Certes ce n’est pas à proprement parler ça qui va permettre aux Philippins de lutter efficacement contre le terrorisme islamiste qui ravage leur pays depuis des mois mais ça pourrait aider quelque peu. L’état-major de la Royal Jordanian Air Force vient d’annoncer avoir décidé d’offrir deux hélicoptères de combat Bell AH-1F Cobra à son homologue philippine, ainsi qu’un lot de missiles antichars TOW et des munitions diverses. L’an dernier déjà la Jordanie avait offert trois hélicoptères similaires à la force aérienne kényane.

Pour autant ces cadeaux n’ont rien à voir avec les seize AH-1F Cobra offerts par Israël justement à la Jordanie à l’été 2015. Ici il s’agit d’hélicoptères similaires obtenus entre 1988 et 2001 à partir des stocks de l’US Army et achetés pour une bouchée de pain. À l’époque les Jordaniens avaient acquis des Bell AH-1E et AH-1F. Mais ces hélicoptères ont vieilli et ne correspondent plus aux standards de ce royaume du Golfe habitué à lutter contre le djihadisme aux côtés des forces occidentales.

Voulant réduire sa flotte d’hélicoptères de combat, notamment depuis la livraisons d’avions d’attaque au sol Air Tractor AT-802 et d’hélicoptère d’appui tactique Boeing AH-6I Little Bird, la Jordanie n’a rien trouvé de mieux que de donner ces machines à des pays également engagés dans la guerre contre l’Islam radicale. Et cela semble marcher.
D’autant que le convoyage de ces hélicoptères n’est pas à sa charge mais à celle des «heureux bénéficiaires» de ses dons. Une manière comme une autre pour ce pays de ne pas engager trop de frais.

Dans cette histoire pourtant la Philippine Air Force est loin d’être le dindon de la farce. Car oui les Bell AH-1F Cobra ex-jordaniens ont encore des atouts dans leur manche. Dotés de missiles antichars TOW, de roquettes Hydra de 70mm et surtout de son canon-mitrailleur M197 de 20mm à trois tubes ils demeurent des machines redoutables. D’autant que les hélicoptères monoturbines seront révisés avant leur livraison (par bateau) jusqu’aux Philippines. Ils y sont attendus au début de l’été.

Photo © US Army.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom