FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Hispano HA-1112 Buchon
Constructeur : Hispano Aviacion S.A.
Désignation : HA-1112
Nom / Surnom : Buchon
Code allié / OTAN :
Variante : HA-1109, C.4
Mise en service : 1951
Pays d'origine : Espagne
Catégorie : Chasseurs de l'après-guerre
Rôle et missions : Chasseur monoplace, chasseur-bombardier

HISTOIRE

Hispano HA-1112 Buchon :
Un chasseur espagnol mais aussi un peu (beaucoup) allemands, anglais, et français”

Durant les premières années de son existence la dictature franquiste était totalement dépendante de l’Allemagne nazie pour son armement aérien. Bucker, Dornier, Junkers, ou encore Messerschmitt pour ne citer qu’eux ont totalement équipé l’Éjercito del Aire. Peu avant la chute du régime hitlérien l’industrie espagnole assemblait localement des avions et hydravions allemands, et cherchait même à les adapter à ses propres besoins. L’un des exemples les plus réussis fut le chasseur Hispano HA-1112 Buchon.

Quand à la fin de l’année 1941 Madrid fit savoir qu’elle désirait remplacer au plus vite ses chasseurs biplans Heinkel He 51 par des Messerschmitt Bf 109G il s’agissait surtout pour l’état franquiste d’obtenir une licence de production de l’avion. L’Éjercito del Air utilisait déjà des versions antérieures du fameux chasseur monoplan et espérait bien pouvoir faire voler celle-ci. Après quelques pourparlers houleux un accord fut trouvé afin que l’avionneur Hispano ne puisse construire le Bf 109G-2 que pour les besoins espagnols.
L’accord prévoyait avant tout la livraison, en kit de vingt-cinq premiers avions ainsi que des moules industriels et les plans côtés du monomoteur. Malheureusement pour les Espagnols aucun moteur Daimler-Benz DB 605 n’était disponible sur le marché allemand, la Luftwaffe ayant la priorité.
En fait en secret les services secrets allemands craignaient que le dit-moteur ne tombe entre les mains des Alliés, n’ayant qu’un confiance limitée dans leur allié espagnol.
Pour Hispano la solution passait par sa filiale française, le motoriste Hispano-Suiza alors sous contrôle de l’administration d’occupation allemande. Une version du fameux HS.12Z fut sélectionnée. Le chasseur Hispano HA-1109 venait de naître. Malheureusement pour les Espagnols jamais ces avions n’allaient pouvoir entrer en service, Messerschmitt et le RLM n’ayant pas livré tous les plans ni toutes les machines nécessaires à l’assemblage des Bf 109G-2.

Le chaos de l’Allemagne post-1945 n’arrangea en rien les affaires de l’Éjercito del Aire. Le régime franquiste n’était pas dans les petits papiers des Américains et des Soviétiques, alors que les Britanniques le tolérait à peine en raison de la proximité de Gibraltar. Pour couronner le tout le gouvernement provisoire de la république française avait ordonné à Hispano-Suiza de couper les ponts avec sa désormais ex-maison mère espagnole. Les vingt-cinq moteurs HS.12-89Z seraient donc les seuls en dotation. Madrid devait se débrouiller seule.
Finalement après bien des hésitations le Hispano HA-1109 entra en service en février 1951. À cette époque ce chasseur n’avait plus rien de moderne, mais l’Espagne n’avait pas grand-chose à craindre de ses voisins français et portugais.

Pour autant, et surtout aux vues des résultats médiocres du HA-1109, Hispano et l’Éjercito del Aire décidèrent de renouveler des demandes auprès de la France afin d’obtenir une licence de production de moteurs. Cela fut refusé. Pour autant magnanime le gouvernement français accepta de soixante-cinq moteurs à douze cylindres en V Hispano-Suiza 12Z-17 d’une puissance nominale de 1600 chevaux. Les vingt-cinq premiers devaient permettre de remotoriser les HA-1109 et les quarante suivants d’assembler des avions totalement neufs.
Ainsi modifiés ils entrèrent en service dès Noël 1951 sous la désignation de Hispano HA-1112 Buchon. Dans le même temps Madrid avait tenté de négocier avec Londres une licence de production du moteur (également) à douze cylindres en V Rolls-Royce 500/45 de 1600 chevaux. Le résultat avec les Britanniques fut le même qu’avec les Français : pas de licence de production mais une possibilité d’acquisition de moteurs neufs. Cent-soixante-douze furent commandés.

Afin de différencier les Buchon dotés d’un moteur français de ceux dotés d’un moteur britannique Hispano désigna les premiers HA-1112-K1L et les seconds HA-1112-M1L. Afin de les repérer au premier coup d’œil les K1L disposaient d’une hélice tripale et les M1L d’une hélice quadripale. Et rapidement ils n’eurent pas du tout les mêmes missions. Quand les HA-1112-K1L assuraient la pure défense aérienne les HA-1112-M1L pouvaient également mener des missions d’attaque au sol, de lutte anti-navire, ou encore de reconnaissance armée. Les roquettes suisses Œrlikon de 80 millimètres devenaient leur armement secondaire après les HS.404 de calibre 20 millimètres. Dans la nomenclature espagnole ils étaient connus comme C.4.

Les chasseurs Hispano HA-1112 Buchon assurèrent la défense aérienne et les missions secondaires de l’Éjercito del Aire jusqu’en décembre 1965. Au début des années 1960 l’Espagne était un des rares pays à faire encore voler des avions de chasse à moteurs à pistons, quand Britanniques et Français les reléguaient aux missions d’attaque et d’appui tactique.
La fin de carrière de ces discrets avions ne signa pas pour autant leur retraite.

En effet les Hispano HA-1112 Buchon connurent une seconde vie comme avions de cinéma. De par leur ressemblance évidente avec le Messerchmitt Bf 109 ils furent souvent repeints aux couleurs de la Luftwaffe de l’époque nazie. Leur principale participation fut «La Bataille d’Angleterre», film de 1969 avec en vedettes Michael Caine, Lawrence Olivier, Christopher Plummer, ou encore Curt Jürgens. Plus près de nous ces avions ont été réutilisés dans le film «Dunkerque» sorti en 2017 avec dans les rôles principaux Kenneth Branagh, Tom Hardy, Cillian Murphy, ou encore Mark Rylance.
Il s’agissait dans ces deux longs-métrages de HA-1112-M1L.

Avec les Avia S-199 les Hispano HA-1112 Buchon furent les seuls versions d’après-guerre du Messerchmitt Bf 109. Ces avions connurent une carrière chaotique mais finalement assez calme, sans jamais avoir à ouvrir le feu sur des avions adverses.
Une dizaine est préservée actuellement, en état de vol, ou au sein de musées aéronautiques.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Hispano HA-1112-M1L Buchon
Envergure : 9.92 m
Longueur : 8.49 m
Hauteur : 2.60 m
Motorisation : 1 moteur en V Rolls-Royce Merlin 500/45
Puissance totale : 1 x 1600 ch.
Armement : Deux canons de 20mm et jusqu'à seize roquettes de 80mm sous les ailes.
Charge utile :
Poids en charge : 3330 kg
Vitesse max. : 660 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 9800 m
Distance max. : 750 Km en configuration lisse
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Hispano HA-1112 Buchon

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Hispano HA-1112 Buchon

VIDÉO

Démonstration d'un Buchon "allemand".