Il aura fallu moins d’un an aux femmes et aux hommes de la VMFA-242 Bats de MCAS Iwakuni pour obtenir le précieux sésame. Ce jeudi 9 septembre 2021 l’escadrille de l’US Marines Corps a été déclarée IOC, c’est à dire opérationnelle au niveau initial sur chasseurs furtifs Lockheed-Martin F-35B Lightning II. Jusque là cette prestigieuse unité basée dans le sud-ouest de l’archipel nippon volait sur McDonnell-Douglas F/A-18C/D Hornet. L’une des missions premières de ces avions est d’assurer la souveraineté américaine au Japon face aux menaces ennemies.

C’est en effet le 16 octobre 2020 que la VMFA(AW)-242 Bats devînt la VMFA-242 Bats, marquant ainsi son passage du Hornet au Lightning II. À coups de vols d’entraînements, de qualifications, et aussi d’exercices locaux avec d’autres unités américaines mais aussi japonaises les personnels de l’unité ont donc décroché l’Initial Operational Capability. Pour autant ils devront encore attendre quelques mois, sans doute dix ou douze, avant d’obtenir la FOC, la Full Operational Capability, synonyme de possibilité de déploiements en mer à bord d’un porte-aéronefs, et donc potentiellement d’engagement au combat.

Les onze derniers mois ont permis surtout aux armuriers, mécaniciens, et pilotes d’apprendre à apprivoiser la bête. Passer du F/A-18C/D Hornet au F-35B Lightning II n’est sans doute pas chose simple, et la furtivité n’a rien à y voir. Les pilotes ont donc transité d’un avion disposant d’une version biplace pour la transformation opérationnelle à un appareil uniquement monoplace et disposant de simulateurs de vols pour la formation avancé. D’autant qu’ils ont du réapprendre les phases de décollages et d’atterrissages afin de mieux appréhender la verticalité du Lightning II vis-à-vis de l’horizontalité du Hornet.
Pour les armuriers et mécanos c’est le passage d’un avion pensé dans les années 1970 à un avion développé dans les années 2000. Le bond technologique est phénoménal, notamment en matière d’avionique. Voilà pourquoi la déclaration IOC obtenue en moins d’un an est un véritable couronnement pour toutes et tous au sein de la VMFA-242 Bats.

Désormais donc ces personnels doivent s’accrocher s’ils veulent, pourquoi pas, obtenir leur déclaration FOC plus tôt que prévu. Et dès lors leurs avions pourraient avoir à se frotter aux aviations chinoises, nord-coréennes, ou encore russes : c’est à dire les trois pays mettant régulièrement en péril le Japon et donc par effet de ricochet les intérêts américains dans la région.

Photo © US Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom