C’est un évènement qui n’a pas beaucoup fait parler de lui, secret militaire oblige. Et pourtant il y a quelques mois, l’Armée Française, qui rappelons-le possède déjà quelques A400M, a affrété l’unique exemplaire de l’Antonov 70 ukrainien pour transporter des chargements militaires depuis l’Afrique vers Istres.

AN70Af
Chargement blindé dans l’An-70 ©Antonov

Etonnant alors qu’elle possède un avion de capacités similaires, à moins que cette opération cachait en réalité une évaluation de l’avion pour une éventuelle future acquisition ? Difficile à croire quand on connaît l’implication française dans le programme concurrent ainsi que ses problèmes presque résolus. Mais l’Antonov surpasse dans tout les points ou presque son nouveau challenger européen. Sauf en vitesse de croisière, ou l’Airbus est un peu plus rapide. L’An-70 a fait à vide le vol direct de Kiev à Bangui, soit 9h de vol, performance remarquable pour un avion de transport tactique ADAC. Il a ensuite chargé des véhicules d’un poids total de presque 24 tonnes à destination de N’djamena, d’où il est reparti à pleine charge en montrant de bonnes performances de décollage et de montée par 33°C, pour un vol de 6h a destination d’Istres, avant de rentrer a sa base de Kiev-Gostomel, faisant escale a Leipzig.

an70-tchad
Camion français dans l’An-70 ©Antonov

Pour mémoire, l’An-70 est le seul avion a « propfans » actuellement en service, il est propulsé par 4 turbopropulseurs à hélices rapides Progress D-27 de conception ukrainienne, développant chacun près de 14000 ch et actionnants chacun une paire d’hélices rapides contrarotatives qui ont la particularité d’avoir 8 pales pour celles à l’avant et 6 pales pour celles à l’arrière. Il peut transporter 47 tonnes de charge sur 5000km, encore une fois au delà des capacités de l’A400M. Sa production en série est en attente de financements de la part du gouvernement ukrainien, qui en a commandé 2 exemplaires en plus de celui déjà en service. 

Publicité

27 COMMENTAIRES

  1. la FRANCE, n’a rien compris au sujet des gros transport logistique de l’armée de terre, il y a belle lurette que nos amis Russes sont les champions de ces transport hors normes!!!!! quand à l’ A 400 M je ne fait aucune critique!!!!
    je constate simplement les ennuis moteurs de cet aéronef!!!!

    • Sauf que l’Antonov An 70 n’est pas russe mais ukrainien. Antonov était soviétique et après l’effondrement du communisme l’avionneur est devenu ukrainien, son siège social est a Minsk.

      • À Minsk, en Biélorussie..?

        Il me semble aussi que la Russie à gardé une flotte de gros porteurs Antonov et fait louer ses services aux autres pays. Il me semble aussi que certains modèles ne sont fabriqués qu’en Russie aussi.

        • Au temps pour moi j’ai confondu Minsk et Kiev. J’espère que mes amis Ukrainiens ne m’en voudront pas s’ils le voient.

        • En effet l’Armée russe possède une flotte d’An-124 mais elle ne les loue pas aux autres pays. Vous parlez plutôt de la compagnie de fret russe Volga-Dnepr et du programme SALIS.
          Aucun Antonov n’est fabriqué QU’EN Russie, même si la russie fabrique sous licence ukrainienne certains modéles comme l’An-140 et l’An-148.

      • KIEV tu voulais dire non ? ^^
        Et Antonov a toujours été ukrainien, même si l’Ukraine faisait partie de l’URSS !

  2. Bonjour
    Je serai curieux de connaître sa conformité par rapport aux normes occidentales. Quelles impasses sont faites sur ce type d’engin, et sont imposées aà l’Atlas?
    PS: j’ai personnellement plus d’heures de vol en hélico sov qu’occidental.

    • Il est imposé a l’A400M une certification civile et non seulement militaire, ce qui n’est pas le cas pour l’An-70. Je pense que c’est la seule différence.

  3. Je pense que l’An-70 ne possède pas de propfan mais des turbopropulseurs entraînant 2 hélices contrarotatives
    Un propfan est un réacteur (turbofan) donc avec une entrée d’air de taille en conséquence et une soufflante non carénée…comme une hélice (propeller)

    • C’est bien le cas de l’An-70 (hélices rapides a bout de pales supersoniques), il vous suffit de regarder une vidéo et surtout d’écouter son bruit unique au monde pour vous en convaincre !

      • Un propfan se rapproche davantage d’un turboréacteur, la différence se situe au niveau de la soufflante (carénée pour le dernier) qui génère le flux secondaire (flux extérieur), le flux primaire venant réacteur
        Maintenant peut-être que certains qualifient propfan un moteur qui entraîne une hélice rapide?

        • La définition que vous donnez dans vos 2 messages correspond exactement aux moteurs de l’An-70.
          Ce n’est pas « certains » qui qualifient ces moteurs de propfan, CE SONT des propfan. Recherchez sur internet et wiki vous verrez par vous-mêmes.

        • @Le Chat de Tom
          Ok, j’avais en tête qu’il fallait un flux primaire dans un propfan, apparemment ce n’est pas le cas.

  4. L’armée de l’air devrait annuler l’achat de 10 A400m et acheter 8 C17 globemaster III à la place. Charge utile de 76 tonnes ! Seulement ils seront de seconde main car la chaîne de production a été arrêté en 2015.

  5. Si l’URSS n’avait pas chuté, ils auraient fabriqué l’AN70 en un millier d’exemplaires ou plus comme le légendaire AN12.

Comments are closed.