Premier vol pour un F-16 sans pilote

Premier vol pour un F-16 sans pilote

QF-16_01C’est un mini-événement qui s’est produit ce 19 septembre 2013 sur la base américaine de Tyndall en Floride. Un chasseur bombardier General Dynamics F-16A modifié par les équipes de Boeing a volé sans aucun pilote à bord. Ce premier vol n’avait qu’une valeur de test grandeur nature. En effet il s’agit à terme de fournir quelques dizaines de ces engins à l’US Air Force et à l’US Navy. Mais rassurez vous ces QF-16 ne sont nullement les précurseurs d’une nouvelle génération de drone de combat, il s’agit simplement de cibles volantes.

Destinés à remplacer les QF-4, d’anciens F-4G Phantom II transformés en drones cibles, au sein du programme Full Scale Aerial Target (ou FSTA), les QF-16 seront prioritairement utilisés en soutien des tests de missiles et des essais en vol d’aéronefs de combat. Peu de chances pour les futurs pilotes américains de se faire les dents sur ces avions qui demeurent très coûteux. En effet, le but d’un tel avion n’est pas uniquement de terminer en boule de feu après avoir été shooté par un AMRAAM, un Sidewinder, ou tout autre méchant missile anti-aérien. Pas que, mais tout de même aussi, en fait.

Bardés d’électronique et de capteurs en tous gens les drones FSTA sont destinés surtout à tirer des enseignements. C’est pourquoi ces aéronefs sont si méconnus du grand public, leur mission étant souvent confidentielle, et assez peu sexy. Mais surtout ils permettent de valider en réel des choix technologiques répétés maintes fois en simulations informatiques. Ils prouvent donc que rien ne remplacera jamais l’expérience de terrain.

Certains pourraient y voir une fin de vie difficile pour un avion aussi mythique que le F-16. Je leur rétorquerais qu’il vaut mieux finir comme ça que sous les coups des mâchoires hydrauliques des ferrailleurs ou alors à prendre la poussière indéfiniment dans le désert à Davis-Monthan.

Ci-dessous une vidéo explicative du vol (en anglais)

Photo (c) Boeing Company.

2 COMMENTAIRES

  1. Bof, les popovs ont déjà fait voler un MiG-23 sans pilote en 1988… même qu’il a fini dans une forêt belge… !

    Je sais, rien à voir… je sors, je sors…

Laisser un commentaire