En Ukraine pour les Ka-52 Hokum-B russes aussi c’est la Bérézina !

Il y a la propagande de Moscou qui le présente comme le meilleur hélicoptère de combat au monde et il y a la réalité du terrain. Et face à elle le dictateur Vladimir Poutine ne peut rien faire, car elle démontre les défauts du Kamov Ka-52 Hokum-B. Un hélicoptère qui représente désormais une cible de choix pour la DCA ukrainienne comme cette journée du mercredi 12 octobre 2022 vient de nous le rappeler de la plus dure des manières. De leurs côtés les médias russes minimisent les pertes, parlant tout au plus d’accidents.

Les opérateurs de la 80e brigade aéroportée ukrainienne ont dû se croire au ball-trap ce mercredi 12 octobre au matin quand ils ont engagé le feu sur une demi-douzaine d’hélicoptères de combat Kamov Ka-52 Hokum-B appartenant aux forces d’invasions russes. Ceux-ci appuyaient une opération terrestre quand ils ont été la cibles de missiles sol-air portatifs livrés par les Alliés. En l’espace de seulement dix-huit minutes quatre hélicoptères de combat ont été détruit, le premier à 8 heures 40 et le dernier à 8 heures 58. Il s’agit des heures de Kyiv.
Les canaux officiels ukrainiens parlent notamment de missiles américains FIM-92 Stinger et SATCP Mistral français, considérés comme les deux types d’armes de ce genre les plus adaptés aux besoins de la résistance ukrainienne.

Seuls trois des quatre carcasses d’hélicoptères abattus ont pu être inspectées par les troupes ukrainiennes. Quatre dépouilles ont été retrouvé tandis que deux militaires russes ont été capturés et remis aux autorités pour être soignés et interrogés. La dernier appareil est tombé dans une zone sous contrôle ennemie. On ignore le sort de son équipage, s’il a survécu ou non.
Plus tard dans la journée deux Mil Mi-8 Hip de transport de troupes ont aussi fait les frais des snipers de la DCA ukrainienne.

En août dernier déjà la même 80e brigade aéroportée ukrainienne annonçait la destruction de Kamov Ka-52 Hokum-B sur deux journées différentes. En fait dès le premier jour de la guerre ce type d’hélicoptère s’était retrouvé au tapis, avec malheureusement à chaque fois des morts parmi les équipages. Et depuis les défauts du Ka-52 se retrouvent de plus en plus criants.
Malgré les communications parfois hasardeuses de Moscou il est désormais évident que la protection blindée du poste de pilotage ainsi que des éléments vitaux de la machine ne sont qu’une vue de l’esprit. La Russie a tout misé sur l’avionique et l’armement au détriment de la sécurité des équipages. C’est sans doute pour cela qu’à chaque fois qu’un Hokum-B est abattu l’équipage n’y survit pas.

Sur les quatre Ka-52 Hokum-B descendus ce mercredi 12 octobre 2022 Moscou ne reconnait que la perte d’un hélicoptère, celui tombé à l’intérieur de ses lignes. Pour autant aucune communication n’a été donné sur l’état de santé des hommes à bord. La perte de l’hélicoptère est attribuée à une panne moteur.
Sans doute est-ce là que le missile ukrainien a heurté l’hélicoptère russe.

Il ne faut cependant pas se voiler la face ce type d’exploit sert largement la propagande d’état ukrainienne. Il permet de glorifier l’armée et les forces de résistance contre l’occupant russe. Plus pragmatiquement c’est aussi la preuve que les forces aériennes russes n’ont toujours pas la maîtrise du ciel ukrainien. La Russie est donc incapable de tenir la route en matière de haute intensité, nous en avons la preuve depuis février 2022.

Photo © agence Tass.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

18 réponses

  1. La question que je me pose est de savoir si le scénario aurait été le même avec des Tigre ou des Apache. J’ai tendance à penser que non malgré tout le mal que je pense de la technologie russe.

    1. Je pense que les hélicoptères américains et européens sont mieux protégés contre la menace sol air que les appareils russes. C’est une question de doctrine d’emploi.

      1. Bonjour à tous,

        Oui je suis entièrement d’accord, c’est la doctrine d’emploi des matériel qui fait la différence. Côté occident on a tendance à faire passer la sécurité des troupes avant tout.

        Les hélicoptères étant très vulnérables sur les champs de batailles, côté occidental on les utilise en appuie avec un max d’infos sur le terrain.

        Les Russes y vont de façon plus frontale, les utilisent comme on peut utiliser des tanks.
        Remarquez, à force de nous avoir dit qu’il s’agissait d’un tank volant…

        Après, face à des man-pad, un Tigre ou un apache ne feraient pas tellement mieux je pense

    2. Salut, je ne pense pas que face à un manpad (sachant que le gars est rarement tout seul) un Tigre survive plus longtemps, idem pour un Apache. Fort heureusement nous ne le saurons sûrement jamais ! Et si on devait être amené à le tester en vrai on serait à 2 doigts de tous être dispersé façon puzzle.

  2. Plus que tout le reste, je retiendrais qu’un déploiement massif d’armes anti-aériennes même de faible portée est capable de mettre à mal une force aérienne numériquement largement supérieure à son adversaire. Cela met aussi en évidence la nécessité de posséder des appareils capables procéder à des frappes de précision à haute altitude, et jusqu’à présent la doctrine russe ne semble pas avoir été en capacité de l’appliquer: flotte d’appareils inadaptés probablement, et peu d’appareils capables disponibles.

  3. Pourtant le KA-52 est équipé de sièges éjectables. La survavibilité de l’équipage devrait être meilleure.

    1. si les sieges sont des Martin Baker, ils ont du remplacer les pièces de rechanges par de piroshkis locaux. En mémé temps difficile pour les russes de prétendre que des ukrainiens parviennent a leur faire si mal. on dirait une réplique d’un film ou ils disaient que ce n’était que de simple villageois armés de fourches et de piques.

    2. @Dimitri : Encore faut-il que l’équipage survive à la frappe du missile sol-air. S’il est tué sur le coup ou sonné par l’explosion (simple hypothèse expliquant pourquoi l’équipage ne s’éjecte pas), avoir les sièges ne servent à rien. De même si l’hélicoptère vole trop bas et pique immédiatement vers le sol…

  4. Bonjour,
    Comment expliquer l’absence de diffusion des photos si les carcasses ont pu être inspectées par des troupes au sol ? Etrange car les comptes OSINT Tweeter (compilés par Oryx) sont généralement très (très) réactifs pour les destructions vérifiées d’aéronefs ?
    Il est toujours difficile de distinguer réalité et propagande , et on comprends bien Saint Thomas qui ne croyait que ce qu’il voyait 🙂

    Sinon merci pour la qualité des articles sur votre site

  5. il y a un fait sur les KA 52 , qui remonte à plusieurs années , lors de la livraison des KA52 à l’Egypte . Il est apparue que , suite à un test de tir avec les hélicoptères , aucun n’a mis un seul tir au but , ce qui avait amené les autorités Egyptienne à demander que le fournisseur reprenne les KA52 afin de les modifier pour qu’ils soient tous apte à viser juste . Malheureusement, je n’ai plus le lien de l’article , cela remonte à 4/5 ans dans mes souvenirs

  6. @Arnaud
    En tant qu’habitué, je déplore le contraste que l’on retrouve dernièrement entre la qualité et la véracité historique des informations qui ont fait la réputation de votre blog et les errements assez approximatifs de vos derniers textes concernant la guerre en ‘Ukraine et par corrélation la situation du Mali.
    On était dans du béton avec vous, et voilà que tout d’un coup on se retrouve dans de la boue collante de la propagande d’état.
    En tant qu’engagé, je peux comprendre l’envie de participer à l’effort, mais là, vous êtes en train de saborder tout votre travail antérieur.
    Depuis quelques temps, je regrette toutes les inepties qui y sont publiés et l’emploi du conditionnel qui n’y avait pas sa place antérieurement.
    Je tenais à vous le faire remarquer, pour ma part, je ne suis ni pro-russe, ni particulièrement pro ou anti ukrainien, Et puis, de toute façon, ce conflit prendra fin sur un coup de folie, exactement comme il a commencé, et sur cette question, je crains plus l’irresponsabilité des Ukrainiens que des Russes !

    1. « Errements assez approximatifs », « boue collante », « propagande d’état », « inepties », au moins vous n’êtes pas dans la langue de bois quand vous critiquez. Ni dans la demi-mesure. Marrant que par contre vous n’ayez pas le courage de vos opinions, car depuis le début de ce conflit vos commentaires prouvent clairement une inclination en faveur des militaires russes que vous prétendez pourtant ne pas soutenir.
      Quant à l’emploi du conditionnel il est essentiel dans un conflit quand on parle d’actualité, seuls les médias propagandistes comme RT News, Sputnik, et autres ne l’utilisent jamais.

      Et juste comme ça en passant : vous n’êtes pas un habitué. Dimitri, James, Rafaletiger, ou d’autres oui vous pas vraiment. Vous ne nous commentez que depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

    2. Intéressant de voir que pour certains « l’irresponsabilité » dans une guerre incomberait au pays qui a été agressé plutôt qu’à l’agresseur…

  7. Le Ka52 est mieux protégé que le tigre qui lui n’a qu’une protection balistique contre le 7.62 rajoutée autour du cokpit (et mise principalement par la redondance des moyens et la manoeuvrabilite). L’apache c’est un peu mieux mais ça se ressent sur sa masse qui est le double de celle du tigre. A mon sens la vulnérabilité des appareils russes vient plus d’un problème doctrinal et d’entraînement : pas de voltac, concept d’emploi dépasse, peu d’entraînement, et surtout d’un manque criant (ou inefficacité) d’autoprotection efficace, ce que nous avons sur nos hélicoptère occidentaux. Cela dit, selon nos généraux, en cas de guerre totale, l’Aviation Légère (les hélicos) cesserait d’exister en trois jours, et l’Armée de l’Air est à peine mieux lottie. Le tout est de savoir si ils voleront assez longtemps pour accomplir leur mission ce que devrait leur permettre leur autoprotection efficace.

    1. Y’a un truc qui me fascine quand meme c’est le concept de haute intensité qui me semble etre une invention purement occidentale de la guerre nation contre nation. Sauf qu’aujourd’hui, et c’est surtout le cas depuis la fin de la premiere guerre mondiale, le jeu des alliances impose la quasi certitude d’envoyer un groupe de pays au front alors qu’ils n’ont quasi rien demander (exemple d’accord de défense france/grece vs turquie)
      C’est pour ca que cette sémantique me parle peu, d’un point de vue nombriliste, l’armée de l’air semble ridicule face a l’armée de l’air russe mais si on y ajoute les anglais, allemand et italien et espagnole plus les polonais, tous membre de l’otan, l’armée russe serait simplement balayer de la carte en quelques semaines. Seule variable en face, c’est qu’ils ont la bombe. Et on se retrouverai avec le meme résultat que pendant la premiere guerre du golfe,

  8. Poutine n’est peut-être pas un dictateur pour les Russes : c’est quelque chose à prendre en considération.
    Et il vaut peut-être mieux éviter d’enterrer les Russes trop vite : les attaques aériennes de la semaine dernière le montre bien.
    Et si on laissait les Russes et les Ukrainiens se débrouiller entre eux ? Ce sont de grandes personnes, après tout.

    1. Je m’excuse pour le hors sujet et peut etre que le com sera supprimé mais soit

      Comme ca le prochain qui te dira que ta voiture c’est la sienne parce qu’elle est bleu, qu’elle luit plait beaucoup et qu’il a un gros flingue tu laisseras faire…C’est vrai que HITLER a été elu et qu’en 45 il n’y avait plus aucun nazi. Pouffff disparu les colabos. On aurait du laissé faire. Je t’invite a écouter le discours de Churchill à la chambre.

      « Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. »W.CHURCHILL

      Je ne vois rien d’autres à ajouter

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...