Le troisième volet de notre série concerne cette fois-ci celle qu’on présente généralement comme la deuxième force aérienne américaine, après l’US Air Force : la Força Aérea Brasileira. Il faut dire que le Brésil est aussi le plus grand pays d’Amérique du sud et une puissance industrielle et militaire en perpétuelle essor.

Cette Força Aérea Brasileira va bientôt aussi avoir à gérer un évènement sportif majeur : les Jeux Olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro. Une véritable vitrine du savoir-faire brésilien, deux ans seulement après la coupe du monde de football. Mais aussi un enjeu sécuritaire de taille pour un pays toujours en proie à une violence endémique et aux risques désormais accrus du terrorisme. Focus sur cette force aérienne qui sera rapidement sous les feux des projecteurs.

Pour une meilleure lisibilité les aéronefs seront donnés dans l’ordre de la nomenclature en vigueur dans ce pays.

  • Embraer A-1 AMX, avion d’attaque au sol, présent fin 2015 à hauteur de 16 exemplaires de la version A-1A et 23 exemplaires de la version A-1M.
Embraer A-1A AMX.
Embraer A-1A AMX.
  • Embraer A-29 Super Tucano, avion d’attaque au sol, d’entraînement avancé et de présentation officielle, présent fin 2015 à hauteur de 30 exemplaires de la version A-29A et 62 exemplaires de la version A-29B.
Embraer A-29 Super Tucano.
Embraer A-29A Super Tucano.
  • Mil AH-2 Sabre, hélicoptère d’attaque et de reconnaissance, présent fin 2015 à hauteur de 12 exemplaires de la version AH-2A.
Mil AH-2A Sabre.
Mil AH-2A Sabre.
  • Embraer C-95 Bandeirante, avion de transport léger, présent fin 2015 à hauteur de 11 exemplaires de la version C-95A, de neuf exemplaires de la version C-95BM, et 31 exemplaires de la version C-95CM.
Embraer C-95CM Bandeirante.
Embraer C-95CM Bandeirante.
  • Embraer C-97 Brasilia, avion de transport léger et de transport de personnels, présent fin 2015 à hauteur de 14 exemplaires de la version C-97A.
Embraer C-97A Brasilia.
Embraer C-97A Brasilia.
  • Cessna C-98 Caravan, avion de transport léger et de soutien aux opérations spéciales, présent fin 2015 à hauteur de 29 exemplaires de la version C-98A et trois exemplaires de la version C-98B.
Cessna C-98A Caravan.
Cessna C-98A Caravan.
  • Embraer C-99 Legacy, avion de transport de personnels et d’évacuation sanitaire rapide, présent fin 2015 à hauteur de cinq exemplaires de la version C-99A.
Embraer C-99A Legacy.
Embraer C-99A Legacy.
Airbus Defense & Space C-105A Amazonia.
Airbus Defense & Space C-105A Amazonia.
  • Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent fin 2015 à hauteur de 16 exemplaires de la version C-130H.
Lockheed C-130H Hercules.
Lockheed C-130H Hercules.
  • Embraer E-99 Vigilante, avion de veille radar, présent fin 2015 à hauteur de trois exemplaires de la version E-99A et deux exemplaires de la version E-99M.
Embraer E-99A.
Embraer E-99A Vigilante.
  • Northrop F-5 Tiger II, avion de combat, présent fin 2015 à hauteur de 43 exemplaires de la version F-5E et de trois exemplaires de la version F-5F.
Northrop F-5EM Tiger II.
Northrop F-5EM Tiger II.
  • Bell H-1 Huey, hélicoptère d’assaut, de transport léger, et de sauvetage terrestre, présent fin 2015 à hauteur de trois exemplaires de la version SH-1D et de 26 exemplaires de la version UH-1H.
Bell UH-1H Huey.
Bell UH-1H Huey.
  • Eurocopter H-34 Super Puma, hélicoptère d’assaut et de transport, présent fin 2015 à hauteur de huit exemplaires de la version CH-34A.
Eurocopter CH-34A Super Puma.
Eurocopter CH-34A Super Puma.
  • Eurocopter H-36 Cougar, hélicoptère d’assaut, de recherche et sauvetage au combat, et d’appui aux opérations spéciales, présent fin 2015 à hauteur de 12 exemplaires de la version CH-36A et de quatre exemplaires de la version SH-36B.
Eurocopter SH-36B Cougar.
Eurocopter SH-36B Cougar.
  • Helibras H-50 Esquilo, hélicoptère de liaisons, d’appui et de reconnaissance, présent fin 2015 à hauteur 11 exemplaires de la version CH-50A et de 20 exemplaires de la version UH-50A.
Helibras UH-50A Esquilo.
Helibras UH-50A Esquilo.
  • Helibras H-55 Esquilo 2, hélicoptère de liaisons et d’entraînement, présent fin 2015 à hauteur de quatre exemplaires de la version UH-55A.
  • Sikorsky H-60 Blackhawk, hélicoptère d’assaut et d’appui aux opérations spéciales, présent fin 2015 à hauteur de 16 exemplaires de la version UH-60L.
Sikorsky UH-60L Blackhawk.
Sikorsky UH-60L Blackhawk.
  • Lockheed KC-130 Hercules, avion de ravitaillement en vol et de transport tactique, présent fin 2015 à hauteur de quatre exemplaires de la version KC-130H.
  • Boeing KC-137 Tanker, avion de ravitaillement en vol, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version KC-137R.
  • Lockheed P-3 Orion, avion de patrouille maritime, présent fin 2015 à hauteur de neuf exemplaires de la version P-3AM.
P-3AM_FAB
Lockheed P-3AM Orion.
  • Embraer P-95 Bandeirulha, avion de patrouille maritime et de reconnaissance côtière, présent fin 2015 à hauteur de 11 exemplaires de la version P-95A et de huit exemplaires de la version P-95BM.
Embraer P-95A Ban.
Embraer P-95A Bandeirulha.
  • Bombardier R-35 Learjet, avion de reconnaissance tactique et préstratégique, présent fin 2015 à hauteur de quatre exemplaires de la version R-35A et de quatre exemplaires de la version R-35AM.
Bombardier R-35A Learjet.
Bombardier R-35A Learjet.
  • Embraer R-99 Legacy, avion de reconnaissance stratégique et d’espionnage aérien, présent fin 2015 à hauteur de trois exemplaires de la version R-99B.
Embraer R-99 Legacy
Embraer R-99B Legacy
  • Embarer RA-1 AMX, avion de reconnaissance tactique et d’appui aérien rapproché, présent fin 2015 à hauteur de huit exemplaires de la version RA-1M.
Embraer RA-1 AMX.
Embraer RA-1M AMX.
  • Airbus Defense & Space SC-105 Amazonia, avion de recherche et sauvetage, présent fin 2015 à hauteur de trois exemplaires de la version SC-105A.
  • Neiva T-25 Universal, avion d’entraînement primaire et basique, présent fin 2015 à hauteur de huit exemplaires de la version T-25A et de 72 exemplaires de la version T-25C.
Neiva T-25C Universal.
Neiva T-25C Universal.
  • Embraer T-27 Tucano, avion d’entraînement intermédiaire et avancé, présent fin 2015 à hauteur de 105 exemplaires de la version T-27A.
Embraer T-27A Tucano.
Embraer T-27A Tucano.
  • Embraer TA-1 AMX, avion d’entraînement avancé et de transformation opérationnelle, présent fin 2015 à hauteur de huit exemplaires de la version TA-1A.
  • Bombardier U-35 Learjet, avion de liaisons et d’évacuation sanitaire, présent fin 2015 à hauteur de quatre exemplaires de la version U-35A.
Bombardier U-35A Learjet.
Bombardier U-35A Learjet.
  • British Aerospace U-93 Dominie, avion de liaisons et de calibration radar, présent fin 2015 à hauteur de quatre exemplaires de la version U-93A.
British Aerospace U-93 Dominie.
British Aerospace U-93A Dominie.
  • Airbus VC-1 Presidente, avion de transport présidentiel, présent fin 2015 à hauteur d’un unique exemplaire de la version VC-1A.
Airbus VC-1A Presidente.
Airbus VC-1A Presidente.
  • Embraer VC-2 Primero, avion de transport de hautes personnalités, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version VC-2A.
Embraer VC-2A Primero.
Embraer VC-2A Primero.
  • Eurocopter VH-34 Super Puma, hélicoptère de transport de hautes personnalités, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version VH-34A.
Eurocopter VH-34A Super Puma.
Eurocopter VH-34A Super Puma.
  • Eurocopter VH-35 Fuinha, hélicoptère de transport d’état-major, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version VH-35A.
Eurocopter VH-35A.
Eurocopter VH-35A Fuinha.
  • Eurocopter VH-36 Cougar, hélicoptère de transport présidentiel, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version VH-36A.
Eurocopter VH-36A Cougar.
Eurocopter VH-36A Cougar.
  • Helibras VH-55 Esquilo 2, hélicoptère de transport d’état-major, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version VH-55A.
  • Bombardier VU-55 Learjet 2, avion de transport d’état-major, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version VU-55C.
Bombardier VU-55 Learjet 2.
Bombardier VU-55C Learjet 2.

