Les contours de l’accord israélo-canadien sont encore assez flous. Cependant on sait désormais, grâce aux autorités de Tel-Aviv, que le contrat porte sur vingt-neufs avions au standard F-16A/B Netz. Les avions seront livrés à l’entreprise sise à Montréal au Canada dans le courant de l’année 2021 pour une entrée en service dans les semaines suivantes. Ces chasseurs ex-israéliens doivent permettre à Top Aces de soutenir son action auprès de l’US Air Force.

En fait Heyl Ha’Avir a retiré du service ses General Dynamics F-16A/B Netz entre mi-2014 et début 2016. Ces avions, livrés par l’avionneur américain au standard Block 10, étaient en passe d’obsolescence. Ils ont depuis été stockés en attente d’un éventuel rachat. C’est désormais quasi chose faite. Il ne reste plus qu’à s’accorder entre Canadiens et Israéliens sur le prix exact de chaque avion. On parle d’un prix moyen de trois millions et demi de dollars US l’unité. Le contrat devrait être signé dans le courant du mois de janvier 2021 avec de premières livraisons au Canada sous cinq à six mois, le temps de remettre ces avions en état de vol.

Pour Top Aces ces vingt-neufs chasseurs monoréacteurs représentent un véritable bon en avant. Actuellement l’entreprise canadienne aligne surtout des Dassault-Breguet Dornier Alpha Jet A franco-allemands et des Douglas A-4N Skyhawk américains. Elle possède également une poignée de jets d’affaire. Donc pas vraiment de quoi permettre de simuler au mieux les avions de combat contemporains. Ça va changer avec les futurs F-16A/B Netz !

D’ores et déjà Top Aces a annoncé que ses futurs F-16A/B Netz permettront de satisfaire un contrat signé l’an dernier avec l’US Department of Defense. Il s’agira d’assurer des missions d’entraînement au profit des pilotes et équipages de l’US Air Force, en matière d’Agressors.

Désormais beaucoup d’aérophiles attendront pour savoir si les futurs chasseurs ex-israéliens seront repeints comme les Alpha Jet A sous la jolie livrée de l’entreprise canadienne. Seul le proche avenir nous le dira.

Photo © Heyl Ha’Avir.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Au delà de l’information, ce que j’admire surtout , grâce à la photo, c’est l’efficacité du camouflage de ces avions vis à vis de l’environnement désertique .Bluffant!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom