Cavalier F-51 Mustang

Fiche d'identité

Appareil : Cavalier F-51 Mustang
Constructeur : Cavalier Aircraft Corporation
Désignation : F-51
Nom / Surnom : Mustang
Code allié / OTAN :
Variante : Executive Mustang, Turbo Mustang
Mise en service : 1963
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs des années 60-80
Rôle et missions : Chasseur monoplace, avion d'appui tactique, soutien aux essais en vol.

Sommaire

“ Un avion de combat avant-gardiste ”

Histoire de l'appareil

L’une des phases les plus gourmandes à la fois en financements et en investissement de temps dans la construction d’un avion d’arme est la conception, mêlant travail de design et d’ingénierie. Il nécessite souvent des milliers d’heures à plancher sur les formes, sur les matériaux, sur les éléments constitutifs du futur aéronef. C’est pourtant une étape essentielle à tout programme aéronautique. Tous ? En fait pas tout à fait comme l’a démontré l’aventure d’un chasseur-bombardier dérivé dans les années 1950 d’un des plus célèbres chasseurs de la décennie précédente : le Cavalier F-51 Mustang.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale l’US Army Air Force vieillissante comprit l’intérêt des chasseurs à réaction. Les Lockheed P-80 Shooting Star commencèrent à dessiner une nouvelle chasse que la jeune US Air Force accéléra dès 1947 grâce à des jets comme le Republic F-84 Thunderjet ou le North American F-86 Sabre. Dès lors elle n’avait plus besoin de ses vieux chasseurs à moteurs à pistons et les céda à l’Air National Guard naissante. Les North American P-51D Mustang, entre temps devenus F-51D Mustang, furent les principales machines concernées. Ils y restèrent dix ans. En 1957 en effet l’US Department of Defense considéra que faire voler des chasseurs aussi ancien était devenu inutile et même contreproductif.

À la même époque le patron de presse David Lindsay eut l’idée de créer la Trans Florida Aviation, une société qui proposait de transformer en biplace en tandem des North American F-51D Mustang déclassés par l’US Air National Guard. Il s’agissait autant de les employer comme avions de tourisme un peu musclés que comme machines d’affaires rapides.
De tels chantiers avaient déjà été menés aux États-Unis autours de bimoteurs démilitarisés comme les Lockheed PV-2 Harpoon ou les Northrop F-61 Black Widow. C’était pourtant une grande première pour un monoplace monomoteur.
Les futurs avions reçurent la désignation de Trans Florida Aviation Executive Mustang.

C’est en 1958 que le premier Executive Mustang vola. L’armement avait évidemment été déposé. Deux réservoirs d’extrémités de voilure ainsi qu’un second siège et une avionique revue et corrigée avaient été ajouté et les avions furent repeints selon un schéma civil. Cet avion d’affaire et de loisir était donné pour un rayon d’action de 2000 miles soit environ 3220 kilomètres. Malgré un aspect incontestablement attrayant l’Executive Mustang ne suscita pas un réel engouement et seuls vingt avions furent produits jusqu’en 1969. L’apparition sur le marché d’affaire de jets comme les Gates Learjet 23 et Lockheed L-329 JetStar ou d’avions turbopropulsés comme le Beechcraft King Air ramena le Trans Florida Aviation Executive Mustang à ce qu’il était réellement : un onéreux jouet de riche grand enfant.

En 1963 Trans Florida Aviation avait crée une branche appelée Cavalier. Son rôle était alors de proposer de rajeunir les cellules de North American P-51 Mustang encore en service actif dans quelques pays dans le monde. La Fuerza Aérea Dominica accepta le challenge. Le Cavalier F-51 Mustang était né. Il reprenait en fait certaines grandes lignes de l’Executive Mustang comme par exemple l’avionique de nouvelle génération ou encore une verrière redessinée. En parallèle l’avionneur américain avait négocié avec North American le rachat des droits industriels du P-51 Mustang.
Une juteuse opération à priori puisque Trans Florida Aviation espérait pouvoir inonder le marché mondial de sous-versions profondément modernisées du P-51D.

Si les avions modernisés pour le compte de la Fuerza Aérea Dominicana demeurait finalement de simples P-51D rajeunis il en fut tout autrement du Cavalier F-51 Mustang II. Sur cet avion un nouveau moteur Rolls-Royce Merlin V-1650-724A de 2030 chevaux dérivé du Merlin équipant les chasseurs bimoteurs britanniques De Havilland D.H.103 Sea Hornet NF Mk-21 fut installé. Quatre points d’emport de voilures et les réservoirs d’extrémité de voilure de l’Executive Mustang furent ajouté aux six mitrailleuses de calibre 12.7mm.
Proposé comme F-51 Mustang il possédait une version biplace de transformation opérationnelle désignée TF-51. Celle-ci ne possédait plus que deux points d’emports de voilure. Au titre du Mutual Assistance Defence Program le Pentagone passa commande de six monoplaces et de trois biplaces pour le compte de la Fuerza Aérea Boliviana. Ils furent livrés entre 1967 et 1968.
En 1968 le même MDAP finança huit Cavalier F-51 Mustang II pour le Salvador ainsi qu’un TF-51. Quatre ans plus tard le gouvernement américain réitérait ses commande, achetant quatre monoplaces et deux biplaces pour le compte de l’Indonésie.

Le 17 juillet 1969 le Cavalier F-51 Mustang entra dans l’Histoire. En effet il participa au dernier combat aérien entre deux modèles de chasseurs à moteurs à pistons. Les F-51 Mustang salvadoriens affrontaient des Goodyear FG-1D Corsair honduriens. Le major Fernando Soto Henriquez, ancien pilote instructeur, fut avec son Cavalier F-51 Mustang II le dernier pilote de chasse de tous les temps à abattre un avion en combat aérien sur moteur à pistons. Après lui il n’allait plus y avoir que des pilotes de jets.

Il est à signaler que l’US Department of Defense a utilisé trois Cavalier F-51 Mustang II. Deux le furent par l’US Air Force, un monoplace et un biplace, et le troisième par l’US Army. N’emportant pas de réservoirs d’extrémités de voilure il servaient principalement à l’accompagnement des avions lents et des hélicoptères durant leurs phases d’essais en vol. Ils furent utilisés de 1969 à 1983.

La dernière évolution de l’avion fut le Cavalier F-51 Mustang III aussi appelé Turbo Mustang. Cette fois les modifications étaient radicales : un turbopropulseur Rolls-Royce RDa.6 Dart Мk-510 d’une puissance de 1760 chevaux avait été installé en lieu et place du moteur à pistons. L’avion était cette fois optimisé clairement pour l’attaque au sol et l’appui aérien rapproché. Pourtant alors que son développement allait bon train il fut stoppé par les ennuis financiers de Trans Florida Aviation.
L’avionneur Piper en racheta les droits et développa son PA-48 Enforcer.

Si de nos jours plus aucun Cavalier F-51 Mustang ne sert dans le monde il faut souligner que sept au moins sont connus comme warbirds. Ils volent sous des schémas reprenant les grandes heures de la chasse américaine de la Seconde Guerre mondiale.
Sur un plan purement doctrinal cet avion était à novateur, il préfigurait les actuels Beechcraft AT-6 Wolverine et Embraer A-29 Super Tucano. Il est juste arrivé quarante ans trop tôt.
D’autres avions ont comme lui été pensé à partir de machines existant déjà. L’amphibie américain de patrouille Naval Aircraft Factory PBN Nomad et les bombardiers tactiques Casa 2.111 espagnols et On-Mark B-26K Counter Invader américains sont les plus célèbres.

 

PARTAGER
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos du Cavalier F-51 Mustang

Caractéristiques techniques

Modèle : Cavalier F-51 Mustang III
Envergure : 12.60 m
Longueur : 10.41 m
Hauteur : 2.67 m
Surface alaire : 22.76 m2
Motorisation : 1 turbopropulseur Rolls-Royce RDa.6 Dart Mk-510
Puissance totale : 1 x 1760 ch.
Armement : Six mitrailleuses Browning de calibre 12.7mm et 2250 kg de charges : bombes, bidons de napalm, et roquettes en paniers.
Charge utile : -
Poids en charge : 6350 kg
Vitesse max. : 865 km/h
Plafond pratique : 9000 m
Distance max. : 3700 Km en convoyage
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Cavalier F-51 Mustang

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Cavalier F-51 Mustang
Fiche éditée par
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Cavalier F-51 Mustang

Roulage d'un warbird Cavalier F-51 Mustang