Pour la photo de ce weekend j’ai choisi l’avion dont la France a officiellement reconnu avoir signé une promesse d’achat pour trois exemplaires. Le Northrop-Grumman E-2D Advanced Hawkeye est bien entendu la dernière évolution en date du mythique Grumman E-2 Hawkeye. Comme avec ce dernier la France sera le seul pays avec les États-Unis à le faire voler depuis le pont d’envol d’un porte-avions.

Et comme les actuels E-2C Hawkeye ces futurs trois E-2D Advanced Hawkeye serviront au sein de la Flottille 4F basée à Lann-Bihoué près de Lorient, dans le sud de la Bretagne. L’exemplaire représenté ici appartient bien évidemment à l’US Navy.

Photo © US Navy.

Publicité

6 COMMENTAIRES

    • En effet une perche amovible est disponible sur une partie de la flotte américaine d’Advanced Hawkeye, y compris sur les avions commandés par la France. Aux USA cette perche peut être déposé suivant le profil de mission.

  1. Bonjour et meilleurs vœux pour cette année 2021 complexe et passionnante :
    Le radar de cette nouvelle mouture est elle une évolution du précédent ? Ou bien il n’y a que l’informatique et l’avionique qui ont évolué ?

  2. Un véritable « Game changer » dont la portée de détection est supérieure à 600 km avec le contrôle d’un espace de plus d’un million de km2, qui donnera une allonge encore plus grande au Groupe aérien embarqué et une excellente capacité de détection des missiles de croisière.

  3. Espérons que la fiabilité des EMALS s’améliore sans quoi cette magnifique nouvelle version du Hawkeye ne s’envolera jamais du porte-avions nucléaire français.

Comments are closed.