Pour ce nouvel opus de notre série sur les forces aériennes et aéronavales dans le monde, je vous propose que nous nous intéressions à la Polemikí Aeroporía, c’est à dire l’aviation militaire grecque. Dépendant de l’OTAN, celle-ci est à l’image de l’économie de son pays : en pleine mutation.

Ouverte sur l’ensemble du bassin méditerranéen la Polemikí Aeroporía a la particularité d’assurer aussi bien des missions classiques défensives et offensives que des missions de service publique à l’image notamment de l’Armée de l’Air ou encore de la Royal Air Force.
Focus donc sur cette force aérienne méconnue.

  • L’Agusta A.109 Power, hélicoptère d’évacuation sanitaire et de recherches-sauvetages, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de quatre exemplaires de la version A.109E.

  • L’Agusta-Bell AB-205, hélicoptère d’assaut et de liaisons, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de 12 exemplaires de la version AB-205A.

  • L’Agusta-Bell AB-212, hélicoptère de recherches-sauvetages et de soutien opérationnel, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de huit exemplaires de la version AB-212A.

  • L’Alenia C-27 Spartan II, avion de transport tactique, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de huit exemplaires de la version C-27J.

  • Le Beechcraft T-6 Texan II, avion d’entraînement initial et intermédiaire, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de 45 exemplaires de la version T-6A.

  • Le Bombardier CL-415, amphibie de lutte contre les feux de forêts et de recherches-sauvetages en mer, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de sept exemplaires de la version CL415H.

  • Le Canadair CL-215, amphibie de lutte contre les feux de forêts, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de 10 exemplaires de la version CL-215A.

  • Le Cessna T-41 Mescalero, avion d’entraînement initial et de sélection, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de six exemplaires de la version T-41D.

  • Le Dassault Aviation Mirage 2000, avion de combat multirôle, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de 44 exemplaires des versions Mirage 2000BGM, Mirage 2000EGM et Mirage 2000-5.

  • L’Embraer E-99, avion de surveillance radar, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de quatre exemplaires de la version E-99H.

  • L’Embraer ERJ135 Legacy, avion de transport de hautes personnalités, présent à la fin 2017 à hauteur d’un unique exemplaire de la version ERJ135-LR.

  • L’Eurocopter AS.332 Super Puma, hélicoptère d’assaut et de recherches-sauvetages, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de 12 exemplaires de la version AS.332C1.

  • Le Gulfstream G550, avion de transport de hautes personnalités et d’évacuation sanitaire, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de deux exemplaires de la version G550A.

  • Le Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de 12 exemplaires des versions C-130B et C-130H.

  • Le Lockheed EC-130 Hercules, avion de guerre électronique et de recueil du renseignement SIGINT, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de deux exemplaires de la version EC-130H.

  • Le PZL M18 Dromader, avion de lutte contre les feux de forêt et de soutien aux opérations de démoustication, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de quatre exemplaires de la version M18B.

  • Le Rockwell T-2 Buckeye, avion d’entraînement avancé, présent à la fin de l’année 2017 à hauteur de 40 exemplaires des versions T-2C et T-2E.

Il est intéressant de voir que les deux Lockheed EC-130H sont en fait des avions acquis initialement comme machines de transport et transformés par la suite pour qu’elles remplissent des missions de guerre électronique. D’ailleurs ces deux avions servent dans la même unité que les C-130B et C-130H de la Polemikí Aeroporía. Les avions d’ancienne génération Cessna T-41D et PZL M18B sont en cours de retrait, un contrat ayant été lancé début 2016 afin de trouver un successeur à ces derniers. Le retrait des vénérables T-2 Buckeye, pensés initialement pour les besoins de l’aéronavale américaine, est à l’ordre du jour à condition bien sûr qu’un successeur leur soit trouvé.

7 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, il me semble avoir lu quelque part que des négociations sont en cours pour passer les Mirage 2000-5 Grecs au standard 2000-9, est ce que tu as des infos là dessus ?
    Merci

    • Tout simplement parce que le Lockheed EC-130 n’est pas encore référencé sur la partie encyclopédique du site. Vous savez nous sommes une équipe de bénévoles et nous faisons en fonction de nos plages horaires. Mais un jour sûrement cet avion s’ajoutera à la liste déjà fournie des aéronefs que nous traitons.

  2. Ce qui m’impressionne c’est le nombre total de chasseurs par rapport à la taille du pays. Le même nombre qu’en France. Les F4 phantom sont-ils en cours de retrait ou l’armée de l’air grecque compte prolonger leurs services ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom