Alors qu’Européens et Russes tentent de régler diplomatiquement la guerre entre Arménie et Azerbaïdjan on est en droit de se demander si la Turquie ne joue pas de son côté la carte de l’escalade de la violence. Ce mardi 29 septembre 2020 l’Arménie a accusé ouvertement la Turquie d’avoir déployée sa chasse aux côtés de celle de l’Azerbaïdjan. Un avion d’attaque Sukhoi Su-25 arménien aurait même été abattu en plein vol tandis que quelques heures plus tôt c’était un Antonov An-2 de transport léger azéri qui l’était par la DCA. Qui dit vrai, qui ment, toujours est t-il qu’Ankara nie catégoriquement son implication dans ce conflit.

Sur les faits il est indéniable que ce lundi 28 septembre 2020 un avion de transport léger Antonov An-2 appartenant aux gardes-frontières azéris a été descendu par les artilleurs anti-aériens arméniens. Le biplan s’est écrasé près de la ville de Martuni à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec l’Azerbaïdjan. La violation de l’espace aérien arménien est donc incontestable et en cette période de conflit armé entre les deux pays la décision d’abattre le monomoteur semble parfaitement logique. Les Arméniens accusent l’Azerbaïdjan d’utiliser ces petits avions pour des parachutages de commandos. On ignore le sort des membres d’équipages et d’éventuels passagers.

Toujours est t-il que quelques heures seulement après que cet An-2 ait été abattu plusieurs rapports d’ONG et de médias indépendants ont fait état de la présence de chasseurs General Dynamics F-16 Fighting Falcon dans le ciel arménien. Le problème c’est que ni l’Arménie ni aucun de ses plus proches alliés ne possède ce modèle d’avion de facture américaine. Et l’aspect général du F-16 le rend particulièrement identifiable du sol même pour des non-spécialistes.

La situation s’est encore aggravée quand ce mardi 29 septembre 2020 en fin de matinée l’état-major arménien a annoncé qu’un de ses avions d’attaque et d’appui Sukhoi Su-25 avait été descendu en vol. Selon les informations données c’est un chasseur F-16 Fighting Falcon porteur des marquages de nationalité de la Turquie qui aurait abattu l’avion arménien, au-dessus du territoire azéri. L’état-major arménien affirme que son pilote est mort.
Su-25 contre F-16, l’issu ne peut en effet être que funeste pour le premier qui n’a jamais été conçu pour tenir tête à un chasseur d’une telle qualité.

De leur côté Azéris et Turcs jurent à qui veut l’entendre qu’ils n’y sont pour rien. Pourtant quelques heures plus tôt l’autocrate turc Reccep Erdogan avait promis aide humanitaire et assistance militaire à son allié turcophone. En parallèle Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, soutenus par le conseil de sécurité de l’ONU, tentent de jouer l’apaisement et de faire taire les armes. Pour mémoire l’Arménie est un allié de Moscou, qui pourrait parfaitement être appelé à la rescousse en cas de conflit trop lourd. Le dirigeant russe est donc ici dans une position de paix toute à son honneur. On attend désormais une réaction de l’OTAN, la Turquie en étant (encore) membre.

Photo © Keypublishing

Publicité

10 COMMENTAIRES

  1. Effectivement difficile d’y voir clair, merci de nous informer de ce conflit, l’Arménie aurait décrétée la mobilisation générale et l’état d’urgence selon les quelques média Français. Si les Turcs sont impliqués, il va vraiment falloir se poser la question de leur maintient dans l’OTAN et réfléchir à les contenir ou au moins calmer leurs ardeurs expansionnistes.

  2. Arrête de mentir s’il vous plaît la Turquie et pas dans le conflit les arméniens ils ont massacré les turcs ans 1991 au qaraba et la les arméniens ils ont envahi 20% de l’Azerbaïdjan

  3. L’erreur de trop d’Erdogan ? Si les F16 turc sont impliqués, la Russie aura toute légitimité pour intervenir également vu qu’elle dispose d’un pacte de défense avec l’Arménie. On pourrait passer d’un conflit régional à quelque chose de beaucoup plus grave.

    Et vu la situation actuelle, je pense que les membres de L’OTAN ne seront pas trop pressé de venir aider la Turquie.

    En tout cas, de ce qui est annoncé par chaque camps, c’est une vrai guerre, avec plusieurs centaines de mort et des dizaines d’engins blindés détruits déjà. On est loin des escarmouches entre chinois et Indiens.
    Une batterie de S300 aurai également été détruite.

    • J’irai pas jusque là, mais ayant reconnu le génocide Arméniens, nous serions bien « mauvais » de ne pas les aider cette fois là, La Russie doit certainement être entrée dans le jeu, mais j’espère surtout que l’OTAN aura une position claire vis à vis de cet encombrant allié. A défaut, la France serait bien avisée de la quitter une nouvelle fois.

      • Le vieux fantasme de la France qui ressort de l’OTAN. Pourquoi vouloir isoler ainsi notre pays de nos alliés ? Perso j’ai toujours autant de mal avec ce concept.

        • Je comprends, pour ma part c’est juste un problème d’Independence, jamais on n’oubliera le sacrifice des GI’s sur les plages Normandes et ailleurs ensuite, mais le fait d’être sous leurs « bottes » n’est pas acceptable pour un pays souverain. C’est une posture Gaullienne, hérité de mon éducation. Et la menace Russe n’est pour moi qu’un fantasme aujourd’hui, on ferai bien mieux de faire l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, que d’être dépendant d’accords militaro-economique déséquilibrés avec les USA. De mon point de vu bien sûr, et où est l’Europe, et l’Otan au Sahel? Il y a un soutien logistique certes, mais qui verse le sang de ses soldats?

        • Dans le Sahel que faites vous des équipages britanniques et danois avec leurs Chinook et Merlin, des équipages d’avions-cargos américains, ou encore des fantassins estoniens ? Oui la force Barkhane agrège autour d’elle plusieurs de nos alliés atlantistes.

      • « La menace russe n’est pour moi qu’un fantasme ». Parlez-en aux ukrainiens (Crimée annexée, guerre menée par la Russie dans le Donbas), à la Géorgie (Abkhazie et Ossétie du Sud occupées, grignotage petit par petit bout de son territoire) aux pays baltes qui subissent les menaces très directes de la Russie ou encore à tous les pays d’Europe Centrale qui se souviennent dans leur chair de ce fantasme.

        La Russie est le seul pays à avoir agressé depuis 30 ans des pays voisins. Sa menace est tout SAUF un fantasme. Je dois lire dans votre interprétation que vous faites partie de ces (ex)-militaires français au tropisme pro-russe un peu marqué. On peut et on doit marquer son indépendance par rapport aux Etats-Unis, mais on peut et on doit se battre contre l’agressivité russe REELLE en Europe.

  4. ……..il y a un soutien logistique comme je l’ai dis…….. Les fantassins estoniens, des gars de l’Est, où sont les fantassins Espagnols, Portugais, Italiens, Allemands??? Etant un ancien du Train et Equipage je sais le boulot de la logistique vital pour le combattants, et nos régiments logistiques ne sont pas inactifs là-bas aussi, voir même héroïque au vu des moyens dont ils disposent (de vieux VAB usés jusqu’à la corde..). Mais les seuls qui combattent sont Français.
    Oui l’Otan nous « aide » j’en convient, mais on est bien loin de la guerre en Ex-Yougoslavie et l’intervention massive de l’Otan, ce combat d’aujourd’hui est au moins aussi, si ce n’est plus important pour notre sécurité, et malheureusement les moyens ne sont pas à la hauteur (à mon avis), et la France est bien seule. Sans compter les tensions en Mer Egée, et en Libye qui vont nous sauter à la figure, et ou il faudra faire un choix vis à vis de nos ex-amis Turques (sauf changement de régime dans ce pays), et on manque cruellement d’un second PA…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom