FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Valmet L-70 Vinka
Constructeur : Valtion Metallitehtaat
Désignation : L-70
Nom / Surnom : Vinka
Code allié / OTAN :
Variante : L-70 Miltrainer, L-80.
Mise en service : 1980
Pays d'origine : Finlande
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d'entraînement basique.

HISTOIRE

Valmet L-70 Vinka :
L'avion d'entraînement venu du froid.”

Nation mineure de l’aéronautique européenne la Finlande a réussi pendant plusieurs décennie à maintenir une relative indépendance vis à vis des grandes puissances. Ceci lui a permit depuis la Seconde Guerre mondiale de concevoir et fabriquer des machines de qualité, souvent destinées au marché local. L’un des exemples types est le petit monomoteur léger d’entraînement primaire Valmet L-70 Vinka.

C’est en septembre 1970 que les autorités finlandaises firent savoir qu’elles recherchaient un nouvel avion d’entraînement primaire destiné au remplacement de ses Saab 91 Safir. Avec la modernisation de sa flotte, engagée quelques années auparavant les monomoteurs suédois étaient désormais devenus obsolètes.
Plusieurs avionneurs présentèrent des avions mais seuls trois furent étudiés plus avant : le Beagle Bulldog britannique, le Morane-Saulnier MS-880 Rallye français, et le Valmet L-70 Vinka de construction indigène.

Alors que les deux premières existaient et volaient ce dernier n’était encore qu’un projet n’ayant même pas dépassé le stade de la planche à dessins. Ses chances de l’emporter étaient donc particulièrement mince, d’autant que les deux autres avaient la réputations d’être des avions particulièrement fiables.
À cette époque le constructeur Valmet avait pour mission principale la construction sous licence d’avions étrangers, dont le Fouga Magister français. Mais il était notablement absent du marché en ce qui concernait les productions propres.

Aussi quelle ne fut pas la surprise quand en 1972 l’état major de l’Illmaavoimat annonça que le Valmet L-70 Vinka était sélectionné. Un prototype officiellement fut commandé.
Cependant les militaires finlandais posèrent une option pour dix MS-880 Rallye, juste au cas où le L-70 ne donnerait pas pleinement satisfaction.

Extérieurement cet avion se présentait sous la forme d’un monoplan à aile basse cantilever intégralement construit en métal. Le L-70 Vinka disposait d’un train d’atterrissage tricycle fixe. Sa propulsion était assurée par un moteur à quatre cylindres à plat Lycoming O360-A1 d’une puissance de 200 chevaux entraînant une hélice bipale en métal. Dénué d’armement il possédait un cockpit biplace côte à côte.

C’est sous l’immatriculation civile OH-VAA que l’avion réalisa son premier vol le 1er juillet 1975. Rapidement les essais en vol démontrèrent de bonnes qualités à l’avion. Et la commande pour trente exemplaires de série du L-70 Vinka fut officialisée.
Pour la petite histoire les dix MS-880 Rallye placés en option furent cependant commandés. Huit rejoignirent les rangs de l’école d’aviation civile finlandaise et les deux autres furent utilisés quelques temps par les militaires pour le tractage de planeurs avant eux aussi de rejoindre les rangs de cette école civile.

Les premiers Valmet L-70 Vinka entrèrent en service opérationnelle dans l’Illmaavoimat en octobre 1980. Ils furent revêtus d’une étonnante livrée unie grise métallisée et d’une cocarde finlandaise de grande taille.
Fin 1982 l’ensemble de la flotte avait été livrée. Ils permirent de remplacer efficacement les Safir qui furent pour quelques-une d’entre eux revendus sur le marché civil.
En 1983 l’avion fut présenté au Salon du Bourget sous la désignation de L-70 Miltrainer, il visait clairement le marché de l’export, et disposait d’une capacité limitée d’emport d’armement. Malgré quelques touches le programme international fut abandonné en 1987 sans avoir enregistrer la moindre commande officielle.

Pour les instructeurs, autant que pour les stagiaires, le bond technologique vis à vis de l’avion de Saab était considérable notamment en raison de l’avionique complète du L-70 Vinka.
Début 2015 l’avion était encore en service dans les rangs finlandais, et seuls deux avions avaient été perdus en vol. Son remplacement n’était pas à l’ordre du jour.

Il est à noter qu’en 1985 le démonstrateur du Miltrainer fut transformé en L-80, une version turbopropulsée qui demeura sans lendemain. L’aviation finlandaise ne semblait pas intéresser, pas plus que les éventuels clients internationaux. Ses essais en vol durèrent encore un an et demi et le programme fut abandonné.
Il donna cependant naissance au Valmet L-90 Redigo.

Avion simple de conception mais aussi d’emploi le Valmet L-70 Vinka est symptomatique de ces monomoteurs d’entraînement basique conçus dans les années 1970. Rustique, robuste, et bien conçu il a toutes les chances de voler encore pendant des années. Depuis le milieu des années 1990 il a revêtu une livrée particulièrement colorée, dotée de panneaux haute visibilité type day-glow de couleur orange.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Valmet L-70 Vinka
Envergure : 9.85 m
Longueur : 7.50 m
Hauteur : 3.30 m
Motorisation : 1 moteur Lycoming O360-A1
Puissance totale : 1 x 200 ch.
Armement : Aucun.
Charge utile :
Poids en charge : 1055 kg
Vitesse max. : 240 km/h au niveau de la mer.
Plafond pratique : 5000 m
Distance max. : 850 Km à charge maximale.
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Valmet L-70 Vinka

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Valmet L-70 Vinka

VIDÉO

Présentation du Valmet L-70 Vinka