Ne vendons pas la peau de l’ours trop vite pour autant cela commence à sentir vraiment très (mais alors très) bon pour l’avion français auprès de l’aviation émiratie. Plusieurs sources laissent entendre qu’un accord aurait été trouvé depuis Dubaï Air Show 2021 entre la Team Rafale et l’United Arab Emirates Air Force. Il est désormais question de la fourniture de trente à trente-six Dassault Aviation Rafale au tout nouveau standard F4. Le contrat pourrait être signé au tout début du mois prochain à l’occasion de la visite d’état du Président de la République, monsieur Emmanuel Macron.

Bien évidemment il n’est pas encore question de parler de gros sous. Pour autant l’économie émiratie étant particulièrement florissante ce contrat ne serait qu’une formalité pour celle qui cherchait depuis des années à acheter le Rafale. Il y a huit ans déjà l’avion était en lice dans un programme de modernisation de la chasse émiratie face à l’Eurofighter EF-2000 Typhoon. Son adversaire naturel ayant été éliminé on pouvait alors croire à la victoire. Il n’en fut rien. Aucun contrat ne fut signé.

Au cours de l’année 2015 l’United Arab Emirates Air Force fit souffler le chaud et le froid sur le dossier du Rafale. On passa par toutes les émotions, des plus positives aux plus négatives : de vraies montagnes russes ! Malheureusement là encore ce fut un rendez-vous manqué. Alors qu’est-ce qui a changé cette année ? La confiance, non pas celle entre l’avionneur et le client, mais celle des observateurs et économistes. Cette fois ils y croient vraiment.

Il faut dire que tous les voyants sont au vert pour lui : il est tout d’abord Combat Proven. Ce qui n’est pas rien ! Ensuite nos alliés indiens ont su démontrer que le Dassault Aviation Rafale est à lui seul un véritable game changer lors des accrochages diplomatico-militaires avec la Chine. Enfin son usinage se déroule sans accroc, l’avion n’ayant subit aucun retard majeur en dehors de la phase pandémique. Enfin les Émiratis connaissent la qualité des avions de Dassault Aviation. En effet ils alignent actuellement le Mirage 2000-9, la version la plus avancée du célèbre chasseur à aile delta.

Alors oui cette fois on peut vraiment y croire, d’autant que les Émirats Arabes Unis sont un pays clairement taillé pour le Rafale. Malgré un territoire assez petit ils disposent d’une zone d’intervention vaste et cherchent depuis quelques années à gagner en crédibilité internationale. Ce que l’avion français leur apporterait.
Réponse donc le jeudi 2 décembre 2021 à l’occasion des commémorations officielle du cinquantenaire de l’indépendance des Émirats Arabes Unis.

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.

NDLR : Il est évident que si le contrat venait à se concrétiser le mois prochain l’ami Gaëtan vous proposerait une de ses magnifiques affiches liées au Rafale qui serait du plus bel effet au pied du sapin de Noël. Il va encore devoir agiter ses petites cellules grises.

Publicité

18 COMMENTAIRES

  1. Hum, on va déjà pouvoir célèbrer le contrat Egyptien pour trente nouveaux appareils, tellement entre le Rafale et le F35, c’est à celui qui servira de lièvre pour le concurrent.

    • Pour l’instant la seule chose qu’on sait c’est les Émiratis semblent vraiment vouloir le Rafale. Mais il est vrai qu’il y a peu ils annonçaient encore vouloir les deux avions de combat dans leur arsenal. Pour le Lightning II on verra sans doute plus tard.

  2. Bonsoir,
    J’y connais rien mais j’espère que les EAU et le Qatar sont copains-copains…..
    Dans un autre domaine, quelle est la production actuelle et maximum par mois de Rafale neuf?

    • Actuelle je ne sais pas mais Dassault assure qu’il pourrait, s’il le faut, monter à 3 Rafales par mois au maximum. Mais s’il faut aller encore plus vite, une augmentation de cadence n’est pas possible sans investissement lourds en terme de moyens de production. C’est pourquoi une production partiellement réalisée en Inde, pour la peut-être future méga commande indienne, que certains voient d’un mauvais œil, pourrait au contraire être bénéfique pour débloquer d’autres contrats. Celà aiderait la chaîne de production de Dassault à pouvoir absorber les commandes. Mais bon on en est pas encore là.

      • 3 Rafales par mois, soit 36 par an, ça serait déjà une sacrée performance ! Dans les trois milliards de chiffre d’affaire par an rien que pour les avions…
        Au total Dassault a produit environ 600 Mirages dont un peu plus de la moitié pour la France, et on est grosso modo à 150 / 150 pour le Rafale… On peut s’autoriser à un peu d’optimisme ^^

        • Les chiffres pour les Mirage sont: 1400+ Mirage 3/5 (1700 avec les versions israeliennes), 700+ Mirage F1 et 500+ Mirage 2000, soit plus de 2600 avions produits au total !
          Pour le Rafale, Dassault parle plutot d’un maximum de 2,5 avions/mois avec une seule chaîne, soit 28 avions/an (sur 11 mois, usines fermées en août).
          Si cela est nécessaire, une seconde chaîne est possible, mais cela coûte cher, et il faut voir si c’est justifié (par ex. grosses commandes simultanées d’Inde, Indonésie, Emirats ou autres …)

    • Donc SP vous nous apprenez que la France possède suffisamment de Rafale F4 pour les fournir à nos alliés émiratis.
      Rappelez nous combien de Rafale F4 sont en service actuellement dans l’Armée de l’Air et de l’Espace.

  3. Et bien je ne parles pas forcement du f4, meme si l’on est en plein dedans, ce que veux dire par la est que la Grece prends du f3r d occas prelever sur le parc, eux ne seront a prirori, je dit bien a priori pas remplaces malgre ce qui a ete promis, le F4 arrivera aux alentour de 2024 25 le contrat UAE arrivera a peu pret en meme temps , donc le risque de « perdre » des avion est possible ? apres vu le budget Emirien ils partirons surement sur du neuf…… wait and see

    • Primo sur le « non remplacement » des Rafale grecs vos supputations ne reposent sur rien, hormis les délires de quelques sites très orientés et généralement n’y connaissant rien en aéronautique et/ou en question de défense. Secundo si vous utilisez le « wait & see » utilisez le pour tout et non uniquement pour ce qui vous arrange sur cette question.

    • @sp
      Les Rafale d’occaz vendus à la Grèce seront remplacés, la commande est passée à Dassault-Aviation, et ils seront livrés au standard F4, en attendant l’AdAE va améliorer la disponibilité des avions en rendant opérationnels les quelques Rafale immobilisés pour servir de banque d’organe pour ses collègues qui volent

  4. Mes supputations comme vous le dites si bien , sont tres probablement infondees ,(j’ai bien precise « a priori » etant donne que vous etes expert aeronautique, et moi non , tout du moins ici, le wait and see concerne l ensemble de mon message et pas uniquement le fait de la vente de F4 eventuelle aux UAE. Ce qui est sur c’est que top maintenant il nous manques 12 rafales plus quelques bricoles et ca c’est un fait avere que vous le vouliez ou non.

  5. Aucunement adepte des polemiques et encore moins du besoin d exister, cela fait plus de vingt ans que je travail dans le milieu et j’y suis confronte tous les jours. On verra bien dans les annees a venir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom