Ironie de l’histoire cet avion a été livré quelques jours seulement après la disparition de l’acteur britannique David Prowse qui interpréta au cinéma le fameux Darth Vader, ou Dark Vador dans sa version française. Ce mercredi 2 décembre 2020 l’Armée de l’Air et de l’Espace a réceptionné le deuxième Beechcraft Super King Air 350 ALSR. Cet avion de reconnaissance est appelé Vador par le ministère des Armées. Pour mémoire ce modèle d’avion doit permettre à terme d’envoyer à la retraite les Transall C.160G Gabriel.

Deux Beechcraft Super King Air 350 ALSR Vador ne sont pas suffisant bien entendu pour remplacer ces vénérables espions aéroportés. Pour autant ces avions de conception américaine mais dont l’équipement de reconnaissance a été développé en grande partie en France par Sabena Technics et Thalès pourront assurer des missions sur des théâtres d’opérations où les C.160G Gabriel ne vont plus forcément. On peut parfaitement envisager de les voir prochainement au-dessus du Sahel, à proximité de la Crimée sous occupation russe, ou encore dans le ciel moyen-oriental.

L’Avion Léger de Surveillance et de Reconnaissance dit Vecteur Aéroporté de Désignation Observation et Reconnaissance, ou ALSR Vador, va permettre aux forces françaises de disposer d’un matériel équivalent aux Shadow R.1 de la Royal Air Force ou bien aux MC-12W Liberty de l’US Special Operation Command. Un troisième exemplaire est attendu pour l’année 2023, à condition qu’il soit commandé entre cette fin 2020 et la mi-2021. On parle toujours d’un total de huit avions en service à la fin de la décennie.
Outre sa livrée militaire totalement blanche ce deuxième Vador porte l’immatriculation étatique F-RACH.

Si Dark Vador était habillé tout de noir l’ALSR Vador lui est d’un blanc immaculé.

Le Beechcraft Super King Air 350 Vador apporte un vrai plus au renseignement aéroporté français. Bien entendu la majorité de ses données sont classifiées ainsi que les équipements dont il est doté. Cependant un rapide coup d’œil aux images fournies par le ministère des Armées permet d’apercevoir plusieurs antennes ainsi qu’un FLIR rétractable.

Photos © Armée de l’Air et de l’Espace.

 

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Les remplaçant du Transal Gabriel sont plutôt les 3 Falcon 8X Epicur du programme CUG ‘Capacité Universelle de Guerre Electronique)
    Tout comme le Transal Gabriel les Falcon Epicur seront spécialisés dans le renseignement électromagnétique alors que les King Air effectueront principalement du renseignement classique (boule optronique, radar …)

    • Oui ça c’est l’argument franco-français pour se rassurer. Mais d’ici à ce que cet Archange soit opérationnel les Gabriel seront bons pour la casse, et au final ils auront été remplacés par les Vador. En ces temps de restrictions des budgets étatiques les « plus » ça n’existe plus du tout. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom