La vente des Chengdu J-10 Firebird au Pakistan revient sur le devant de la scène !

Chinois et Pakistanais sont très interdépendants depuis plusieurs années autours des marchés d’armement. Les premiers sont devenus les principaux fournisseurs des seconds qui peu à peu deviennent aussi leurs principaux clients. Et depuis le printemps 2021 une forte rumeur fait état de négociations autour de trente-six chasseurs Chengdu J-10 Firebird. Cette fois les signaux semblent aller dans le sens d’un contrat signé ces derniers jours.

En fait cela fait quinze ans que le Pakistan tourne autour du Chengdu J-10 Firebird comme un chien autour d’un os. C’est en effet en juin 2006 que Chinois et Pakistanais ont commencé à envisager un partenariat autour de cette machine. Sauf qu’à l’époque Islamabad venait de se rabibocher avec Washington et décida de ne pas aller plus avant en direction de l’avion chinois. Sans compter que le développement du CAC/PAC JF-17 Thunder devint prioritaire pour les Pakistanais.

Cependant entre septembre 2020 et avril 2021 Chinois et Pakistanais sont revenus à la table des négociations autour d’une version spécifiquement destinée à l’export : le F-10CE. Certains disent même que les Chinois l’auraient conçu en pensant à leurs alliés pakistanais.
Les choses se sont accélérés au cours du weekend dernier où plusieurs médias pakistanais ont fait part d’une signature de contrat entre Chengdu et la Pakistan Air Force. On parle ici de trente-six avions pour un montant d’environ deux milliards de dollars américains, armement et avionique compris.
Ces avions devraient permettre de remplacer les antédiluviens Dassault Mirage III utilisés principalement pour l’attaque au sol et l’interception. Ces avions de facture françaises sont désormais totalement obsolètes.

Pourquoi une telle accélération ? La raison est sans doute à aller chercher quelque part entre Saint-Cloud et New Delhi : l’avion de combat français Dassault Aviation Rafale et son entrée en service au sein de l’Indian Air Force. Or cette dernière demeure l’ennemi numéro 1 de la Pakistan Air Force.

Reste donc désormais à savoir si Chinois et Pakistanais ont vraiment réussi à trouver un terrain d’entente autour de cet avion de combat après quinze années d’un feuilleton qui semblait sans fin. À n’en pas douter le F-10CE Firebird donnerait un vrai coup de jeune à cette force aérienne pakistanaise.

Photo © Pakistan Air Force

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Sikorsky HO4S Horse

L’une des fonctions les plus connus des voilures tournantes est le sauvetage en mer. C’est aussi une des plus dangereuses pour les équipages. Cela a

Lire la suite...