Le retrait du service des Northrop F-5E/F Tiger II brésiliens se précise.

Dans ce pays d’Amérique du sud ces chasseurs tiennent une place à part dans le cœur des pilotes et mécanos. L’année 2023 sera marquée notamment par la fin progressive de service des quarante-six actuels chasseurs Northrop F-5E/F Tiger II de la Força Aérea Brasileira. L’arrivée progressive des Saab F-39E/F Gripen d’origine suédoise va permettre le début de cette fin de carrière. Ce sera surtout l’aboutissement d’une chaotique histoire débutée en 1975.

Actuellement seuls cinq de ces chasseurs monoréacteurs multi-rôles sont en dotation, sur les quarante commandés. Des avions qui doivent permettre à l’aviation militaire du Brésil de pleinement entrer dans le XXIème siècle et d’en finir avec les avions dits «monomissions». Et la première de leurs victimes est donc le chasseur de facture américaine Northrop F-5E/F Tiger II en service depuis quarante-sept ans.

C’est en effet en 1975 qu’un premier lot de F-5E Tiger II monoplaces, accompagnés de biplaces d’ancienne génération F-5B Freedom Fighter, est entré en service. Treize ans plus tard un second lot était racheté d’occasion aux États-Unis, intégrant cette fois des F-5F de transformation opérationnelle. En 1990 les cinq F-5B restant furent retirés du service et ferraillés ou pour deux d’entre eux versés à des musées.
Entre 2001 et 2009 l’avionneur Embraer, avec le concours d’entreprises israéliennes, modernisa les F-5E et F-5F en les passant au standard F-5EM/F-5FM actuel. Ils se virent notamment dotés d’une nouvelle avionique, d’une chaine de communication revue et corrigée, et de systèmes permettant une meilleure interopérabilité avec les AWACS locaux Embraer E-99. La perche de ravitaillement en vol fut également modifiée. À la même époque le Brésil racheta auprès de la Jordanie huit F-5E et trois F-5F qui furent aussi en partie modernisés. Ceux qui le furent pas servirent de stocks de pièces détachés.
Depuis le retrait du service en décembre 2013 des Dassault Aviation F-2000 Mirage les Northrop F-5E/F Tiger II sont les seuls chasseurs de la Força Aérea Brasileira.

Pourtant ils ne seront pas les seuls victimes de l’arrivée progressive du Saab F-39E/F Gripen. En effet une fois leur retrait du service totalement effectué, sans doute aux alentours de l’été 2024, ce sera au tour des avions d’attaque au sol AMX A-1M AMX conçus conjointement entre le Brésil et l’Italie. L’objectif brésilien est d’arrivée à une flotte uniquement multi-rôle à l’horizon 2027.
Affaire à suivre.

Photo © Força Aérea Brasileira

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Sikorsky HO4S Horse

L’une des fonctions les plus connus des voilures tournantes est le sauvetage en mer. C’est aussi une des plus dangereuses pour les équipages. Cela a

Lire la suite...