C’est la triste nouvelle de ce début de semaine. L’édition 2020 du meeting aérien de Melun-Villaroche en grande banlieue parisienne a été annulé pour cause bien sûr de Covid19. Pour autant ses organisateurs y ont cru jusqu’au dernier moment, multipliant les gestes en direction des autorités sanitaires. Pas de beaux avions donc en ce mois de septembre dans le ciel de Seine-et-Marne.

Alors certes il ne s’agit pas du premier rendez-vous aérien de l’année 2020 annulé pour cause de Covid19 mais celui-ci tenait particulièrement au cœur des passionné(e)s d’aviation. Melun-Villaroche, l’aérodrome mythique de l’est francilien, n’accueillera donc pas les prestigieux participants qui étaient attendus. Cela aurait du être une véritable foire aux warbirds, l’actualité sanitaire en a décidé autrement.

La jauge des 5000 personnes maximum pour les manifestations culturelles ayant été repoussé au 30 octobre 2020 le meeting se présentait déjà sous de sombres auspices. La fréquentation attendue pour ce weekend du 12-13 septembre était de 15000 participants par jour, soit 30000 sur l’ensemble du meeting. Sans compter bien entendu les organisateurs, bénévoles, pilotes, et médias.
Les organisateurs justement avaient tablé sur une accessibilité permettant de garantir 14m² par participant sur l’ensemble du meeting. Mais cela n’a pas convaincu la préfecture de Seine-et-Marne qui a refusé toute dérogation à Air Legend.

Actuellement la direction du meeting affirme que les billets déjà achetés seront automatiquement reportés pour l’édition 2021. Bien entendu un remboursement est toujours possible en prenant attache via le web avec l’organisation.
Bien entendu on ne peut pas s’empêcher de faire le parallèle avec un certain parc d’attraction de l’ouest de la France qui lui a récemment eu le droit à des dérogations exceptionnelles pour 9000 spectateurs assis dans des tribunes et non pas répartis sur un terrain d’aviation de 21 hectares.

Bien sûr la distanciation sociale permet d’enrayer la propagation du coronavirus Covid19. Il n’en reste pas moins que cela a de quoi énerver quand on sait que jusqu’au bout les organisateurs avaient joué le jeu pour que Air Legend 2020 se fasse en respectant au maximum les gestes barrières et le port du masque de protection. Dommage. Rendez-vous en septembre 2021 alors.

Illustration © Air Legend.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom