L’US Army passe une commande ferme pour 120 Sikorsky UH-60M Blackhawk.

La commande s’étale sur les cinq prochaines années et va concerner également une option pour 135 machines supplémentaires. Dans le cadre de la modernisation de sa flotte de transport d’assaut et de recherches et sauvetages au combat l’US Army a passé commande cette semaine pour 120 hélicoptères Sikorsky UH-60M Blackhawk. Ces appareils permettront aux militaires américains de patienter en attendant l’arrivée du Future Long-Range Assault Aircraft au cours de la décennie prochaine, à condition que le calendrier soit respecté. La commande est annoncé à 2.3 milliards de dollars, et pourrait atteindre 4.4 milliards si l’option était transformée en commande ferme.

Plus que jamais le Sikorsky UH-60 Blackhawk s’inscrit comme sans nul doute le meilleur hélicoptère de transport d’assaut de l’histoire de l’aviation, le plus abouti dans sa conception autant que dans sa commercialisation. Il a réellement réussi à remplacer le Bell UH-1 Iroquois. À la différence du mythique Huey en effet le Blackhawk a réussi le tour de force de se remplacer lui-même. Aux UH-60A de première génération encore présents en seconde ligne ont succédés sur le devant de la scène les UH-60L et l’actuel UH-60M. Treize ans après la livraison des 100 premiers exemplaires cette sous version demeure au top de sa catégorie, aussi bien dans l’US Army qu’à l’export.

Et cette nouvelle commande de 120 machines de série, assortie d’une option pour 135 exemplaires en option, vient confirmer que le Blackhawk est difficilement remplaçable. À tel point même que plusieurs experts américains doutent désormais de l’intérêt de développer le FLRAA, le Future Long-Range Assault Aircraft. Le Bell V-280 Valor est pourtant bien avancé, tout comme dans une moindre mesure le Sikorsky-Boeing SB-1 Defiant. Le Pentagone devra choisir tôt ou tard lequel des deux peut remplacer le Blackhawk. Ce qui ne sera pas une mince affaire.

En attendant donc les livraisons et l’entretien de ces 120 nouveaux UH-60M Blackhawk seront assurés par Sikorsky. L’époque où l’hélicoptériste était en péril de disparition semble lointaine désormais. Il a maintenant les reins solides, grâce à sa maison-mère Lockheed-Martin.

Doté d’un cockpit tout écran à l’ergonomie accrue, d’une avionique dernier cri avec aide au pilotage automatique, et d’une chaîne de communication encryptée revue et rajeunie le UH-60M Blackhawk peut également se décliner en version de recherches et sauvetages au combat. Il est alors désigné HH-60M et fait partie intégrante du contrat en question. Cependant l’US Army n’a pas révélée la part de ces machines sur les 120 hélicoptères commandés.

Sikorsky UH-60M Blackhawk appartenant à la garde nationale de l’état de New York.

Lockheed-Martin a révélé que les hélicoptères en question seront assemblés dans l’usine de Stratford, dans le Connecticut. C’est notamment là qu’est également mené le programme visant au développement des futurs VH-92 Superhawk de transport présidentiel destinés à l’US Marines Corps. Les premiers nouveaux UH-60M Blackhawk arriveront dans l’US Army dès la rentrée de septembre afin de respecter le calendrier lié à l’exercice fiscal 2022.

Photos © US Department of Defense


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...