À la vue de cette liste on remarque immédiatement que la Força Aérea Brasileira a tendance à concentrer une partie des moyens militaires qu’on retrouve normalement dans les aviations navales et terrestres. Et pourtant le Brésil possède également de telles forces.

Photos © Força Aérea Brasileira.

9 COMMENTAIRES

  1. Série fort intéressante et superbes photos Arnaud ! Pour ce qui est du Neiva T-25, tu pourrais ajouter un lien vers la fiche de cet appareil. Merci de nous faire ainsi voyager !

  2. Leurs forces sont vraiment bâties pour leurs besoins intérieurs. Pas d’appareils de combat pour des conflits de haute intensité. Beaucoup de moyens de renseignement et de contrôle pour la surveillance du territoire (immense au passage). Et des appareils de combat au sol léger pour la lutte anti-guérilla. Quand on voit leurs forces, on se dit que le rafale aurait vraiment fait tâche … (de même que leurs futurs sous-marins nucléaires ?).

    • Plus précisément  »plus d’appareils de combat pour des conflits de haute intensité » avec le retrait des Mirage-2000.

      Si ce qui reste de l’aviation argentine n’est plus un rival, les Su-30 vénézuéliens pose tout de même un défi potentiel à Brasília.

  3. Merci pour ce nouveau article. Une armée de l’air assez complète et moderne, a exception de la chasse…
    En dehors du pod de reconnaissance (Reccelite?) quelle serai la différence entre el RA-1M AMX avec A-1A AMX « classique »?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom