Plus l’échéance approche et moins il y a de certitudes. Au mois d’avril prochain la patrouille acrobatique de l’US Navy doit fêter par une série de meetings aériens son 75e anniversaire. Cependant quand l’opération de commémoration a été planifiée la pandémie de Covid19 n’existait pas, et aujourd’hui beaucoup se demandent si les Blue Angels pourront vraiment souffler leurs bougies. D’autant qu’un calendrier de vingt-neuf meetings existe déjà.

C’est le 24 avril 1946 que les Blue Angels sont officiellement nés. Il s’agit de la plus ancienne patrouille acrobatique au monde pour une force aéronavale et la deuxième toutes catégories confondues après la Patrouille de France. En cette année 1946 elle évolua sur deux types de chasseurs embarqués : les Grumman F6F-5 Hellcat puis F8F-1 Bearcat. Elle dut attendre 1949 et le Grumman F9F-2 Panther pour opérer sur avions à réaction.
La fidélité des Blue Angels à Grumman allait être sans faille jusqu’en 1969 et l’arrivée des premiers McDonnell F-4J Phantom II. Désormais la patrouille de l’aéronavale américaine ne volerait plus jamais sur Grumman. Et depuis cette année elle évolue sur un nouveau modèle d’avions : le Boeing F/A-18E/F Super Hornet.

C’est en novembre 2019 que le Navy Yard et les Blue Angels ont établi un calendrier des présentations dites du 75e anniversaires. Hormis un passage estival au Canada toutes sont programmées pour le territoire américain.

  • Avril 2021 :
    10-11 Jacksonville en Floride.
    17-18 Lakeland en Floride.
    24-25 Beaufort en Caroline du sud.
  • Mai 2021 :
    1-2 Corpus Christie au Texas.
    8-9 Fort Lauderdale en Floride.
    26-28 Annapolis dans le Maryland.
    29-31 Latrobe en Pennsylvanie.
  • Juin 2021 :
    5-6 Lac Charles en Louisiane.
    12-13 La Crosse dans le Wisconsin.
    19-20 Niagara Falls dans l’état de New York.
    26-27 Duluth dans le Minnessota.
  • Juillet 2021 :
    3-4 Kansas City dans le Missouri.
    10 Pensacola Beach en Floride.
    24-25 Fargo, dans le Dakota du Nord.
    31-1 Eielson en Alaska.
  • Août 2021 :
    7-8 Seattle, dans l’état de Washington.
    14-15 Owensboro dans le Kentucky.
    21-22 Chicago dans l’Illinois.
    28-29 London dans la province de l’Ontario au Canada.
  • Septembre 2021 :
    4-5 Cape Cod dans le Massachusetts.
    18-19 Oceana en Virginie.
    25-26 Miramar en Californie.
  • Octobre 2021 :
    2-3 Huntington Beach en Californie.
    9-10 San Francisco en Californie.
    16-17 Loveland dans le Colorado.
    23-24 Alliance Fort Worth au Texas.
    30-31 Rome en Géorgie.
  • Novembre 2021 :
    6 Pensacola en Floride.

Ça bien sûr c’est sur le papier. Car en novembre 2019 personne (ou presque) ne connaissait l’existence du Covid19. On ignorait encore tout des millions de personnes qu’il allait infecter et dont il allait pour certains causer la mort prématurée. Or ce coronavirus a réduit à néant les espoirs de nombreux aérophiles dans le monde car les meetings aériens s’annulaient à la chaîne, en Europe bien sûr mais également dans une moindre mesure aux États-Unis.
Sous l’administration Trump le Covid19 n’était pas une cause majeure d’annulation obligatoire des grands rassemblements humains. Il semble qu’avec la future administration Biden il en soit tout autrement. Le 46e président des États-Unis ayant décidé de faire de la lutte contre cette maladie pandémique sa priorité les meetings aériens pourraient passer à la trappe.

Donc l’anniversaire des 75 ans des Blue Angels pourrait être bien maussade. C’est en tous cas la direction que semble désormais prendre les choses.
Affaire à suivre.

Photo © US Navy.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. La santé et la lutte au Covid19 avant tout! Est-ce envisageable de programmer le survol des Blue Angels de plusieurs villes et autres lieux tout en respectant les normes de distanciation sociale? Et Bonne anniversaire aux Blue Angels !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom