L’US Navy va t-elle remplacer ses Bell TH-57 Sea Ranger par des...

L’US Navy va t-elle remplacer ses Bell TH-57 Sea Ranger par des hélicoptères européens ?

Même si ce n’est pas un programme majeur dans la défense américaine le remplacement prochain des Bell TH-57 Sea Ranger est une étape importante dans la modernisation de l’aéronavale américaine. Ainsi il est actuellement possible que ce soit l’industriel européen Agusta-Westland qui fournisse le futur hélicoptère d’entraînement basique et intermédiaire de l’US Navy. Ce serait aussi le premier gros contrat pour un appareil jusque là plutôt réservé aux marchés civils et parapublics : l’AW.119 Koala.

L'Agusta-Westland "TH-119"Koala.
L’Agusta-Westland « TH-119″Koala.

Pour l’occasion l’hélicoptériste anglo-italien a décidé de proposer son appareil sous la désignation fantoche de TH-119. L’appareil est également présenté sous une livrée proche de celle qu’il pourrait porter s’il était retenu par la marine américaine.

Cependant rien n’est gagné pour le monoturbine européen qui devra affronter le grandissime favori, Bell 407GX américain. Ce dernier a l’avantage certain d’avoir été conçu sur la même base que le TH-57 Sea Ranger, à savoir le vieux Bell 206 civil mais avec une nouvelle motorisation et une avionique dernier cri.

En fait on voit bien une fois encore que lorsque les conditions sont pleinement réunies le fameux, et si décrié de ce côté ci de l’Atlantique, protectionnisme américain s’effrite très vite. Les responsables du Pentagone savent user d’un pragmatisme certain quand il s’agit de l’acquisition de matériels militaires de soutien comme ils l’ont fait il y a une dizaine d’années avec l’Eurocopter EC645, connu localement comme UH-72 Lakota. Un précédent qui pourrait jouer en faveur d’Agusta-Westland, d’autant qu’Airbus Helicopters ne semble pourtant pas encore intéresser par ce programme. Ce qui est étonnant car le H125 Écureuil représenterait un parfait appareil dans ce cadre, et une concurrence de premier plan pour l’appareil anglo-italien. Affaire à suivre.

Photos © Agusta-Westland & US Navy.

2 COMMENTAIRES

  1. N’en déplaise à nos amis de l’autre côté de l’Atlantique, espérons que l’US Navy fera le choix d’hélicoptères Bell car le modèle 206, ainsi que d’autres, sont construits à l’usine de Mirabel au Québec…

    • Il est clair Marcel que sur ce dossier les intérêts canadiens et européens sont opposés. Même si la France n’est pas partie prenante dans le programme nous sommes nombreux je pense dans l’Hexagone, notamment au nom de la solidarité européenne, à espérer la victoire du Koala anglo-italien. Après je comprends parfaitement que tu soutienne la candidature du Bell 407, de toutes manières grand favori.

Laisser un commentaire