Des Agusta-Bell AB-212 de plus en plus efficaces en SAR alpin.

Est-ce le début de la fin pour les Alouette III autrichiennes ? L’hiver 2022-2023 risque bien de marquer un tournant dans les opérations de SAR en hautes montagnes au sein des unités volantes du Bundesheer. En effet l’hélicoptère de transport d’assaut Agusta-Bell AB-212 se mue de plus en plus en plateforme de sauvetage et d’évacuation sanitaire, une évolution réellement apparue l’hiver dernier. Une manière comme une autre d’assurer l’intérim en attendant les premiers AgustaWestland AW.169M commandés en septembre 2020.

Hélitreuillage de victime en milieu alpin.

L’Autriche demeure, avec la France et la Suisse, une des destinations favorites des passionnés de sports d’hiver. Des alpinistes, randonneurs, et skieurs qu’il faut parfois savoir aller secourir dans les conditions les plus extrêmes. Si de ce côté ci des Alpes on connait très bien les Eurocopter EC-145 bleus et blancs de la Gendarmerie Nationale ainsi que les sauveteurs des PGHM et des CRS Montagnes qui les accompagnent à l’autre bout de la chaîne de montagne cela a longtemps été le règne des Aérospatiale SA.316B Alouette III. Sauf que les vénérables monoturbines d’origine française commencent à sérieusement y montrer leurs limites. Ils accusent de plus en plus le poids des ans, et ça ne va forcément pas s’arranger dans les mois et années à venir.

Aussi le Bundesheer a depuis l’an dernier pris le rythme de l’Agusta-Bell AB-212. Même si l’Alouette III demeure officiellement adaptée à la mission de SAR (pour Search And Rescue) alpine elle est de moins en moins mise en avant. La preuve en est avec l’exercice de recherche et d’évacuation de victime d’avalanche entrepris ce mardi 13 décembre 2022 à Vorarlberg dans l’extrême ouest autrichien. Le biturbine italo-américain y avait remplacé totalement le monoturbine français. Et que ce soit dans la récupération de victime depuis le sol enneigé autant que dans l’évacuation aérienne par hélitreuillage l’AB-212 Twin Two-Twelve s’en est parfaitement tiré.

Posé dans la neige.

De l’avis même des sauveteurs autrichiens la cabine de celui-ci est beaucoup plus confortable et moins exigüe que celle de l’Alouette III. Reste que celle-ci demeure plus à l’aise lorsque les tempêtes de neige soufflent et que l’oxygène se raréfie. Espérons que l’AW.169M saura vraiment faire face à ce genre de désagrément.
En attendant donc l’AB-212 s’impose de plus en plus en Autriche.

Photos © Bundesheer.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...