La Bulgarie confirme avoir (déjà) livré quatorze Su-25 Frogfoot à l’Ukraine.

C’est une annonce importante car elle confirme que la très grande majorité des pays européens jadis membres du Pacte de Varsovie vient en aide à la résistance ukrainienne. Depuis début juin des rumeurs indiquaient la livraison d’avions d’attaque Sukhoi Su-25 Frogfoot ainsi que de munitions de la part de la Bulgarie. C’est désormais une certitude, les autorités locales l’ayant confirmé aux médias locaux. Certains étaient stockés depuis quelques années quand d’autres volaient encore de manière opérationnelle juste avant leurs livraisons.

Afin de ne pas risquer d’être considérée comme cobelligérante le dictateur russe Vladimir Poutine la Bulgarie a fait un choix audacieux, mais aux vues des résultats récents plutôt gagnant : livrer ses avions en kits. En effet ils ont été démonté localement, avec l’aide d’une entreprise américaine sous contrat, puis transporté par voie ferrée dans des caisses avant d’être remontés une fois en Ukraine. Un tel chantier, assez titanesque, a pris plusieurs semaines puisque les premiers exemplaires sont arrivés fin avril et les derniers il y a quelques jours seulement. Au total ce sont donc quatorze Su-25 Frogfoot, tous modernisés entre la fin des années 1990 et le milieu des années 2000, qui ont ainsi rejoint le théâtre d’opération ukrainien.

Des paniers lance-roquettes, avec évidemment les munitions, mais aussi des bombes lisses de 250 et 500 kilogrammes ainsi que des missiles air-air courte portée pour l’autodéfense, ont aussi été offerts par la Bulgarie à l’Ukraine. Les deux pays disposent de relations diplomatiques fortes depuis une bonne quinzaine d’années et la discrétion dont faisait preuve Sofia depuis le début de l’invasion russe était juste une façade. En coulisse ses diplomates et militaires œuvraient pour permettre ces livraisons d’armes.

Désormais on sait que la Bulgarie se prépare également à livrer un avion de transport léger Antonov An-2 Colt et sans doute deux hélicoptères de combat Mil Mi-24 Hind, eux aussi datés de l’ère soviétique. Le premier sert toujours actuellement à l’entraînement des troupes aéroportées tandis que les deux autres sont stockés sous cocons depuis quelques années maintenant.
Après que la Slovaquie ait décidé de livrer des chasseurs MiG-29 et des hélicoptères Mi-24, et les États-Unis des Mi-17 on voit clairement que ce genre d’action permet à l’Ukraine de résister à l’envahisseur russe et à la barbarie de ses forces aériennes et terrestres.
Affaire à suivre.

Photo © Organisation du Traité de l’Atlantique Nord

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 réponses

  1. Bonjour Arnaud
    Je me permets une petite question: vous notez que la Tchéquie a fourni des Mig-29 à l’Ukraine. Il me semblait qu’il s’agissait plutôt de la Slovaquie, la République Tchèque n’ayant plus, il me semble, de Mig-29 dans ses stocks…
    Bien à vous et au plaisir de de vous lire

Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

S.A.I. KZ II Træner

En 1945 la totalité des pays libérés de l’occupation allemande par les Alliés, et notamment par les Américains et le Commonwealth en Europe occidentale, avait

Lire la suite...