FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Firestone XR-9
Constructeur : Firestone Aircraft Company
Désignation : XR-9
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : YH-9
Mise en service : 1946
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Prototype d'hélicoptère militaire léger

HISTOIRE

Firestone XR-9 :
Un hélicoptère militaire retombé dans l'oubli”

La proximité qui existe entre l’industrie des pneumatiques et celle de l’automobile est bien connu. La même avec l’aéronautique a déjà été moins popularisé, même si là encore elle remonte aux fondements de l’aviation avec les frères Michelin qui travaillèrent en étroite collaboration de Breguet durant la Première Guerre mondiale. Outre-Atlantique cela se vérifie également au travers de l’industriel Goodyear et de ses productions comme les avions F-2G Super Corsair et XAO-3 Inflatoplane. Même la société Firestone, célèbre là encore pour ses pneus, ouvrit une branche aéronautique dont la plus fameuse réalisation fut un hélicoptère militaire demeuré à l’état expérimental : le Firestone XR-9.

Au début de l’année 1943 la branche aéronautique du groupe Firestone racheta l’hélicoptériste G&A. Celui-ci avait la particularité de travailler sur plusieurs programmes sans jamais avoir rien porté jusqu’à l’aboutissement d’un premier vol. Pourtant dans le microcosme aéronautique américain les études de G&A avaient bonnes réputations, et Igor Sikorsky lui-même les consultait dès que possible. Aussi leur rachat semblait une bonne idée à Firestone.
Parmi les développements en cours il y avait le Model 45 qui préfigurait un futur hélicoptère léger destiné aussi bien à des rôles civils que militaires. Firestone reprit donc à son compte cette machine.

L’hélicoptériste décida de transformer le G&A Model 45 monoplace, devenu Firestone Model 45B, en Firestone Model 45C biplace en tandem. Les premières phases d’usinage furent lancées suite à une subvention de recherche technologique offerte par l’US Department of War à l’été 1944. À ce moment là il n’était nullement question d’une dotation future par les militaires américains. Ils voulaient juste diversifier l’offre disponible. En parallèle Firestone proposait son Model 45D au fuselage redessiné afin d’accueillir les deux membres d’équipage désormais côte à côte. Mais tout allait changer après les premiers emplois de Sikorsky R-4 Hoverfly par l’USAAF.

À l’été 1945 alors que la Seconde Guerre mondiale ne se déroulait plus que dans le Pacifique l’US Army Air Force décida de commander deux machines pour des essais : un monoplace Model 45B et un biplace en tandem Model 45C. Le premier reçut la désignation de XR-9 et le second de XR-9A. Le constructeur fit le choix de noyer le programme Model 45C dans celui du XR-9A. De ce fait celui-ci vola pour la première fois avant le XR-9.

C’est en effet le 10 mars 1946 que le Firestone XR-9A réalisa son premier vol alors même que les essais statiques du XR-9 n’étaient pas terminés. Pour les pilotes de l’US Army Air Force ce nouveau biplace était une machine passable, à peine stable lors des critiques phases de décollages et d’atterrissage, mais globalement bien pensée. Cet hélicoptère n’avait rien d’extraordinaire, bien au contraire ! Le monoplace XR-9 de son côté quitta le plancher des vaches en mai de la même année.
Malgré des critiques assez fortes et une impression générale de grande médiocrité le XR-9/XR-9A présentait des améliorations notables : un train d’atterrissage tricycle renforcé, un cockpit biplace en tandem, et un cockpit largement vitré.

Quand en septembre 1947 l’US Air Force remplaça l’US Army Air Force le Fireston XR-9 fut arrêté de vol, les militaires américains ne croyant pas dans les hélicoptères monoplaces. Par contre le XR-9A vit sa désignation modifiée en YH-9B, le moteur Avco Lycoming O-290-5 d’origine laissant la place à un Avco Lycoming XO-290-7 jugé plus fiable.
Quelques jours plus tard Firestone ferma sa branche aéronautique laissant le YH-9B seul sans possibilité d’être commandé en série.
L’US Air Force conserva encore l’hélicoptère quelques semaines puis le retira du service en février 1948.

Représentatif du bouillonnement intellectuel américain autour des hélicoptères durant la Seconde Guerre mondiale et juste après celle-ci le Firestone XR-9 ne connut aucune suite. Un éventuel quadriplace de liaisons et de surveillance Firestone R-14 fut annoncé mais ne dépassa jamais le niveau de la planche à dessins.
L’YH-9B est aujourd’hui préservé au sein des collections de l’US Army Aviation Museum de Fort Rucker dans l’Alabama. Pour autant il n’est plus exposé depuis la fin des années 1980.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Firestone YH-9B
Envergure : 8.53 m diamètre du rotor principal
Longueur : 8.40 m
Hauteur : 2.60 m
Motorisation : 1 moteur à plat Avco Lycoming O-290-7
Puissance totale : 1 x 135 ch.
Armement : aucun
Charge utile : un passager
Poids en charge : 998 kg
Vitesse max. : 155 km/h à 900 m
Plafond pratique : 3000 m
Distance max. : 350 Km à masse maximale
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Firestone XR-9

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Firestone XR-9

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données