FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : BAe Jetstream
Constructeur : British Aerospace PLC
Désignation :
Nom / Surnom : Jetstream
Code allié / OTAN :
Variante : C-10
Mise en service : 1976
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d'entrainement avancé, avion de transport de hautes personnalités, liaisons.

HISTOIRE

BAe Jetstream :
Le "gros" King Air britannique”

Lorsqu’elle disparut à l’été 1969 la firme Handley-Page était une des sociétés de construction aéronautique parmi les plus célèbres et les plus mythique de Grande Bretagne. En effet celle qui avait produit quelques-uns des meilleurs bombardiers britanniques de la Première Guerre mondiale à la Guerre Froide, en passant bien entendu par la Seconde Guerre mondiale et son quadrimoteur HP.57 Halifax, avait marqué durablement l’inconscient collectif. Toutefois ses erreurs sur les marchés civils, et en particulier celui du Hermes, l’avaient conduit sur le chemin de la disparition. Pourtant son tout ultime avion était promis à un brillant avenir, sous la houlette de l’avionneur British Aerospace : le Jetstream.

Initialement connu comme Handley-Page HP.137 cet avion avait été lancé en janvier 1966 pour les besoins des compagnies aériennes régionales et des forces aériennes européennes. En effet à l’époque se posait le problème du remplacement d’avions de transport anciens comme les Curtiss C-46 Commando et les Douglas C-47 Skytrain, tous deux hérités de la Seconde Guerre mondiale.
Lors de la disparition de Handley-Page, une partie de ses activités furent reprises par l’avionneur Scottish Aviation Limited et notamment le projet HP.137 qui reçut du coup la désignation de Jetstream.

Cette machine se présentait sous la forme d’un monoplan à aile basse cantilever construit entièrement en métal. Il était motorisé par deux turbopropulseurs Turboméca Astazou Mk-XVI d’origine française d’une puissance unitaire de 920 chevaux entraînant chacun une hélice tripale en métal. Outre un train d’atterrissage classique totalement escamotable il possédait un empennage cruciforme. Sa cabine permettait l’accueil de 18 à 20 passagers ou encore l’embarquement de deux tonnes de fret léger, tandis qu’un pilote et un copilote prenaient places dans un cockpit assez moderne pour l’époque.
Le prototype du Jetstream réalisa son premier vol le 18 août 1968. Celui ci était identique à la série Jetstream Mk-200, la première version commercialisée pour les clients civils et militaires.

Au lendemain de ce premier vol un lot de onze avions furent commandés par l’US Air Force sous la désignation de Scottish Aviation C-10A Jetstream pour des besoins de transport léger, de liaisons rapides et de soutien opérationnels. À l’époque l’état major américain annonça son intention de commander 300 avions supplémentaire. Ceci fut fait au début de l’année 1971.
Toutefois en février 1972 la commande fut annulée, après l’assemblage de vingt-six exemplaires, et l’US Air Force se reporta sur le Beechcraft C-12 Huron, la version militaire du King Air d’affaire.
Les onze C-10A furent reversés à la FAA, la Federal Aviation Agency, l’agence fédérale de l’aviation civile américaine, assez similaire à la DGAC française mais avec des moyens considérables en matériels.

Après bien des atermoiements les vingt-six avions assemblés furent acquis par le Ministry of Defence qui les livra à la Royal Air Force en 1976. Les huit premiers furent transformés en avion d’entraînement avancé sous la désignation de Jetstream T Mk-1 tandis que seize autre furent fournis à la Fleet Air Arm sous la désignation de Jetstream T Mk-2 pour une mission identique. Enfin les deux derniers avions furent aménagés en avion de transport d’état major sous la désignation de Jetstream CC Mk-1 et affectés au Squadron 32, le fameux Queen Flight de la RAF chargé du transport de la reine Elizabeth II et des membres de la famille royale.

Bien qu’officiellement reconnu comme avion d’entraînement multimoteur le Jetstream T Mk-2 remplit de nombreuses missions de transport de personnels et de liaisons pour les effectifs de la Royal Navy, un peu à la manière des Dassault Falcon 10 MER de la Marine Nationale.

En avril 1984 après le retrait du service du dernier Vickers Viking d’entraînement et de calibration radar la RAF décida d’acquérir quatre Jetstream T Mk-3 à turbopropulseurs Garrett TPE331 d’origine américaine d’une puissance unitaire de 940 chevaux.
La Royal Air Force conserva ses Jetstream T Mk-1 et T Mk-3, jusqu’en 2006, année au cours de laquelle ils commencèrent à céder la place à des Beech Avenger T Mk-1 plus légers. Quand aux deux Jetstream CC Mk-1 ils connurent une carrière plus courte, puisque leur retrait eut lieu en 1992 avec l’arrivée de deux biréacteurs d’affaire British Aerospace 125 plus rapides et plus confortables.
De son côté la Fleet Air Arm conserva ses Jetstream jusqu’en 2009 remplaçant cet avion robuste par des Avenger T Mk-2 plus modernes et plus rapides.

Outre le Royaume Uni et l’administration fédérale américaine des Jetstream furent fournis aux forces aériennes et terrestres d’Arabie Saoudite, de Bolivie, de Thaïlande, et d’Uruguay. En sus un avion saisi à des narcotrafiquants a été utilisé durant une dizaine d’années par la police colombienne pour des missions de transport de personnels.
L’armée thaïlandaise est d’ailleurs le seul  utilisateur militaire de la version allongée Jetstream 41.

Si cet avion robuste et bien conçu n’a pas connu une très brillante carrière militaire, il n’en demeure pas moins un aéronef bien adapté aux missions qui lui étaient données. En tout le Jetstream a été construit à un peu plus de 500 exemplaires, principalement pour le marché civil des compagnie aériennes régionales, notamment aux États-Unis.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : BAe Jetstream T Mk-2
Envergure : 15.85 m
Longueur : 14.36 m
Hauteur : 5.32 m
Motorisation : 2 turbopropulseurs Turboméca Astazou Mk-XV
Puissance totale : 2 x 920 ch.
Armement : aucun
Charge utile : Possibilité d'accueillir jusqu'à trois passagers.
Poids en charge : 6600 kg
Vitesse max. : 480 km/h à 3550 m
Plafond pratique : 9200 m
Distance max. : 900 Km en mission d'entraînement.
Equipage : 6
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du BAe Jetstream

PROFIL COULEUR

Profil couleur du BAe Jetstream

VIDÉO

Mission à bord d'un Jetstream de la RAF