C’est le second accident de ce genre en quelques semaines, mais cette fois-ci l’issu a été bien plus funeste. Ce vendredi 6 juillet 2018 peu avant 2 heures du matin un avion de chasse monoplace Mikoyan MiG-29 s’est écrasé dans le nord de la Pologne lors d’une patrouille de nuit. Malgré son éjection le pilote n’a pas survécu à l’accident. À titre conservatoire l’état-major polonais a décidé la suspension de tous les vols de ces avions, y compris pour les biplaces de transformation opérationnelle.

On ignore pour l’instant les causes exactes de l’accident. Tout au plus sait-on que ce MiG-29 Fulcrum réalisait une mission de défense aérienne et de souveraineté aux abords de la frontière commune avec la région russe de Kaliningrad. Pour mémoire cette enclave sur-militarisée est l’objet de toutes les attentions par l’OTAN et les voisins de Moscou.
C’est à 1 heure 57 que l’avion a quitté les écrans radar non loin de la commune de Paslek.

Immédiatement les forces aériennes polonaises ont déclenché la chaine de secours. L’épave du chasseur biréacteur a été découverte sur un terrain agricole tandis que la dépouille de son pilote gisait à quelques centaines de mètres de là. Les médecins n’ont rien pu faire hormis constater son décès. La zone de l’écrasement a immédiatement été gelée afin de permettre les travaux d’investigations des enquêteurs.

Une fois le drame annoncé l’état-major polonais a décidé, après consultation du ministère de la défense, de suspendre jusqu’à nouvel ordre l’ensemble des vols sur MiG-29 Fulcrum. Sont bien sûr concernés également ceux relatifs aux meetings aériens particulièrement à la mode en été.
Cet accident risque bien d’apporter de l’eau au moulin de ceux qui en Pologne demandent depuis plusieurs années le retrait du service de la petite trentaine de ces chasseurs hérités de l’ère soviétique. Ils aimeraient un remplacement au profit de Lockheed-Martin F-16C/D Fighting Falcon déjà présents dans l’arsenal et bien plus modernes.

Photo © AFP.

6 COMMENTAIRES

  1. Un mig 29 bien entretenu, régulièrement mis à jour, est solide, un crash est une bonne occasion pour redire sa volonté de passer à des appareils américains, c’est bien la mode en Europe non? On adore se tirer des balles dans les pieds.

    • Ces MiG-29 sont aussi des avions d’ancienne génération puisqu’ils datent de l’époque où la Pologne était sous la domination de l’occupant russe.

  2. Pas d’inquiétude pour la Pologne, elle va bientôt bénéficier prochainement du matériel le plus moderne de l’OTAN avec le départ envisagé par Trump des troupes américaines d’Allemagne.

  3. Le lightning II est encore loin d’être au point, les avions de la 5ème génération laissent encore de beaux jours aux appareils actuels. Il est urgent pour la Belgique de racheter des F16 D plus modernes ou des Sukhoi.

    • Des Sukhoi ? Sérieusement ? Non faut arrêter ce genre d’humour parce qu’on parle de la Belgique. Les Belges sont des gens sérieux, s’ils doivent faire un autre choix que le F-35A Lightning II ils s’orienteront vers le Typhoon ou le Rafale, c’est à dire ces chasseurs ayant fait leurs preuves.
      En tous cas merci pour cette bonne tranche de rire sur les Sukhoi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom