Petit à petit l’US Air Force se rapproche du retrait de service de son majestueux bombardier stratégique à géométrie variable. Ce jeudi 23 septembre 2021 l’Air Force Global Strike Command et l’Air Force Flight Test Center ont pris la décision de se séparer de dix-sept de leurs Rockwell B-1B Lancer. Il s’agit pour le Pentagone de préparer l’arrivée d’ici cinq ans des premiers Northrop-Grumman B-21A Raider actuellement encore en cours de développement. Pour autant l’US Department of Defense entend toujours conserver une partie de ses B-1B Lancer jusqu’en 2036.

Dix-sept avions donc ont commencé à quitter le service actif, quinze au sein de l’Air Force Global Strike Command et les deux derniers dans les rangs de l’Air Force Flight Test Center. Ceux-ci étaient jusque là basés à Edwards AFB en Californie où ils soutenaient les tests et essais en vol de l’US Air Force. Les quinze premiers étaient des avions réalisant réellement des alertes de bombardement dans le cadre des missions stratégiques américaines.
Treize de ces dix-sept quadriréacteurs à géométrie variable vont donc rejoindre le désert d’Arizona, et plus particulièrement Davis-Monthan AFB. Pour mémoire celle-ci abrite les installations du 309th Aerospace Maintenance And Regeneration Group en charge du stockage de longue durée des avions retirés du service. Pour nombre de personnels de l’US Air Force ce 309th AMARG est synonyme de cimetière d’avions !
Quid des quatre autres avions ? 

L’un des deux avions basés à Edwards AFB n’a en fait pas quitté sa base. Il est devenu désormais un exemplaire destiné aux seuls essais statiques. Il a d’ailleurs été renommé GB-1B Lancer, marquant le fait qu’il ne revolera sans doute jamais. Deux autres d’ailleurs ont également reçu cette désignation assez peu commune en rejoignant respectivement Tinker AFB et le National Institute for Aviation Research de Wichita. Dans les deux cas les Lancer soutiendront des essais aéronautiques statique. Le dernier a rejoint le musée aéronautique Barksdale AFB spécialisé dans l’histoire du bombardement aérien.

Photo © US Air Force

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Un des plus beaux dessins mais aussi un travail de finition remarquable que j’ai eu l’occasion de voir de près au Bourget, VN est comme le 777, l’intégration voilure/fuselage est sans accident, on dirait que c’était fabriqué d’un seul tenant

  2. un magnifique avion superbement dessiné, pour l’avoir vu en vol , il est reelement impressionnant !!!
    il est paradoxal, que cet avion soit remisé alors que le B52 qui est plus vieux de pres de 20 ans de plus, soit modernise avec de nouveaux reacteurs…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom