L’information a été confirmée ce mercredi 27 janvier 2021 par l’AESA elle-même. L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne a officialisé sa certification des Boeing 737 Max jusque là interdit de vol. Une quinzaine de compagnies aériennes et de transporteurs privés est concernée par cette autorisation de reprise des vols. Reste à savoir si les clients accepteront encore de voler à bord d’un avion se traînant une si piteuse image de marque.

En Europe c’est la compagnie irlandaise à bas coût Ryanair qui va pouvoir pousser un ouf de soulagement. Elle est la principale utilisatrice de cet avion dans l’Union Européenne. Malgré une situation économique dramatique dans le transport aérien cette entreprise va pouvoir relancer l’exploitation de ses Boeing 737 Max 8-200. Il s’agit de la version à haute densité, prévu pour accueillir jusqu’à 200 passagers dans un confort très relatif. En même temps confort et Ryanair ça ne va définitivement pas ensemble.

La compagnie charter espagnole Air Europa, son homologue polonaise Enter Air, le transporteur national islandais Icelandair, ou encore la compagnie à bas coûts tchèque Smartwings vont également pouvoir exploiter de nouveaux leurs Boeing 737 Max.
D’autres vont pouvoir recevoir leurs avions assemblés mais pas encore livrés à l’image du transporteur national roumain Tarom.

Mais après 22 mois d’interruption totale des vols ceux-ci ne peuvent pas reprendre comme ça. Les équipages doivent se former sur simulateurs de vol avant que les rotations ne recommencent. La grande inconnue actuellement est de savoir comment les passagers réagiront en apprenant qu’ils volent à bord d’un 737 Max. Le scandale de cet avion et le crash d’Ethiopian Airlines ont été tellement médiatisés que bien peu de gens en Europe les ignorent.
L’Europe n’est heureusement pas le premier territoire à avoir autorisé les reprises de vol des 737 Max. En novembre 2020 les États-Unis ouvraient le bal suivis quelques jours plus tard du Brésil. Le Canada nous a précédé de quelques jours, la semaine dernière.
Il est à signaler qu’aucune autorisation n’a pour l’instant été donné dans le monde pour le dernier né de la famille, le 737 Max 10. Cet avion est toujours en phase d’essais et de validations actuellement.

Outre le drame humain un prochain accident majeur sur 737 Max signerait sans doute la fin de carrière de l’avion et un très gros coup pour l’avionneur de Seattle.

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Pour ma part cela va jouer dans l’avis que j’ai d’une compagnie. Si j’ai moyen de savoir à l’avance je changerai, et si je m’aperçois après coup alors je l’aurai mauvaise.
    Je ne digère pas les décisions prises et la façon qu’elles l’ont été de la part de Boeing.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom