BAe Nimrod

Fiche d'identité

Appareil : BAe Nimrod
Constructeur : British Aerospace PLC
Désignation :
Nom / Surnom : Nimrod
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1969
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Avions de reconnaissance
Rôle et missions : Patrouilleur maritime et avion de veille aérienne

Sommaire

“ un appareil civil très performant reconverti en patrouilleur maritime ”

Histoire de l'appareil

Le Royaume-Uni utilise depuis longtemps des avions d’espionnage électronique et le BAe Nimrod a été conçu pour remplacer l’avion à moteurs à piston Avro Shackleton. Il est extrapolé de l’appareil commercial De Havilland Comet 4C. Le prototype du Nimrod est lui propulsé par des réacteurs à double flux et prit l’air en mai 1967.

Le Nimrod MR Mk-1, première version, était uniquement destinée à la collecte d’informations maritimes. Les Nimrod R Mk-1 sont spécialement modifiés, et se caractérisent par des carénages de voilure et d’empennages dans lesquels se trouvent des antennes qui captent les émissions hostiles. D’autres antennes montrent que les Nimrod en question sont également employés pour l’écoute des communications. Les équipements qu’emportent ces avions, y compris un radar à balayage latéral, sont entreposés dans leur soute à armement. Les Nimrod R Mk-1 opèrent sur l’Atlantique, la Baltique et la Méditerranée.

C’est un appareil rapide et capable d’effectuer de longues missions de patrouille, le Nimrod MR Mk-2 comporte des systèmes embarqués ultramodernes, dont un radar, un magnétomètre et un système de traitement de données acoustiques numérique. Il peut emporter des charges de profondeur nucléaires ou conventionnelles – ou encore des torpilles ou des mines dans une vaste soute à armement. Cet appareil est également équipé de points d’attache sous voilure sur lesquels peuvent être fixés des missiles air-air ou des missiles anti-navires.

Conçu en 1977 à partir du Nimrod MR Mk-1 en vue de remplacer le Shackleton AEW Mk 2, le Nimrod AEW Mk-3 se caractérisait par un radar Doppler à impulsions Marconi. Cet appareil effectua son vol initial en juillet 1980, mais le programme de production en série fut gravement contrarié par des problèmes techniques touchant le radar et par une modification complète du cahier des charges. Ainsi, alors qu’au départ la priorité avait été accordée à la distance franchissable, la RAF souhaita acquérir par la suite une machine disposant d’une autonomie réduite, mais pourvue d’un système radar plus performant. Le programme du Nimrod AEW Mk-3 a été abandonné en 1986 et des E-3D Sentry furent acquis.
En 2019 la RAF a reçu son premier biréacteur Boeing Poseidon MRA.1, successeur du Nimrod.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER

Photos du BAe Nimrod

Caractéristiques techniques

Modèle : BAe Nimrod MR Mk 2
Envergure : 35.00 m
Longueur : 38.63 m
Hauteur : 9.05 m
Surface alaire : N.C.
Motorisation : 4 turboréacteurs Rolls-Royce RB168-20 Spey 250
Puissance totale : 4 x 5500 kgp.
Armement : charge offensive, 6124 kg
Charge utile : -
Poids en charge : 80500 kg
Vitesse max. : 925 km/h
Plafond pratique : 12800 m
Distance max. : 9260 Km
Equipage : 3 + 9
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du BAe  Nimrod

Plan 3 vues

Plan 3 vues du BAe  Nimrod
Fiche éditée par
Picture of Gaëtan
Gaëtan
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du BAe Nimrod

Nimrod MRA4