L’US Marines Corps a fait voler « son » XQ-58 Valkyrie.

Il s’agit d’un des programmes de drones les plus ambitieux mais aussi les plus essentiels de l’industrie américaine. Ce mardi 3 octobre 2023 le premier des deux Kratos XQ-58 Valkyrie appartenant à l’US Marines Corps a réalisé son premier vol depuis Eglin AFB en Floride. Il fait partie intégrante du programme PAACK-P mené conjointement avec l’US Navy. Deux avions de combat General Dynamics F-16C Fighting Falcon accompagnaient l’avion sans pilote lors de ce vol inaugural.

Le PAACK-P, pour Penetrating Affordable Autonomous Collaborative Killer – Portfolio, doit permettre à terme de fournir à l’US Marines Corps un drone de type Loyal Wingman pouvant opérer aux côtés du Lockheed-Martin F-35B/C Lightning II et même du vainqueur du programme F/A-XX actuellement en cours. Le vol collaboratif offrira aux Marines la possibilité de disposer d’une capacité accrue de guerre électronique et d’appui afin de créer de nouveaux profils de missions aux unités volantes. Plusieurs MQ-58 Valkyrie voleront alors en essaims autour d’un ou de deux F-35B ou F-35C. Ça c’est pour la théorie à l’horizon 2030.

D’ici là ce premier vol estampillé US Marines Corps a simplement permis de vérifier que le XQ-58 Valkyrie avait été correctement construit. Sous le contrôle des ingénieurs et techniciens de Kratos le drone a quitté sa rampe de lancement depuis Eglin AFB. En l’air il a été encadré par deux F-16C appartenant à l’US Air Force. Outre la captation de données et d’images relatives à ce premier vol ces deux avions devaient assurer sa protection, et même éventuellement le détruire en vol si le drone représentait le moindre danger pour la circulation aérienne dans cette région des États-Unis. C’est pour cela qu’ils volaient avec des missiles air-air en voilure. Heureusement un tel scénario n’a pas été nécessaire puisque ce vol s’est passé sans le moindre souci.

Pour Kratos et pour les militaires américains c’est donc une vraie réussite. À l’heure où cet avion sans pilote s’inscrit dans le paysage aéronautique des États-Unis il est en essais à la fois dans l’US Air Force et dans l’US Marines Corps. Contrairement aux drones des générations précédentes la future version de série du XQ-58 Valkyrie ne sera pas télépiloté mais totalement autonome. Surtout il participera à des missions de guerre électronique et d’appui tactique rapproché en tant que Loyal Wingman. Et peut-être même un jour seul.

Affaire donc à suivre.

Photo © US Marines Corps


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 Responses

  1. La multitude de projets aéronautiques militaires aux USA est incroyable et va donner du grain à moudre à la Chine qui aura toutes les peines à relever un défi au dessus de ses moyens à mon avis. Ce qui est aussi incroyable est qu’il sera complètement autonome

  2. T’inquiètes pas pour la chine, mais inquiète toi pour les va t en guerre. Même les va t en guerre, l’affirment, la chine deviendra la première puissance militaire au monde. Presque chaque jour ils te sortent un nouveau joujou.

  3. Bonjour Pierre rassurez vous je ne me fais aucun souci pour les régimes totalitaires car à plus ou moins long terme ils disparaîtront dans les poubelles de l’histoire. Personnellement je n’ai jamais constaté que les chinois sortent un nouveau joujou chaque jour à part les mauvaises copies de produits des technologies occidentales. La Chine est entrée dans une récession économique dont elle n’est pas prête de sortir et qui annonce son déclin

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...