Parce que dans l’aéronavale française en 2021 il n’y a pas que les Dassault Aviation Rafale M et les Grumman E-2C Hawkeye le choix semblait évident pour la photo de ce samedi. Vous y découvrez un Dassault-Breguet ATL-2 Atlantique de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine en vol au large de l’île de Sein. L’avion appartient à la Flottille 23F.

Je préfère prendre les devants. Oui si on en croit Victor Hugo : «Le calembour est la fiente de l’esprit qui vole». Pour autant j’assume pleinement le titre de cette photo de la semaine.
L’Atlantique 2 vu ici évolue à proximité du phare d’Ar Men, celui que l’on surnomme encore  aujourd’hui «l’enfer des enfers». Pour mémoire en langage de marin un enfer est un phare situé en haute mer sans aucune attache avec la terre ferme. Ceux situés sur une presqu’île ou au bout d’une jetée sont des purgatoires et enfin les phares situés à l’extrémité des ports voire dans certains cas en ville sont des paradis.
Ar Men est automatisé depuis 1990.

Photo © Marine Nationale

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Il me semble qu’il a une histoire intéressante dans le sens où il devait être progressivement retiré du service quand il intégra l’opération Chammal en 2015, lui offrant une modernisation et une deuxième carrière.

  2. Très belle photo et bel avion. Merci Arnaud.

    Je trouve que les avions de la Marine semblent beaucoup mieux entrenus que ceux de l’AAE. Tout au moins en ce qui concerne leurs peintures.

    Quand on voit la mine des Transall et des C 130 H et H 30, cela n’est pas digne d’un pays comme la France. Des peintures grises de différentes couleurs pour rafistoler ces bons vieux guerriers. Certes, il y a certainement des problèmes de corrosion, mais on ne voit pas un tel rafistolage sur les Transall allemands !!!!!

    Nos avions ont tellement été sur-utilises pour les Opex, que l’on a pas le temps de leur refaire une peinture correcte. De plus la faiblesse du parc de part un nombre insuffisant d’appareils, fait qu’ils sont toujours au charbon. J’espère qu’il n’arrivera pas la même chose au C130 J qui est au Mali. Qu’il ne revienne pas délabré dans 2 ou 3 ans.

    Surtout quand on voit à quoi cela a servi en Afghanistan aujourd’hui……

    Bon vol aux avions de la Marine nationale et que l’on n’oublie pas notre AAE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom