Pour ce nouveau késako nous allons vous proposer une fois encore l’explication d’un terme anglo-saxon : le water salute. Celui que l’on pourrait littéralement traduire par le salut à l’eau est en réalité une action symbolique s’apparentant à la tradition judéo-chrétienne du baptême.
Il s’agit pour un aéronef roulant sur un tarmac de passer sous les jets de lances à eau des camions de secours et de lutte contre l’incendie.

Water salute sur l’aéroport de Gibraltar.

Bien que très répandu dans l’aviation civile autant que militaire le water salute tire en fait ses origines de la marine. Dès la fin du XIXème siècle il n’était pas rare que des bateaux-pompes ouvrent leurs lances-canons pour accueillir dans des ports de nouveaux navires. La ville de New York en a fait sa spécialité dès les années 1910 au large de Liberty Island.

Water salute sur l’aéroport international de Bangkok.

Désormais cette pratique est communément acquise dans le monde aéronautique et représente un honneur pour nombre de pilotes, d’équipages, mais aussi de compagnies aériennes et de forces aériennes dans le monde.
Une jolie tradition en sommes que ce water salute, bien inoffensive de surcroit.

Publicité

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...



Autres dossiers à consulter