L’Armée de l’Air, opérationnelle sur Super Hercules dès 2016

L’Armée de l’Air, opérationnelle sur Super Hercules dès 2016

Il n’aura pas fallu longtemps aux décideurs américains et français pour se mettre d’accord sur ce programme d’achat. Dès janvier 2016, le ministère de la défense va commander deux Lockheed-Martin C-130J et deux KC-130J, dont certains seront opérationnels dans l’année. Ces avions seront livrés neufs, puisque prélevés sur les stocks de l’avionneur prévus pour les forces de l’US Department of Defense.

Hormis le fait que les KC-130J seront les premiers Hercules en dotation dans l’Armée à avoir une réelle capacité de ravitaillement en vol, les C-130H et H-30 en étant incapables, c’est bel et bien du côté des deux avions cargos qu’il va falloir s’intéresser. Plusieurs médias américains sous-entendent que ces avions pourraient bien ne pas être des C-130J mais des MC-130J, habituellement réservés aux forces spéciales américaines. Il faut bien dire qu’officiellement aucun MC-130 n’a jamais été exporté, même si officieusement certaines sources parlent d’avions de ce type en service en Israël et au Royaume-Uni.

Alors il faut aussi le préciser mais avec toutes les précautions d’usage dans ce cas là, on parle beaucoup outre-Atlantique d’un ou deux Super Hercules armés. S’agit-il alors des deux MC-130J ou alors plus surprenant (et aussi pour nous autres aficionados plus excitant) d’AC-130J, la version la plus récente du célèbre Spectre. Car si des rumeurs parlent bien d’une version « export » rarissime du MC-130, une vente à l’étranger de l’AC-130 n’a jamais été envisagée jusque là par les gouvernements américains, de quelque bord qu’ils soient.

Donc si la commande s’articulait bien autour de deux KC-130J, d’un MC-130J, et d’un AC-130J ; qu’est-ce qui expliquerait un tel revirement de la part de l’administration Obama ? Les très bonnes relations entre Paris et Washington-DC ne peuvent pas tout justifier non plus.

En fait c’est plutôt du côté de la lutte anti-terroriste menée par la France dans la bande sahélo-saharienne qu’il faudrait la chercher, dans ce que nous appelons ici l’opération Barkhane. Si quelques unités américaines sont sporadiquement déployées dans la région, ce sont bien les forces (et pas que spéciales) françaises qui assurent le gros des missions de traques et de neutralisations des forces djihadistes qui menacent le fragile équilibre de la région.

Or un récent évènement a démontré les limites des capacités de projection de nos troupes d’élite dans cette partie de l’Afrique : l’attaque d’un hôtel de Bamako par un groupe terroriste islamiste le 20 novembre dernier. Le GIGN est arrivé trop tardivement pour réellement prendre part aux négociations et aux phases premières d’assaut aux côtés des gendarmes maliens.

Alors il faut aussi savoir raison garder, il y a de fortes chances que les deux cargos soient en fait des hybrides C-130J/MC-130J avec une capacité secondaire d’appui, à la manière des Harvest Hawk de l’US Marines Corps. Mais bon un AC-130J aux couleurs de l’Armée de l’Air, reconnaissons-le ça aurait de la gueule. À moins bien sûr que nos dirigeants ne préfèrent un futur (hypothétique ?) Airbus Defense & Space AC-295

Photo © Lockheed-Martin.

4 COMMENTAIRES

  1. Ça c’est de l’info ! Bravo !
    Et puis ça a été rapide, c’est l’avantage des pays riches à 100 ou 150 m de $ pièce… eum… 😉 !
    Ou peut-être la version MC-130W intermédiaire entre le MC et le AC ? Version provisoire pour l’Usaf, ce qui expliquerait aussi des délais très courts de livraison ?
    Et puis des Hercules au « Vaucluse » au lieu du « Franche-Comté »… 😉 !?

  2. Beaucoup de missiliers se penchent également sur les transports convertis comme plateformes de lancement (Griffin, Hellfire, Brimstone) sous les ailes ou même depuis la soute. J’avais lu il y a peu que Sagem développait pour les C130 de l’AdA un rack de 4 AASM sous chaque aile en lieu et place des bidons externes.

    http://www.aerobuzz.fr/local/cache-vignettes/L500xH266/gerfaut_1-468d3.jpg

    Je n’imagine pas pour ma part l’AdA se doter d’une plateforme spécifiquement dédiée à l’appui tel l’AC130, mais une version multitâche (KC130J) avec une capacité de frappe façon « Harvest Hawk » US se verra sans nul doute concrétisée céans, c’est dans l’air du temps et les conflits actuels donnent raison à cette évolution des mentalités. On l’a vu avec la surprenante (et réussie) reconversion de l’Atlantique2, bien loin des océans et des sous-marins au-dessus desquels il est censé opérer 🙂

Laisser un commentaire