5000 heures de vol aux compteurs des AW.119Kx Koala portugais.

Ceux qui ont remplacé les fameuses Alouette III semblent s’être hissés à hauteur de la légende. Ce vendredi 5 mai 2023 la Força Aérea Portuguesa a annoncé que son Esquadra 552 Zangões venait d’atteindre 5000 heures de vol sur ses cinq AgustaWestland AW-119Kx Koala. Des hélicoptères monoturbines qui désormais intègrent l’ensemble des missions de leurs prédécesseurs, et même une ou deux en plus. Désormais Lisbonne entend augmenter sa flotte, avec sans doute deux exemplaires de plus commandés d’ici la fin de l’année.

Sur le papier les AW.119Kx Koala sont des hélicoptères de transport léger et d’entraînement au sein de la Força Aérea Portuguesa. En réalité ils sont bien plus que cela ! Une augmentation de mission qui est apparue dès la première année avec la fonction d’évacuation sanitaire, au profit du CODU. Ce dernier est l’équivalent portugais du SMUR français. Plus près de nous ils se sont mués en sauveteurs en mer, une mission qui peut surprendre au regard du gabarit de cette machine.

Un aspect compact qui surprend également quand on pense donc que le Koala doit assurer des missions de transport. Il s’agit en fait plus de liaisons et de soutien opérationnel au profit des forces spéciales portugaises. Ces dernières emploient l’AW.119Kx autant comme plateforme de tir de précision que pour la dépose sur une zone donnée de quatre à cinq commandos armés. L’appareil peut également assurer du transport d’état-major voire de hautes personnalités civiles, dans un confort alors un tantinet plus élevé que pour des fantassins.
Enfin la mission d’entraînement concerne à la fois les futurs pilotes de Koala mais aussi ceux des AgustaWestland AW.101 Merlin de transport et de SAR lointaine. Enfin ils doivent aussi permettre de préparer les équipages des six futurs Sikorsky S-70 Firehawk de lutte contre l’incendie. L’été 2021 a d’ailleurs offert une nouvelle corde à l’arc des AW.119Kx portugais : le commandement aéroporté des soldats du feu.

Duo d’AW.119Kx Koala portugais en exercice de récupération de commandos.

Mis bout à bout toutes ces fonctions permettent de mieux comprendre pourquoi en trois ans de service seulement les cinq AgustaWestland AW.119Kx Koala ont déjà réussi à atteindre les 5000 heures de vol. Clairement leurs équipages et leurs mécanos n’ont pas chômé depuis 2020.

Photos © Força Aérea Portuguesa.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Sikorsky HO4S Horse

L’une des fonctions les plus connus des voilures tournantes est le sauvetage en mer. C’est aussi une des plus dangereuses pour les équipages. Cela a

Lire la suite...