Un peu plus de deux mois après le premier ravitaillement en vol réalisé par un drone sur un avion de combat l’US Navy poursuit ses essais en vol. Ce mercredi 18 août 2021 le prototype du drone de ravitaillement en vol embarqué Boeing MQ-25A Stingray a réalisé un action similaire, mais cette fois au profit d’un AWACS embarqué Northrop-Grumman E-2D Advanced Hawkeye. L’engin a ainsi permis de vérifier qu’il pouvait également opérer aux profits d’un avion turbopropulsé. La prochaine étape importante sera de ravitailler en vol un hélicoptère.

Les essais ont été réalisé depuis le centre d’essais de MidAmerica sis à Belleville dans l’Illinois, d’où le drone ravitaillement en vol Boeing MQ-25A Stingray a décollé. Il a été rejoint au bout de quelques heures de vol par deux avions de l’escadron d’essais en vol VX-20 : un Northrop-Grumman E-2D Advanced Hawkeye destiné à être ravitaillé en vol et son avion d’accompagnement. Ce dernier était un bimoteur Beechcraft NC-12B Huron.
À son bord se trouvaient des ingénieurs d’essais qui assistaient au test.

À deux reprises la perche de l’E-2D Advanced Hawkeye a accroché le panier du MQ-25A Stingray. La première fois aucun carburant n’a été transféré, il s’agissait d’un test dit sec. Une fois celui ci validé le second accrochage a pu avoir lieu. Cette fois un peu moins de deux tonnes de carburant ont été transféré du drone à l’avion de surveillance. Le tout sans aucun souci.
Une fois le ravitaillement terminé les deux avions de l’escadron VX 20 ont pu rejoindre leur base de NAS Patuxent River tandis que le drone poursuivait son vol encore quelques minutes.

Ce cliché permet d mieux appréhender les dimensions réelles du Stingray vis à vis de l’Advanced Hawkeye.

Ce ravitaillement d’abord sec puis effectif a permis de vérifier que le MQ-25 Stingray pouvait également opérer au profit d’un avion globalement plus lent que lui. Pour autant les tests ne sont pas terminés, il devra ravitailler d’autres machines avant d’espérer être déclaré opérationnel à bord des porte-avions américains.

Photos © US Navy.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. Les tests de catapultage et appontage ont déjà été fait ? Des photos ?
    Une fois sur le pont il est déplacé au tracteur ou bien il peut aussi manoeuvrer en autonome ou être radio commandé ?

    • Et le « s’il vous plait » pour les photos c’est en option ? Il vous faut tout, tout de suite, sans effort, sans politesse bpapon60 ? Ça devient fatiguant ce manque de correction de certains sur les commentaires.

  2. Je dois avouer que je ne me réalisais pas que le Stingray était si grand et que je doutais même un peu des photos. Je pensais qu’il devait y avoir un effet de perspective. Selon wikipédia le Stingray fait 16m de long et le Hawkeye 17,5m.

    J’ai hâte de voir ce que deviendra du Stingray: relais de communication, bombardier, guerre électronique. Les possibilités que je vois pour cette platforme … .

  3. Bonjour arnaud… s il vous plaît.. (pour ne pas avoir de réflexion)… de combien est la capacité de stockage de carburant du drones… merci bien Arnaud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom