Ce sont des avions discrets mais ô combien utiles à l’avionneur. Ce samedi 5 décembre 2020 le constructeur américain Boeing a décidé de mettre à la retraite ses deux chase planes T-33 T-Bird utilisés depuis 1976 pour l’un et 1980 pour l’autre. Ces monoréacteurs d’entraînement avaient auparavant servi au sein de l’Aviation Royale Canadienne. Ils vont être remplacés par deux Douglas TA-4J Skyhawk ayant servi au sein de l’US Navy.

Ils étaient connus sous leur immatriculation civile américaine. Peints tous deux en blanc le N109X voyait sa livrée relevée de rouge tandis que le N416X avait des couleurs bleues. Ils portaient également les marquages du constructeur Boeing bien qu’ayant été produits par… Canadair.

Car contrairement à une idée reçue ces deux T-Bird n’étaient pas des Lockheed T-33 mais des Canadair CL-30, alias CT-133 Silver Star dans l’Aviation Royale Canadienne. Il y avait servir de 1954 à 1965 pour le N109X et de 1954 à 1970 pour le N416X. Ils avaient respectivement rejoints les rangs de l’avionneur de Seattle en 1976 et 1980. Dès lors ils n’étaient plus des jets d’entraînement mais des chase planes. Des quoi ?
Littéralement cela se traduit pas «avions de poursuite» mais les publications francophones préfèrent «avions d’accompagnement» ou bien le terme anglophone. Perso je suis favorable à cette dernière option. Un chase plane ça veut bien dire ce que ça veut dire !

N109X, le plus ancien des deux Canadair CL-30 de Boeing.

Et entre 1976-1980 et 2020, soit les 44 dernières années, ces avions en ont accompagnés des aéronefs. C’est simple ils ont été de tous les premiers vols d’avions de ligne de Boeing entre 1982 et nos jours. Les Boeing 737 Next Generation puis 737 Max bien entendu, mais également les 777 et 787, et bien sûr le quadriréacteur 747-8. C’est simple ces deux T-Bird étaient toujours là, dans l’ombre. Ils veillaient à distance à ce que tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes durant ces premiers vols puis les vols d’essais tout en assurant la couverture médiatique. Comment croyez-vous que Boeing fasse pour avoir de si belles images ? C’est là encore grâce à ses deux chase planes. Un photographe en place arrière ? Oui parfois mais également une nacelle-photo installée sous voilure.
Ces avions ont aussi accompagnés des avions militaires Boeing devenus pour certains légendaires comme le prototype X-32, l’avion de transport C-40 Clipper, le ravitailleur en vol KC-46 Pegasus, ou encore l’avion de guerre électronique EA-18 Growler. Excusez du peu.

N416X gréé sous voilure pour sa mission de chase plane.

Toutes les bonnes choses ayant une fin les deux chase planes T-Bird ont vieilli, et l’heure de la retrait à 66 ans est arrivé. Contrairement aux autres T-33/CL-30 ces deux avions n’étaient pas des warbirds mais bien des avions de travail, ils volaient bien plus que ceux destinés à ravir les collectionneurs et visiteurs des meetings aériens.
Selon l’avionneur ces deux avions seront préservé au sein de musées aéronautiques, il ne finiront donc pas à la casse.

Photos © Andrews W. Sieber.

Publicité