La Fuerza Aérea Paraguaya s’engage sur l’EMB 314 Super Tucano.

Les liens entre le Brésil et le Paraguay ont toujours été très forts. Ce jeudi 2 mai 2024 l’état-major de la Fuerza Aérea Paraguaya a confirmé qu’un lettre d’intention avait été signé avec Embraer autour de la fourniture de six Emb-314 Super Tucano , au standard A-29 d’attaque au sol et de reconnaissance armée. Il s’agit pour Asuncion de trouver un avion capable de remplacer les jets légers armés Embraer AT-26 Xavante retirés du service depuis quelques mois maintenant faute de pièces détachées. Par un jeu de chaises musicales les Embraer AT-27 Tucano vont pouvoir retrouver leur rôle d’avions d’entraînement.

Figurant parmi les plus pauvres aviations militaires sud-américaines la Fuerza Aérea Paraguaya est particulièrement dépendante des industriels brésiliens. Outre les Embraer AT-26 Xavantes, en fait des Aermacchi MB.326 italiens construits sous licence, et AT-27 Tucano déjà cités elle utilise deux Helibras HB.350B Esquilo, des Eurocopter AS.350B Écureuil là encore assemblés au Brésil. Jusqu’à peu elle faisait même voler des petits Aerotec A-122 Uirapuru d’entraînement primaire. Autant dire que pour les deux capitales ce contrat autour de six A-29 Super Tucano n’est qu’une formalité.

Malgré cela c’est une excellente nouvelle pour l’avionneur brésilien qui est certain cette année de vendre six avions à une force aérienne qui jusque là n’utilisait pas son Super Tucano. Au moment où Embraer entend relancer sa carrière c’est une excellente nouvelle. Ça pourrait presque être un joli coup de com’ ! Car même s’il ne s’agit encore que d’une lettre d’intention les militaires paraguayens sont suffisamment acculés pour que cela se transforme très rapidement en contrat signé en bonne et due forme.

Même si l’avionneur brésilien s’en défend il semble bien que l’accord entre Asuncion et Brasilia se soit fait via une forte ristourne. En effet 121 millions de dollars US seulement pour six A-29 Super Tucano flambant neufs c’est vraiment une belle affaire. Il faut savoir que récemment déjà Embraer avait été payé par le Paraguay pour remettre à niveau ses six AT-27 Tucano d’entraînement intermédiaire et avancé. Des avions qui depuis l’été 2023 et la mise à la retraite des AT-26 Xavante assuraient aussi les missions d’appui tactique et de reconnaissance armée. Ce qu’ils devraient encore faire jusqu’à la mi-2025, date estimée de la livraison des premiers futurs A-29 Super Tucano paraguayens.

Affaire à suivre.

Photo © Força Aérea Brasileira.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Vought O2U Corsair

Dans l’histoire de l’aéronautique quelques avionneurs ont su marquer de leur empreinte leur domaine par l’emploi répété d’un même patronyme pour leurs appareils. En France

Lire la suite...