Aucune sanction contre Air France et Airbus au procès du vol AF447.

Objectivement même les familles des victimes n’attendaient pas grand-chose de ce procès survenu 14 ans après la catastrophe aérienne. Ce lundi 17 avril 2023 la 31e chambre correctionnelle du tribunal de Paris a relaxé le constructeur Airbus et la compagnie aérienne Air France dans le cadre du procès de l’accident du vol AF447. Les deux personnes morales étaient poursuivies pour homicide involontaire et les réquisitoires du parquet avaient déjà laissé sous-entendre cette logique décision. Les analyses et expertises ont pourtant mis en lumière que les deux pilotes ont réellement tout fait pour tenter de sauver l’avion et ses occupants, coupant ainsi court à certaines mauvaises langues.

C’est sans doute la seule véritable avancée dans le dossier du drame du vol Rio de Janeiro – Paris, ou vol AF447. Désormais donc nous sommes sûrs et certains que le commandant de bord et son collègue ont réellement réalisé des prouesses pour tenter, en pleine nuit et dans un orage de grêle, de reprendre les commandes de leur Airbus A330-200. Ils ont ainsi tenté par tous les moyens de sauver la vie des 226 passagers et membres d’équipage se trouvant avec eux dans l’avion. Malheureusement ils n’y ont pas réussi.

La cause technique de l’accident, liée au gel des tubes de Pitot, est clairement connue aujourd’hui. Airbus et Air France ont depuis vérifiés tous les avions et réaliser les améliorations nécessaires. On comprend de ce fait la décision logique du tribunal de Paris d’ordonner leur relax. Le volet judiciaire est donc clos à ce jour, à moins qu’une partie fasse appel dans les prochaines heures ou les prochains jours.

Reste que le vol AF447 demeure une des plus dramatiques catastrophes aériennes de l’Histoire. Surtout elle a eu lieu à une époque où certains n’ont pas hésité à revenir sur les faits pour y injecter du complotisme. Là encore les expertises menées sur les restes de l’avion et sur les dépouilles retrouvées permettent de disqualifier la quasi totalité de ces théories farfelues et mensongères. Et en cela aussi ce procès a été bénéfique car il a mis en lumière l’utilité du fait par rapport à la croyance.
Ce 1er juin 2009 ce sont donc 228 personnes qui ont tragiquement trouvé la mort dans l’Atlantique sud.

Photo © David Biscove.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 réponses

  1. Une remarque:
    Le tribunal correctionnel a jugé qu’il n’y avait pas eu de faute pénale, C »est à dire au sens d’un article du Code Pénal. « Le Pénal tenant le Civil en l’état », Reste maintenant la procédure au Civil Or, la responsabilité civile, notamment d’Air France n’a jamais été contestée. Au minimum, le transporteur sera donc condamné dans le cadre de cette responsabilité civile. Des dommages et intérêts seront donc versés au familles des victimes.

    1. Ça après ce sont les histoires de gros sous qui n’ont rien à voir avec la partie technique de la procédure judiciaire.

  2. Excellente nouvelle pour AF étant fils de CDB AF cette histoire me touche je l’ai suivie depuis le debut

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blackburn T-4 Cubaroo

L’histoire de l’aviation est jalonnée de machines volantes qui pour bien des raisons ne connurent pas le succès escompté voire pas le moindre succès. Dans

Lire la suite...