FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : L.W.S. LWS-3 Mewa
Constructeur : Lubelska Wytwórnia Samolotów
Désignation : LWS-3
Nom / Surnom : Mewa
Code allié / OTAN :
Variante : LWS-7 Mewa II
Mise en service : 1939
Pays d'origine : Pologne
Catégorie : Avions de reconnaissance
Rôle et missions : Avion de reconnaissance à vue, observation.

HISTOIRE

L.W.S. LWS-3 Mewa :
Un avion d'observation balayé par la Luftwaffe”

Pays aujourd’hui mineur dans l’aventure aéronautique mondiale la Pologne fut pourtant avant 1939 une des nations européennes les plus prolifiques, notamment en matière d’aviation militaire. Ses productions étaient autant destinées au marché intérieur qu’à l’export vers des pays souvent fidèles aux productions polonaises. Malheureusement celles ci n’étaient généralement pas d’une qualité équivalente à ce qui se faisait alors en Allemagne, en France, ou encore au Royaume-Uni. L’un des exemples les plus frappants de ces avions de qualité finalement médiocre fut le monoplan de reconnaissance et d’observation LWS-3 Mewa.

Les origines de cet avion sont obscures. Le bureau d’études L.W.S. a lancé des recherches à l’expresse demande de la force aérienne polonaise qui s’inquiétait des retards pris par P.Z.L. dans le programme du bombardier léger de reconnaissance P-23 Karas. Il les a confié à l’ingénieur Zbysław Ciołkosz, alors plutôt spécialisé dans l’étude et le développement d’avions civils. Son idée était d’utiliser le tout nouveau Wright R-1670 Whirlwind à quatorze cylindres en étoile de 800 chevaux alors en phase finale de développement aux États-Unis. Malheureusement pour lui ce moteur américain ne fut jamais au point et obligea L.W.S. à se replier sur un moteur beaucoup plus facile d’accès : le Gnome & Rhône 14M français. De même architecture ce moteur en étoile développait 730 chevaux, donc un peu moins que le modèle américain. Lui par contre existait ailleurs que sur un banc d’essais.

Les atermoiements autour de la motorisation eurent pour effet que le prototype soit assemblé en novembre 1937 mais motorisé seulement en mars de l’année suivante.
Désigné LWS-3 Mewa, la mouette en français, l’avion se présentait sous la forme d’un monoplan à aile parasol de construction mixte métal, bois, et contreplaqué. Doté d’un train d’atterrissage classique fixe caréné et d’un cockpit biplace en tandem largement vitré l’avion n’emportait aucune charge de bombe, étant réservé à la reconnaissance à vue. Trois mitrailleuses PWU de calibre 7.92 millimètres assuraient sa défense, deux en position de chasse et une sur affût mobile arrière servie par l’observateur.
Le premier vol de l’avion eut lieu le 19 avril 1938.

À la demande de la force aérienne polonaise un second prototype fut assemblé avec une capacité d’emport pour 150 kilogrammes de bombes légères. Il vola en août de la même année mais démontra que le LWS-3 Mewa n’était pas adapté à un tel armement. Pour autant cent cinquante de ces monoplans parasols furent commandés par la Pologne.
Proposé à l’export l’avion attira des pays comme la Belgique, la Bulgarie, ou encore la Grèce. Seule la deuxième passa cependant commande de l’avion à hauteur de soixante exemplaires d’une version dotée d’un moteur Fiat A.74 de facture italienne également à quatorze cylindres en étoile et développant 860 chevaux. Par rapport aux avions destinés aux Polonais ceux appelés à voler en Bulgarie se reconnaissaient par leur hélice bipale en lieu et place de la tripale.

Malheureusement pour les Polonais les dix premiers exemplaires n’entrèrent en service qu’en juin 1939. Lorsqu’en septembre de la même année l’Allemagne nazie envahit la Pologne, précipitant ainsi le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, trente L.W.S. LWS-3 Mewa avaient été livré. Cependant dix n’étaient pas en état de vol fautes de pièces détachées diverses. La Bulgarie de son côté ne recevra jamais les avions commandés.
Engagés afin de repérer les mouvements de troupes de l’ennemi les LWS-3 Mewa furent très rapidement une cible de choix pour la Luftwaffe. Les pilotes des chasseurs Messerschmitt Bf 109 et Bf 110 ne mirent pas longtemps à comprendre que ces avions de reconnaissance étaient aisés à abattre.

Sur les vingt avions aligné au 1er septembre 1939 il n’en restait plus que sept en service quand la Pologne signa son armistice avec l’Allemagne nazie et son allié soviétique. Deux exemplaires capturés furent expédiés dans un centre d’essais en vol proche de Munich. Là les pilotes allemands se rendirent compte que le LWS-3 Mewa ressemblait énormément dans ses qualités de vol au Henschel Hs 126 alors en service dans la Luftwaffe. À sa différence cependant l’avion polonais ne possédait aucune capacité d’atterrissages et de décollages courts. Il est à signaler que les troupes allemandes saisirent une centaines de voilures terminées et les envoyèrent en Bulgarie chez Kaproni Bulgarski. Elles furent montés sur l’avion de liaisons et d’observation KB-11 Fazan.

Avion passablement retombé dans l’oubli aujourd’hui le L.W.S. LWS-3 Mewa était symptomatique d’une Pologne qui se chercha très longtemps en matière d’aéronautique. Malgré ses défauts et sa relative sous-motorisation il était bien dans l’air du temps.
Une version hydravion à flotteurs et un LWS-7 Mewa II largement amélioré furent envisagés mais ne dépassèrent jamais le stade de la planche à dessins. Il est à signaler que le nom de Mewa est revenu au début des années 1980 avec le P.Z.L. M.20, une version locale d’évacuation sanitaire du Piper PA-34 Seneca américain d’affaire.
Aucun LWS-3 Mewa n’est parvenu jusqu’à nous.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : L.W.S. LWS-3 Mewa
Envergure : 13.45 m
Longueur : 9.50 m
Hauteur : 2.65 m
Motorisation : 1 moteur en étoile Gnome & Rhône 14M
Puissance totale : 1 x 730 ch.
Armement : Trois mitrailleuses de calibre 7.92mm.
Charge utile :
Poids en charge : 2450 kg
Vitesse max. : 350 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 8500 m
Distance max. : 700 Km à masse maximale
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du L.W.S. LWS-3 Mewa

PROFIL COULEUR

Profil couleur du L.W.S. LWS-3 Mewa

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données