L’accident aurait pu tourner à la catastrophe mais grâce au sang froid et au professionnalisme du pilote il n’en a rien été. Ce samedi 19 février 2022 en début de soirée un monoturbine MD Helicopter MD-520N appartenant aux services de police de Huntington Beach aux États-Unis s’est écrasé. Il apportait un soutien aux forces de l’ordre de la toute proche Newport Beach quand pour une raison encore inconnue il s’est crashé dans une marina toute proche. Le passager de l’hélicoptère est décédé quelques heures après l’accident, des suites de ses blessures.

La police de Newport Beach ne disposant pas de moyen aérien elle a sollicité l’hélicoptère de la ville voisine pour venir l’assister. Les deux communes se trouvant dans le comté d’Orange la situation n’avait rien d’anormale. Il s’agissait d’intervenir sur un attroupement anormalement agitée sur la marina du Lido. L’hélicoptère était déjà en intervention quand pour une raison que les enquêteurs doivent encore élucider il a décroché. Le pilote a tenté de maîtriser l’autorotation de son appareil mais peu après 18 heures 30 il a violemment heurté la surface de l’eau, au niveau d’une plage. La profondeur à cet endroit n’excédait pas deux mètres.

Immédiatement de nombreuses personnes se sont jetées à l’eau afin de porter assistance aux deux membres d’équipage du MD-520N : des policiers bien sûr mais aussi des plaisanciers et une des personnes impliquées dans les heurts à l’origine de l’intervention. Tous ensembles ils ont pu extraire le pilote et son passager de la carlingue de l’hélicoptère couchée sur le flanc et en très grande partie submergée.
Les pompiers et secouristes paramédicaux ont ensuite pris le relais, évacuant les deux blessés vers un hôpital tout proche.

Sur le MD-520N en question on sait qu’il portait l’immatriculation civile américaine N521HB et appartenait au Huntington Beach Police Department depuis novembre 2016. Il ne s’agissait pas d’un hélicoptère particulièrement récent puisqu’ayant été certifié par la Federal Aviation Administration au 31 juillet 1998. Il avait donc 24 ans de service, entre les mains de plusieurs propriétaires.
Pour mémoire le MD-520N est une version améliorée du MD-520 sur lequel le rotor anti-couple a été remplacé par le système NOTAR. Il est fréquemment employé par les forces de l’ordre des États-Unis.

Une fois à l’hôpital les deux policiers blessés ont été opéré. Malheureusement dans la nuit de samedi à dimanche le porte-parole du Huntington Beach Police Department a annoncé le décès de Nick Vella, le passager de l’hélicoptère, des suites de ses lourds traumatismes.
Ce policier assurait les missions au sein de ce service depuis quatorze ans dont trois passées au sein de l’unité aérienne. Le pilote quant à lui se trouve toujours dans un état grave mais ses jours ne semblent plus en danger.

Désormais les investigations sont entre les mains du NTSB, le National Transport Safety Board. Ses agents fédéraux vont devoir définir les contours de l’accident et les responsabilités. Selon la mairie de Huntington Beach le bilan de l’écrasement aurait pu être dramatique tant la zone du crash était bondée lors de l’accident. La maire de la ville, madame Barbara Delgleize, a publiquement déclaré que selon elle le pilote avait tout fait pour éviter la foule et pour diriger son hélicoptère vers un secteur plus isolé de la marina.
L’enquête dira si elle avait raison ou non.

Photo © Damon J. Duran.

Publicité

2 COMMENTAIRES

    • Sans doute sauf qu’un drone n’aura jamais le même effet psychologique sur les gens qu’un hélicoptère. Un drone n’impressionne pas, un MD-520N lui oui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom