L’Inde entend en finir avec ses avions de transport d’origine soviétique.

Il se pourrait bien qu’il y ait rapidement des avions cargos sur le marché de seconde main. L’Indian Air Force a décidé d’accélérer la procédure lancée l’an dernier autour de l’après Antonov An-32 Cline et Ilyushin Il-76 Candid. Ces deux modèles d’avions de transport militaire sont désormais considérés comme obsolètes par les Indiens qui ont émis une RFI, une Request For Information, autour de trois avions différents. Le constructeur russe Ilyushin en est exclu.

Sur le papier l’Indian Air Force a 67 avions à remplacer avant la fin de la décennie et 53 autres dans un délai un plus long. Il s’agit dans le premier cas des cinquante An-32 d’origine et des dix-sept Il-76MD et dans le second cas de l’intégralité des An-32RE bien plus modernes. Dans un souci de rationalité de ses moyens aériens l’aviation indienne a fait le choix de remplacer ces deux modèles par un seul et unique, d’origine occidentale. La RFI qu’elle a émise il y a quelques jours concernent les avionneurs Airbus DS, Embraer, et Lockheed-Martin. Sont donc respectivement concernés les A400M Atlas, C-390 Millennium, et C-130J-30 Super Hercules. Gardons à l’esprit que douze exemplaires de ce dernier y servent déjà, ayant remplacé depuis quelques années les vieux Antonov An-12 Cub également d’origine soviétique.

La Request For Information de l’Indian Air Force concerne quarante avions pour Airbus DS, soixante pour Lockheed-Martin, et quatre-vingt pour Embraer. Et dans chacun des cas les militaires indiens réclament un transfert de technologie dans le cadre du fameux «Make-In India». C’est là le prix à payer pour vendre des aéronefs à la première puissance démographique du globe.

Il est à signaler que l’Indian Air Force a (encore) rejeté un programme aéronautique russe : celui de l’Ilyushin Il-276 actuellement en cours de développement. Le premier vol de cet avion était initialement prévu pour l’automne 2022 avant d’être repoussé suite aux sanctions américaines et européennes consécutive à la décision russe d’agresser et d’envahir l’Ukraine voisine. Désormais les autorités russes parlent d’un vol inaugural entre fin 2023 et mi-2024, repoussant ainsi le calendrier prévisionnel de plusieurs mois et tuant tout espoir de le voir acheté par l’Inde.

Dans le même ordre d’idées l’Antonov An-178 justement ukrainien n’est pas en compétition car l’Inde considère, sans doute à juste titre, que l’avionneur n’est actuellement pas en capacité de produire la moindre machine tant que la guerre ne sera pas finie.

Vous l’aurez sans doute compris en Inde la perte d’influence des industriels russes se fait de plus en plus criante. Après les échecs de Sukhoi avec ses Su-35 Flanker-E et Su-57 Felon ou de Kamov avec son Ka-52 Hokum-B c’est désormais à Ilyushin et à son futur Il-276 d’en subir les effets. Et à chaque fois ce sont des avionneurs et hélicoptéristes américains et/ou européens qui en tirent profits. Pour autant les liens qui unissent Indiens et Russes sont encore forts pour preuve le principal chasseur de l’Indian Air Force demeure le très polyvalent Sukhoi Su-30 Flanker-C.

Même si cela n’est en rien lié à la RFI qui nous intéresse aujourd’hui il faut savoir que les six ravitailleurs en vol Ilyushin Il-78 Midas eux aussi d’origine soviétique puis russe sont dans le collimateur des autorités indiennes. Celles-ci ne se cachent plus de vouloir les remplacer par sans doute deux fois plus d’Airbus DS A330 MRTT ou de Boeing KC-46 Pegasus. Et là encore l’avion européen semble bien avoir bien plus de cartes en main que son concurrent américain.
Mais c’est là une autre histoire…

Photo © Indian Air Force.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

10 Responses

  1. Petite question de curiosité, pour Arnaud éventuellement… Pourquoi les avions Russes (chasse ou transport ) ont-ils les jantes de couleur verte ?
    Merci

  2. Bonjour,
    pour moi les choses sont simples:
    l’A330 MRTT et l’A400M.
    Mais je pense que les négociations vont être plus compliquées !!!

  3. Bravo pour avoir saisi au bond ce sujet.
    S’agissant du besoin opérationnel tel qu’exprimé par les Indiens, à savoir de pouvoir acheminer sur des bases en altitude, dans l’Himalaya, face à la Chine, des blindés, voire des chars, l’A400M parait le compétiteur répondant le mieux. Le C-130J ne saurait satisfaire cette demande et le C-390 est limite.

    1. Juste pour la forme, pour acheminer des tanks dans l’Himalaya les Indiens ont mieux que l’A400M Atlas ! Ils ont des C-17 Globemaster III.

      1. oui mais le C17 met en moyenne 900m de plus au décollage et dans les vallées encaissés de l’himalaya ca peut faire la différence. Surtout c’est que le C17 est peut être plus gros mais il est aussi plus lourd, potentiellement moins manœuvrant. Ensuite, transporter un char d’assaut lourd dans des vallées comme l’himalaya n’a aucun intérêt (compte tenu des élévations et dépressions des canons en particulier des char de conception russe). Alors ce que peut faire l’A400 M le C17 peut le faire mais il y’a un dernier point pour AIRBUS : le C17 n’est tout simplement plus fabriqué.

        1. Le remplacement des C-17 Globemaster III n’a jamais été à l’ordre du jour , ni en Inde ni ailleurs.

        2. Envoyer des tanks cette région n’a pas vraiment de sens que peut fair un char en montagne. Ce ci dit le C-17 est extrêmement manœuvrable même charger .Autre point politique celui là Lockheed Martin risque de metre beaucoup de pression pour avoir le contrat avec l’aide du gouvernement américain serait pas surpris de l’argument genre apres les Rafales penser C-130J plutôt que A400M

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié