L’agressivité de la Russie a fait revenir le B-52 Stratofortress en Europe.

C’est un des avions coups de poing de la diplomatie américaine, une promesse de pure brutalité pour ses ennemis. Comme ce fut le cas durant la guerre froide la base de RAF Fairford en Angleterre est redevenu le nid de Boeing B-52H Stratofortress de l’US Air Force. Et désormais ils volent de conserve avec des chasseurs de génération 4.5 et 5 bien plus modernes discrets qu’eux. Ils sont surtout là pour rassurer les pays alliés désormais sous la menace d’une agression russe.

Alors que cela fera bientôt six mois que le dictateur Vladimir Poutine a décidé de lancer ses armées et aviations contre l’Ukraine souveraine l’US Department of Defense a pris la décision de frapper fort. Dans le cadre des missions de réassurance de l’OTAN il a déployé ce qu’il appelle une Bomber Task Force. Et celle-ci prend la forme du plus célèbre de ses bombardiers stratégiques. Des Boeing B-52H Stratofortress qui en moins de trois heures peuvent désormais rejoindre n’importe quel pays membre de l’alliance Atlantique, y compris les plus éloignés de la Grande Bretagne.

C’est ainsi que ce vendredi 19 août 2022, soit moins de 24 heures après leur arrivée à RAF Fairford, les B-52H Stratofortress de l’Air Force Global Strike Command volaient aux côtés d’avions alliés. Des pilotes de Lockheed-Martin F-35A Lightning II norvégiens et de Saab JAS 39C Gripen suédois ont ainsi pu évoluer au plus près de ces géants des airs. Une patrouille assez anachronique mais sans doute un très gros kiff pour les pilotes scandinaves.

Les avions du 5th Bomb Wing ne sont pourtant pas présents en Angleterre uniquement pour voler de conserve avec les chasseurs des pays européens de l’OTAN. Leur rôle premier est toujours le même : impressionner l’aviation et la dissuader d’attaquer l’alliance Atlantique. C’est donc bien une mission de réassurance au profit de pays comme les trois états baltes, la Finlande, la Pologne, ou encore la Roumanie. Les aviations de certains de ces pays doivent d’ailleurs prochainement s’entraîner avec les équipages américains.
La Bomber Task Force doit demeurer en Europe plusieurs semaines.

Photos © US Air Force


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

4 Responses

  1. cet avion d’une autre epoque est toujours aussi impressionnant, a se demander si un jour il sera mis a la retraite tellement il en impose.

  2. Je me demande si ces vénérables camions à bombes sont en mesure d’éviter les S400 et S500 russes si ils sont à portée de ceux si ?
    Renseigne moi « Goose » !!

    1. La question est de savoir si Vladimir Poutine est assez fou pour ordonner la destruction d’un Boeing B-52H Stratofortress dans l’espace aérien d’un pays membre de l’alliance Atlantique ?

      1. Merci de votre réponse.
        Me question en fait, était plus technique que géopolitique.
        Si deux B-52 qui volent dans une zone reconnue neutre d’un point de vue international mais considérée comme dans leur zone d’influence économique ou politique par la Russie (avec la mauvaise foi habituelle style Chine-Taiwan) et qu’un gradé Russe trop zélé (ou bourré de vodka) leur expédie deux missiles cité ci dessus. .Les B-52 disposent t’ils des contres mesures appropriées ?

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié