D’importants retards dans le contrat des Beriev Be-200ES Altair pour l’Algérie.

La situation est suffisamment grave pour que le sommet de l’état algérien soit intervenu. En ce mois de mai 2023 l’Algérie devrait théoriquement aligner quatre lourds amphibies bombardiers d’eau Beriev Be-200ES Altair acquis en Russie. Malheureusement le premier ne lui a toujours pas été livré, obligeant le pays à louer en urgence six Air Tractor AT-802F Fireboss beaucoup plus petits. C’est la guerre en Ukraine et les sanctions économiques ordonnées contre Moscou par les Alliés qui compliquent grandement la situation.

Quand au sortir d’une saison des feux 2021 catastrophique pour la Kabylie l’Algérie a fait le choix du Beriev Be-200ES Altair comme futur bombardier d’eau beaucoup y ont vu la solution idéal, moi compris. Les relations entre Alger et Moscou sont suffisamment bonnes pour que l’avionneur russe ait pu promettre de faire passer ce client en priorité afin qu’il soit livré entre décembre 2022 et mars 2023, et ce pour les quatre avions amphibies commandés. Malheureusement l’an dernier il n’y eut aucun miracle de Noël.
La décision de Vladimir Poutine d’attaquer sauvagement et sans raison valable l’Ukraine a eu pour effet immédiat de bloquer toute l’industrie aéronautique russe. Fortement dépendante des sous-traitants européens et nord-américains celle-ci s’est vu dans l’incapacité de suivre ses commandes. Certains programmes en développement en ont même lourdement souffert.  Dans le cas du Be-200ES Altair cela a même été la double lame puisque l’avion amphibie dispose d’une avionique «occidentalisée» et de réacteurs Progress D-436… produits en Ukraine.

Fort heureusement l’Algérie a réussi à acheter les deux turbofans en questions avant de les réexpédier en Russie chez Beriev. Résultat le premier Be-200ES qui devait être livré début décembre 2022 n’a réalisé ses essais de roulage qu’en janvier 2023 et son premier vol il y a quelques jours, fin avril. Sa livraison n’est pas prévu avant fin juillet ou début août. Et surtout à Kyïv la méthode algérienne d’acquérir deux D-436 pour ensuite les envoyer en Russie n’a pas du tout plu. La chancellerie ukrainienne y a vu une tentative hasardeuse de contrer les sanctions internationales après l’invasion de son pays.
Aussi les chances que Progress fournisse de nouveau de tels turbofans à l’Algérie dans des délais brefs sont désormais très minces.

La situation pourrait être anecdotique si les trois Beriev Be-200ES Altair était des aéronefs militaires lambdas. Mais ce sont des bombardiers lourds, des bombardiers d’eau chargés de la lutte contre les incendies d’espaces naturels. Et là malheureusement l’Algérie se retrouve prise au piège entre le marteau et l’enclume. Car la saison des feux approche et il est évident que si le premier biréacteur pourra la terminer il lui sera totalement impossible de la débuter.
En conséquence de quoi le gouvernement algérien s’est mis en tête de faire comme tous les pays qui ont une flotte vieillissante et/ou insuffisante de bombardiers d’eau : louer des appareils à d’autres pays. Et le choix s’est logiquement porté sur le très compact Air Tractor AT-802F Fireboss. Alger a cherché à en louer en Espagne, malheureusement d’autres étaient déjà passés par là. Croatie, France, et Grèce avaient déjà payé les avions qu’ils vont utiliser cet été. Finalement c’est au Chili que le gouvernement algérien a trouvé sa solution, et surtout les six avions avec pilotes et mécanos. Ils doivent arriver au Maghreb à la toute fin de ce mois de mai 2023 afin d’être opérationnels dès le 1er juin.

Outre les craintes autours des trois autres Beriev Be-200ES Altair il est évident que six Air Tractor AT-802F Fireboss peineront vraiment à les remplacer. Une solution semble également à l’étude de l’autre côté de la Méditerranée : obtenir gracieusement de la Russie un Be-200 local avec là aussi équipages et mécanos, en compensation. Pas sûr cependant que cela fonctionne la Russie n’ayant généralement pas trop l’habitude de ce genre de «cadeau».
Pourtant au final ce sont les civils algériens et leur magnifique environnement qui vont pâtir de la situation. Espérons qu’elle s’arrange rapidement.
Affaire à suivre.

Photo © Keypublishing.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

30 réponses

  1. Faites vos articles sur l’aviation, mais laissez la politique de côté s’il vous plaît. On ne vient pas sur ce genre de site pour lire des opinions politiques. Dire que M. Poutine à sauvagement attaqué l’Ukraine sans aucune raison relève de la propagande la plus grossière. Un gamin peut comprendre que c’est faux.

    1. Un gamin comprendra surtout votre manœuvre grossière. Si la ligne éditoriale de ce site vous dérange, allez voir ailleurs si nous y sommes et emmenez avec vous tous vos potes poutinophiles. Oui si Poutine n’avait pas lâchement attaqué l’Ukraine l’Algérie aujourd’hui possèderait ses quatre bombardiers d’eau biréacteurs. Que cela vous plaise ou non, c’est factuellement sa guerre contre la démocratie ukrainienne qui cause ces retards. Et ce sont les Algériens sur ce coup là qui en souffrent.

      1. Occupe toi de ta ***** et de ta démocratie à la *** sale **. Les problèmes de l’Algérie ne te concerne pas. Allez ****.

        1. Les termes vulgaires et injurieux de votre commentaire ont été remplacé par des astérisques. Notre lectorat n’a pas à subir votre grossièreté.
          Par contre tout le monde remarquera madame ou monsieur que vous refusez qu’un média aéronautique ne traite de l’aéronautique en Algérie. Et de quel droit voulez-vous nous censurer ? Vous n’en avez pas les moyens.

    2. La vérité vous fait mal…il y a effectivement un agresseur le russe poutine et un peuple agressé le peuple ukrenien ….ne vous en déplaise….De toute façon la vérité historique dans le temps le démontrera…ne vous en déplaise…et ce n’est pas faire de la politique que de le dire….

    3. Pourquoi tu viens reprocher aux autres de faire de la politique ici alors qu’une phrase plus tard, tu refais exactement la même chose Snap?
      Décidément, le ridicule est bien le point commun entre tous les « gamins » pro-russes.
      Les algériens vont, comme la plus part des nations sympathisantes à la Russie, devoir changer de fournisseurs pour leurs aviations civiles et militaires… merci qui? Merci Poutine le ****!

      1. Des astérisques ont été rajoutés afin de masquer l’insulte écrite qui n’a pas lieu d’être.

    4. Nan mais vous n’avez pas compris que Snap a raison.
      La Russie n’a pas attaqué l’Ukraine sans raison. Elle n’est pas raccord au droit international, ni une réaction à une attaque Ukr mais il y a forcément une raison (politique interne, influence internationale, ressourcés naturelles/agricoles, accès plus simple/large à Sebastopol et la Crimée).
      Après personne ne dit qu’elle est bonne (hors point de vue Kremlinien)

        1. Sauf que le propos de Xorminet n’a rien à voir avec le trolling et tout à voir avec le second degré. C’est un lecteur habituel du site.

        2. Merci Arnaud
          Du second degré pour Snap mais du premier pour les autres.
          J’ai du mal avec la notion de l’attaque sans raison contre l’Ukraine.
          Ce n’est pas parce qu’on considère qu’elle n’est pas « juste » ou qu’on ne la comprend pas qu’elle n’existe pas.
          Dire que Poutine a lancé cette guerre sans raison participe à le présenter comme un fou qui ne sait pas ce qu’il fait. Je ne pense pas que ce soit le cas, il est sans doute mal conseillé et son entourage lui cache ou lui a caché des choses (et l’état des armées russes n’aide pas non plus) mais le considérer fou serait une erreur.

  2. Merci Arnaud.
    En fait tout l équipement militaire de l Algérie va avoir des problèmes de maintenance sans parler de doutes sur son efficacité.

    1. pas vraiment, la majorité de la maintenance se fait en Algérie par des algériens et le moment ou les matériels sensibles auront besoin d’être amenés en Russie pour modernisation ou maintenance lourde, je pense que le conflit sera terminé.

      Quand a l’efficacité, faut une guerre pour le savoir réellement mais je pense que ce serait une grosse erreur de sous-estimer certains pays parce qu’ils utilisent du matériel russe 😉 le souci n’est pas vraiment matériel mais plutôt doctrinal. les russes l(ont appris dans la « douleur », ils rectifient et en espérant que les pays utilisant leur matériel profiteront du retex.

      N’oublions pas que l’Ukraine utilise largement encore du matériel russe/soviétique

  3. il me semble qu’il y en a 1 livré et en en phase finale de construction. Dans tous les cas, 1 seul avion risque de ne pas être suffisant

    1. Justement non Aloha59. Celui qui a été vu sur les réseaux sociaux sous livrée algérienne n’arrivera en Algérie qu’à l’été.

      1. Grand merci pour vos articles Arnaud. On ne rate rien en termes d’informations grâce à vous et la rédac.

  4. mouais.
    Je ne suis pas certain que « l’opération spéciale » y soit pour beaucoup même si cela n’aide pas.
    A mon avis c’est plus simple:
    En règle général les soviétiques/russes ont du beaucoup de mal à tenir leur délais.

  5. Le fait de ne plus avoir accès aux composants occidentaux pour leur industrie d’aviation est une catastrophe pour les russes. La Russie est en train de sortir du marché. À cela il faut ajouter :
    – craintes d’être sanctionné par les occidentaux en cas d’achats
    – chinois qui l’air de rien savonnent habilement la planche pour prendre des positions inespérées il y a un an et demi. Avec des amis comme ça, plus besoin d’ennemis. Poutine va faire gagner 10 à la pénétration chinoise dans l’industrie aéronautique mondiale, surtout militaire.
    – incertitudes liées au régime et à sa survie plus les possibles problèmes d’approvisionnement et de maintenance qui vont avec un risque de troubles majeurs ou d’éclatement du pays. Un décideur public ou privé qui envisage un investissement pour 25 ou 30 ans, vous devez le prendre en compte.

    Franchement si poutine avait voulu se suicider, il ne s’y serait pas pris autrement.
    Alors bien sûr les trolls vont nous parler des soukhoïs égyptiens refourgués à l’Iran mais c’est l’arbre qui cache la forêt. Regardez les appels d’offres, les russes ne sont même plus illusion. En Asie, c’est flagrant et c’est un cercle vicieux. Quand le client potentiel B voit que le client potentiel À n’a même pas considéré l’offre russe pourtant à prix cassé, il se pose des questions.
    Les russes ne s’en remettront probablement pas. Tant pis pour eux. Ils l’ont bien cherché

  6. Ce genre de reacteur est il configuré pour des eaux salées? Car cest quand meme hyper corrosif. Meme si ils sont relevés.

    Y a t’il d’autres avions avec ce type de configuration.?
    Les avions de chasse sur porte avion ne comptent pas

    1. Je ne sais pas si les réacteurs sont spécifique à l’avion, mais je sais que leur positionnement a été étudié.

  7. Très enrichissant comme débat, même si ça et là, il y a eu quelques dépassements mais sans gravité,…de la discussion j’agis la lumière.

  8. Une question de bombardier d’eau (en test de mémoire): Il me semble qu’à la suite des incendies dans les Landes, il avait été envisagé de mettre un réservoir d’eau et des buses d’épandage dans la soute d’A400M. Fausse bonne idée ou profil de mission tellement réduit que cela en devient irréalisable?

    1. Non je crois savoir jyv58 que c’est toujours dans les tuyaux de la DGA. Mais ce genre de procédure prend du temps en France.

    2. Tout est possible, mais ce qui est étonnant dans cette histoire c’est que AIRBUS utilise une technologie assez simple, et développé par les soviétiques pour l’IL-76. L’eau quitte l’avion par la simple gravité sous le contrôle de vannes.
      Les américains ont développé un système plus perfectionné (le MAFFS) pour transformer en une poignée d’heures un C-130 standard en Bombardier d’eau. Le système utilise l’eau sous pression et l’eau est éjecté par des buses, d’où un bien meilleur contrôle du largage.
      Peut être y a t il un problème de brevet qui expliquerais que AIRBUS n’utilise pas le MAFFS?

  9. Dire que ça enerve Kiev c extrement mal honnéte et surtout ces ne pas connaitre les excellents relations entre Kiev et Alger ! Votre article pue la propagande anti russe allée donc vous renseignez sur les echange comercialle entre Kiev et Alger algerie et le 1er client de Kiev en Afrique du Nord apres egypte dans tous les domaines sans comptez le nombre très important ukrainiens qui vivent en algerie ! A vous écouter Kiev a vendu les moteur sans savoir que c’était pour l’es avion russe ! Kiev continué fournir un paquet matériel à Alger pour c hélico russe don les mi24 meilleur aux monde de plus Kiev continue achetez du gaz russe et autre marchandise le bizenesse sans fou de la guerre ! De toutes manières vous avez toujours eu un parti pris de sale ***** dans vos article ***** !

    1. @ Francks

      Il n’en demeure pas moins vrai qu’il vous faudra parcourir la Kabylie avec un arrosoir à la main.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...