C’est une nouvelle aventure qui attend les pilotes, et notamment les instructeurs, du 189th Airlift Wing américain. Le Pentagone a décidé ce vendredi 24 juin 2022 de leur affecter quatre Lockheed-Martin C-130J Super Hercules en remplacement de leurs actuels Lockheed C-130H Hercules en service depuis douze ans. Cette unité n’est pas une pure formation de transport tactique, elle a un rôle premier de transformation opérationnelle et de maintien en condition des équipages de l’US Air Force et d’une vingtaine de pays étrangers sous contrats. À terme le 189th AW alignera entre six et huit de ces avions.

Officiellement ce 189th Airlift Wing est appelé C-130 Tactical Airlift Instructor School au sein de l’US Air Force. Sa seule et unique composante est d’ailleurs le 154th Training Squadron. Son rôle est donc de former les pilotes de transport américain au maniement du C-130. La raréfaction du C-130H Hercules dans les unités d’active autant que de réserve ou de la garde nationale aérienne fait que désormais donc elle se transforme elle-même sur C-130J Super Hercules afin de mieux préparer les pilotes. Son cœur de cible est actuellement les unités de l’Air National Guard en phase comme elle de transit entre les deux avions. Elle va aussi pouvoir assurer le maintien en conditions opérationnelles des pilotes des autres composantes de l’US Air Force ainsi que d’une partie des pays clients du C-130J Super Hercules.

C’est donc le signe d’une disparition programmée du C-130H Hercules dans les unités américaines, cet avion devenant petit à petit obsolète vis-à-vis des canons doctrinaux du Pentagone. Le 189th Airlift Wing va donc passer par une petite période durant laquelle elle alignera les deux modèles d’avions de transport tactique avant de passer totalement au C-130J Super Hercules. À ce moment là les pays étrangers qui envoient leurs pilotes se former au sein du 154th Training Squadron se retrouveront orphelin de toute structure intégrée d’entraînement et de transformation opérationnelle. On ne peut forcément pas s’empêcher de penser que c’est une manière comme une autre de les forcer à eux aussi abandonner leurs Hercules au profit du Super Hercules. Une logique qui peut toutefois avoir ses limites et même un revers à sa médaille. En effet de plus en plus de pays clients du C-130H Hercules se tournent aujourd’hui vers l’Embraer C-390 Millenium brésilien.

Quasi inconnue de ce côté ci de l’Atlantique nord le 154th Training Squadron est une unité essentielle à la défense américaine. Elle a découvert le fameux quadrimoteur à turbopropulseurs en octobre 1986 au travers du C-130E avant de passer au C-130H en avril 2010 puis enfin au C-130J en cette fin juin 2022. Les pilotes américains appellent parfois Little Rock AFB, le nid du 189th Airlift Wing, comme «Herk’s School». C’est à dire l’école des Hercules.

Photo © US Air Force.

Publicité

2 COMMENTAIRES

    • Oui tôt ou tard les C-130H/H-30 français seront obsolètes. Les successeurs potentiels sont connus et existent déjà dans notre arsenal : A400M Atlas et C-130J/J-30 Super Hercules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom