L’Armée de l’Air a lancé un raid massif contre l’État Islamique

L’Armée de l’Air a lancé un raid massif contre l’État Islamique

Il aura donc fallu attendre 48 heures après les attentats contre Paris et Saint-Denis pour voir la réaction militaire française. Dix avions de combat de l’Armée de l’Air, Rafale et Mirage 2000D, ont réalisé une opération de bombardement contre des positions de l’autoproclamé État Islamique à Raqqah dans le nord-est de la Syrie. Cette ville est officieusement considérée comme la capitale politique et économique de Daech, l’organisation qui a revendiqué les attaques contre le Stade de France, le Bataclan, et les différents restaurants et bars parisiens.

C’est dans la soirée de ce dimanche 15 novembre 2015 que les Dassault Mirage 2000D et Rafale B & C français ont pris les airs en direction de la Syrie. Les avions de combat français avaient pour objectif de frapper trois cibles différentes à Raqqah : un centre de commandement, un camp d’instruction et d’entraînement, et enfin un dépôt de munitions et d’explosifs de l’organisation djihadiste. De nuit les avions français ont donc frappé Daech en son cœur.

Vingt bombes de précision (à guidage laser et/ou GPS) ont donc été tirées contre les positions ennemies, sans que l’on sache exactement le bilan humain au sol. Tout au plus sait-on grâce au ministère de la défense que toutes les munitions tirées ont fait coups au but.

Alors certes des voix s’élèveront pour dire que ce raid ressemble à des représailles, à une vengeance, et que c’est indigne d’un état de droit comme la France, mais je rappellerais juste la phrase du Président de la République François Hollande, au soir de ce triste 13 novembre 2015 : « Nous allons mener le combat, il sera impitoyable« . Les terroristes de Daech étaient prévenus, ils savaient à quoi s’attendre.

C’est aussi grâce à l’action de l’équipage du Boeing C-135FR de l’Armée de l’Air mais aussi des ravitailleurs de l’US Air Force que ce raid a été rendu possible. Rappelons tout de même qu’une telle opération de guerre de nuit n’est jamais évident. Accrocher un panier de ravitaillement en vol à plus de 750km/h dans la nuit noire avec des bombes sous les ailes est loin d’être une sinécure, et pourtant nos aviateurs l’ont réalisé avec brio.

Photo © Armée de l’Air.

43 COMMENTAIRES

  1. Je comprend bien ce raid aérien mais c’était avant qu’il aurait été bien de le faire. Sa ne ramènera pas les Français assassinés dans cette sale parisienne de concert.

  2. Super Article comme d’hab 😉 !

    Par contre un détail qui m’a un peu fait peur.

    Les ravitaillements en vol se font à 300 noeuds d’après ce que je sais sur les avions de notre Armée.
    Soit dans les alentours de 550 Km/h. 750 c’est un peu trop non ?

    Merci beaucoup pour votre travail quotidien pour nous passionnés !

  3. Hier l’ARC a également effectué une mission de bombardement contre le Daech. Le gouvernement canadien est toutefois toujours avare de détails sur ces missions.

    • Personnellement, je ne suis pas très friand de ce genre de « publicité ». Le gouvernement canadien a peut-être raison de ne pas trop communiquer là dessus.

      • Je suis bien d’accord que la discrétion est de mise lors d’opérations de combat. Toutefois, il est important que nos amis français sachent qu’ils ne sont pas seuls dans cette lutte. Depuis l’élection du nouveau gouvernement fédéral à la mi-octobre, l’ARC a effectuée pas moins d’une dizaine de missions de bombardements…. sans tambour ni trompettes… L’opinion publique canadienne est aussi majoritairement en faveur du maintien de l’implication de l’ ARC au sein de la coalition internationale.

    • Nos CCF-118 ont effectué des bombardements dans l’ouest de l’Irak, d’après une confirmation des Forces armées canadiennes à la Presse. Publié le 15 novembre 2015 à 18h05 | Mis à jour le 15 novembre 2015 à 23h32 http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201511/15/01-4921088-le-canada-bombarde-leta
      Avec l’élection du gouvernement de Justin Trudeau, il était bien prévisible que nos appareils viseront uniquement des cibles de ces barbares uniquement en Irak. Officiellement cette mission de l’ARC se termine en mars 2016. J’espère que le nouveau gouvernement, sous la pression des canadiens et des gouvernements étrangers, manifeste le courage de terminer ce mandat à la date prévue. Quitte à nous sortir une belle entourloupette dont nos politiciens ont le secret.
      Quant à la fin de cette guerre…il faudrait envoyer de nos soldats sur le terrain et le monde occidental ne veut tout simplement pas…

  4. Espérons que cela ait servi à quelque chose ? Car dix bombinettes dans une guerre… A ce rythme là dans deux ou trois siècles on en aura fini…
    Il faudrait sans doute revoir notre stratégie globale, la méthode américaine type « guerre du Viet-Nam » a des limites certaines…
    Sans aller jusqu’à une vitrification thermonucléaire de Raqqah (on en a plus que largement les moyens… Après tout, c’est une configuration géographique similaire à Reggane), peut être contre-productive, il faudrait changer notre méthode.

    • Ont ne peut gagner une guerre sans troupes au sol. aussi bon que soit le rafale et les CF-188, il ne peuvent tuer un seul ennemis dans une foule, fouiller les batiments ou etre toujours en poste. Des hommes eux en sont capable. Mais rendu la, une plus grande implication des drone de combat, d’hélicoptere et de chasseur en appuis tactique sera obligatoire. Malheureusement, hormis la france, les états unis et la grande bretagne, personne n’A tout ses capacité.

      • C’est déjà en cours : des bataillons iraniens sont arrivés dans la zone syrio-russe.
        Le Hezbollah aussi a des troupes actives en Syrie contre Daesh (vu que celui-ci veut tous les exterminer puisqu’ils ne sont pas sunnites…), d’où les récents attentats au Liban.
        Au moins ils sont efficaces, même si on ne choisi pas forcément ses alliés…

      • Nous avons quelques dizaines de «Conseillers militaires» (actifs) du côté Khurde. L’entrainement étant la raison officielle de la présence de +/- 400 conseillers . Ces instructeurs (trices) sont présent depuis près d’un an déjà. Nous avons eu 2 pertes, je crois dont une dû aux tirs amis.

  5. Je ne comprends pas très bien. Nous avons découvert entre samedi et dimanche que nous pouvions frapper à la tête ?
    Ou alors avant c’était une guerre « gentille » et comme là ils ont vraiment exagéré, pan un coup sur le nez ?
    Je ne suis pas pour la promotion de la violence, mais du moment où on décide d’engager ce qui se fait de mieux comme pilotes et comme appareils, il me semble que c’est pour éliminer le camp d’en face.

    Faut il systématiquement attendre de prendre des coups pour décider d’en donner ?
    Il serai peut-être temps d’arrêter d’utiliser cette guerre comme vitrine commerciale (efficace semble-t-il) et d’y mettre fin pour de bon.

    • Les OP aérienne sont complexe, et elle sont décidé selon des priorités

      1. Les missions d’appuis aux unités sur le terrain
      2. Les mission en prévision d’assaut au sol
      3. toute cible trop proche de troupe allié, meme si il n’y a aucun contacte.
      4. tout dépot d’homme ou de matériel a proximité relative des troupes au sol
      5. Les bases arrière quand elle font trop de bruit.

      selon mes source ca peut ressemblé a cela les priorité

  6. J’ai la vague sensation que les rapports de chaque pays en matière de renseignement sont jalousement gardés et ABSOLUMENT pas partagés ! C’est un comble non ?
    Il semble en effet que les USA ont fournit rapidement des coordonnées de cibles à l’AdA dans la journée du 14…
    Alors pourquoi attendre pour traiter des cibles ?
    Et puis je rajouterais qu’il faut arrêter de faire dans la dentelle… je pense entre autre à l’énorme prise en compte des dommages collatéraux. Ils s’en font du soucis eux ?
    Une cible, une bombe… quelque soit l’environnement !

    • La précision et les détails des informations et éventuellement les contions dans lesquelles ils ont été prélevés donnent des renseignements sur les capacités techniques de ces moyens de surveillance, ce dont un état se garde de le faire savoir.

    • Se soucier des dommages collatéraux c’est ce qui différencie un état de droit comme la France d’une dictature comme la Syrie. Donc oui continuons de faire « dans la dentelle ». Nous sommes la France, pas une obscure nation basant son pouvoir sur la force.

  7. Tout à fait d’accord avec Michel 47: il faut arrêter le politiquement bien pensant des philosophes humaniste bobo …Maintenant c’est eux ou nous ,la guerre c’est horrible mais c’est une question de survie pour notre peuple nos familles notre mode de vie.

    • Donc vous cautionnez qu’on puisse dans les semaines à venir, comme l’aviation syrienne, bombarder des hôpitaux civils, des écoles, ou encore des maternités ? Nous sommes la France, pas une obscure dictature.

      • Non quand même Arnaud, je n’ai jamais dit qu’il fallait bombarder Écoles, Hôpitaux et Maternités ! Je ne suis pas celui que vous pensez, loin de là.
        Mais si un centre de commandement, un lieu de stockage ou autre se trouvent à proximités d’habitations il ne faut pas hésiter…

        • Sauf que justement la stratégie de Daech est de s’implanter en ville afin de minimiser les risques d’être bombardé par les Américains et les Français, sachant que nos deux pays sont des états de droit qui rejettent au maximum les dommages collatéraux. Ma question était volontairement provocatrice, je suis ravi qu’elle vous ai fait réagir. 😉

  8. Ceux qui sont opposés à l’envoi de troupes au sol ont raison. Ces interventions sont toujours des bourbiers. Et puis pourquoi nos jeunes iraient mourir là-bas à la place de ceux qui viennent se réfugier chez nous ?
    Tous les réfugiés Syriens et irakiens (hommes) en age de se battre: Equipement + entrainement par nos spécialistes et en route pour récupérer leur pays.
    Cela peut paraître un peu expéditif, mais ce devraient tout de même être eux les plus motivés.

    • Sauf que les réfugiés sont des civils et qu’on ne fait pas combattre des civils contre une armée aussi entraînée et bien équipée que celle de Daech. Je suis d’avis que les pays engagés dans la coalition engagent des forces spéciales, et que les nations musulmanes déploie dans la mesure du possible des troupes.

      • Oui voilà Arnaud ce à quoi je pensais : envoi de forces spécial au sol pour collecter du renseignement , exécuter certains lideurs, et surtout faire disparaître se sentiment de puissance qu’ils ont là-bas au levant , et dans un deuxième temps créer une coalition avec les USA et les russes pour organiser l’ anéantissement totale de l’État islamique, même si ça sera long et coûteux en vie de jeunes soldats de nos pays ,car le passé nous la toujours malheureusement démontré. Aujourd’hui avons nous le choi

      • Moi aussi je partage à 100% votre point de vue. Exception faite de la Jordanie, les pays musulmans sont demeurés bien silencieux depuis ce triste vendredi 13….comme pour le dossier des réfugiés. Il serait grand temps que ceux-ci envoient des troupes au sol. Les pays occidentaux se font accuser de bien des maux dans cette guerre mais nous sommes les seuls à agir.
        Notre premier ministre, Justin Trudeau n’a cependant donné aucun échéancier pour le retrait des CF-18 lors de la conférence qu’il a donnée lundi, le 16. Il a réitéré l’intention de son gouvernement de renforcer l’entraînement qu’il donne aux combattants kurdes qui affrontent les djihadistes. Voir http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2015/11/16/001-trudeau-hausse-ton-etat-islamique-attentats-paris

        • L’un des premiers pays à avoir publiquement soutenue la France est l’Iran, dont ne l’oublions pas les avions frappent (parcimonieusement certes) les positions de Daech en Irak.

    • Sayanel66, vos propos sont intéressants.
      Mais, nous concernant nous français, cette guerre nous concerne au plus haut point, ces salopards nous l’ont bien tristement rappelé ce week-end. Alors oui, arrêtons de nous regarder le nombril: ce sont nos ennemis, nous sommes en guerre (et pas que depuis vendredi soir), il faudra un jour ou l’autre prendre le risque d’y aller nous occidentaux. Je ne vois pas d’autres solutions hélas.

    • Je sais bien les amis que je suis dans la provocation !
      Si le problème était aussi simple, cela fait longtemps qu’il serait réglé.

      C’est le genre de situation où malheureusement tous les choix sont perdants.
      Qu’il est confortable de ne pas être en situation de décideur !!

      Désolé si je vous ai choqué par mes propos

      • Aucun choc je pense, chacun est libre de ses pensées, cela s’appelle la pluralité d’idées et d’opinions . Et c’est aussi ça que les djihadistes ont voulu tuer vendredi soir.

      • Vous ne me choquez pas, ne soyez pas désolé Votre opinion se défend.
        Et je suis bien d’accord: il est bien confortable de ne pas être décideur.
        Soyons tous optimistes, l’obscurantisme perdra.

    • Je comprend très bien votre raisonnement logique sayane/66 mais, voilà : les humains qui fuient les atrocités de la guerre sont généralement d’un âge avancé, ou bien il se sauvent en famille. Les hommes et femmes en état de prendre les armes n’ont vraiment mais alors là vraiment pas, le désir de combattre. Lorsque ce désir de se battre n’est pas là il ne sert à rien de les envoyer faire la guerre, c’est comme une conscription obligatoire, et les conscrits n’ont pas la «voracité guerrière» que possède un «volontaire».
      Par contre pour certains djihadistes c’est un excellent moyen de se fondre dans la foule. !!! ??? …..À suivre….

  9. Je me permet de répondre à ceux qui préconisent « d’arreter de faire dans la dentelle » et de bombarder Daesh sans s’inquiéter des victimes collatérales :
    Je leur rappelle que les assassins du 13 novembre sont partis de Belgique, que la plupart des terroristes en puissance sont français… faut-il bombarder Bruxelles, napalmiser la Seine Saint Denis, thermonucléariser la Courneuve ?
    A mon sens, les populations de la Syrie et de l’Irak sont les premières victimes de Daesh (il suffit de comparer leur nombre). Si notre but et de montrer que nous pouvons être tout aussi barbares que les barbares, alors, oui, tirons dans la foule comme eux … sinon il faudra bien continuer à « faire dans la dentelle », pour supprimer les salopards plutôt que leur victimes, et j’ai bien peur que cela implique en effet d’envoyer des hommes se battre directement sur le terrain…

    • Ludwig, il me semble qu’aucun propos aussi violent n’ai été exprimé ici.
      Certes les assassins en question sont Français ou Belges, mais il peuvent être Allemands, Norvégiens, Turques, Chinois, Lunaires, Martiens…
      Ce n’est pas pour cela qu’il faut « thermonucléariser » tous ces pays !
      Je suis bien conscient que les réfugiés, dans la très grande majorité, sont des gens en souffrance. Il ne faut donc pas les blâmer.
      Par contre pour ce qui est de l’envoie de troupes au sol, ce sont exclusivement les pays musulmans en guerre contre Daech qui doivent le faire avec l’appui de l’aviation occidentale et US…
      Je termine par : Il était grand temps qu’il y ai une coalition entre les pays. Il est quand même triste de voir que les « politiques » décident cette coalition après plus de 250 morts environ (Paris le WE dernier et l’Airbus Russe en Egypte)…

      • C’est pourtant ainsi que j’avais compris ta remarque « Une cible, une bombe… quelque soit l’environnement ! » si je l’ai mal comprise, je te présente mes excuses.
        Quant au décompte des victimes d’attentats récents, j’arrive à près de 300, ne pensant pas que l’attentat de Beyrouth doivent être compté différemment …

    • Depuis l’engagement russe et l’accroissement de la zone gouvernementale en Syrie, un million de réfugiés syriens en Turquie sont rentrés chez eux… Deux politiques, deux résultats…

    • Premièrement, on est encore plus fauché que ça… (si vous saviez (mais vous savez peut-être ?) avec quels bouts de ficelle fonctionnent les armées…), secundo, comparé à la petite patrouille double par semaine qui bombardait auparavant, c’est du massif ; enfin, avec 4 bombes à guidage de précision de 250 kg par Rafale, jour après jour, ça comme à faire du bombardement massif de précision qui fait mal à Daech…

  10. après tout les commentaires sur ce site, je constate une chose, nos chers pilotes ont fait un excellent
    travail, en plus de nuit, pas facile , donc soyons correct, et ayons une pensée particulière pour eux!!!!

Laisser un commentaire