Ce vendredi 9 octobre 2020 restera sans doute longtemps dans les annales de la Force Aérienne Belge. Ce jour là la composante aérienne des forces belges réceptionnait l’Airbus Defence & Space A400M Atlas codé CT-01, le premier avion de ce genre à y entrer en service. C’est la 20e Escadrille dépendant du 15e Wing qui mettra en œuvre les huit avions de la formation binationale. D’ailleurs ce premier exemplaire porte les marquages luxembourgeois.

L’avion a été accueilli dans le ciel belge par une patrouille de General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon.

Avant cela l’avion a logiquement été réceptionné au Luxembourg, pour environ 48 heures. Un vol entre l’Andalousie et le Grand-Duché qui a conduit l’Airbus DS A400M Atlas numéro CT-01 à se poser ce mercredi 7 octobre 2020 peu après 18 heures. Le lendemain l’avion était officiellement présenté aux hautes autorités grandes-ducales dont son Altesse Royale le Grand-Duc Henri de Luxembourg ou encore monsieur François Bausch vice-Premier ministre et ministre de la défense de ce petit pays européen. Une fois le protocole terminé l’avion a réalisé un survol de plusieurs communes luxembourgeoises.

Le lendemain, vendredi 9 octobre 2020, l’A400M Atlas CT-01 a redécollé pour sa destination finale. La base aérienne belge de Melsbroek, le nid du 15e Wing situé en proche banlieue bruxelloise attendait l’avion européen. Par contre pas question de réalisé un vol en ligne droite car le quadrimoteur à turbopropulseurs a survolé plusieurs villes tant en Wallonie que dans les Flandres. Avant enfin d’atterrir sur le tarmac de sa nouvelle maison.

Et pour accueillir l’avion-cargo les Belges avaient respecté la tradition : les canons à eau des camions de pompiers de la base se sont ouverts au passage. Un water salute sous un ciel moutonneux qui a baptisé l’A400M Atlas belgo-luxembourgeois. Là encore l’avion a été officiellement accueilli par les autorités belges à l’image de madame Ludivine Dedonder ministre de la défense. Des militaires de haut rang étaient eux-aussi présents sur la base bruxelloise.

Quand la tradition a vraiment du bon.

Désormais donc la Belgique entre dans le club européen des pays faisant appel au géant européen des airs pour assurer son transport militaire. En parallèle elle a lancé le retrait progressif du service de ses Lockheed C-130H Hercules de facture américaine. Le présent succède au passé.

Photos © Force Aérienne Belge.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom