Pour ce premier volet de l’année 2017 de notre saga sur les forces aériennes du monde je vous propose de nous intéresser à un des pays les plus méconnus : le Kazakhstan. À cheval entre l’Asie et l’Europe ce pays fut jusqu’à son indépendance en 1991 intégré dans l’Union Soviétique. D’ailleurs cette origine se ressent encore de nos jours dans son matériel militaire et notamment au niveau des aéronefs de la Kazakhstan Air Force.

Cette force aérienne possède donc un mélange de matériels ex-soviétiques (ou bien russes et ukrainiens) et européens où se mêlent de purs reliquats de la guerre froide autant que des machines ultramodernes. En l’absence d’une aviation terrestre et d’une aéronavale (bon en même temps le pays n’a aucun débouché maritime) cette force aérienne cumule toutes les fonctions, compris au service des gardes-frontières.

Focus donc sur cette Kazakhstan Air Force en pleine mutation, mais à une vitesse digne d’un train de sénateurs.

  • Aero L-39, avion d’entraînement intermédiaire et avancé, et de présentation officielle, présent début 2017 à hauteur de 16 exemplaires des versions L-39C et L-39ZA.

  • Airbus Helicopters H145, hélicoptère de liaisons, de surveillance, et de recherches-sauvetages en montagnes, présent début 2017 à hauteur de huit exemplaires des versions EC145 et H145M.

  • Antonov An-12 « Cub », avion de transport tactique, présent début 2017 à hauteur d’un seul et unique exemplaire de la version An-12A.

  • Antonov An-26 « Curl », avion de transport tactique, présent début 2017 à hauteur de six exemplaires des versions An-26A et An-26-100.

  • Antonov An-72 et An-74 « Coaler », avion de transport tactique et de recherches-sauvetages en montagne, présent début 2017 à hauteur de trois exemplaires des versions An-72-100 et An-74TK-200.

  • Dassault Falcon 900, avion de transport de hautes personnalités, présent début 2017 à hauteur d’un seul et unique exemplaire de la version Falcon 900B.

  • Mil Mi-17 « Hip », hélicoptère de transport, d’assaut, et d’appui aérien rapproché, présent début 2017 à hauteur de 48 exemplaires des versions Mi-17MD, Mi-17V, et Mi-171.

  • Mil Mi-26 « Halo », hélicoptère de transport et de soutien logistique, présent début 2017 à hauteur de deux exemplaires de la version Mi-26A.

  • Mil Mi-35 « Hind », hélicoptère de combat et d’appui aérien rapproché, présent début 2017 à hauteur de quatre exemplaires de la version Mi-35M.

  • Sukhoi Su-25 « Frogfoot », avion d’attaque au sol, d’appui aérien rapproché, et de reconnaissance tactique, présent début 2017 à hauteur de 14 exemplaires des versions Su-25K et Su-25UBK.

  • Sukhoi Su-27 « Flanker », avion de combat multirôle, présent début 2017 à hauteur de 12 exemplaires des versions Su-27P et Su-27UB.

  • Tupolev Tu-134 « Crusty », avion de transport de personnels et de transport d’état-major, présent début 2017 à hauteur d’un seul et unique exemplaire de la version Tu-134A-3.

  • Tupolev Tu-154 « Careless », avion de transport de hautes personnalités, présent début 2017 à hauteur d’un seul et unique exemplaire de la version Tu-154M.

  • Yakovlev Yak-40 « Codling », avion de transport de personnels et d’évacuation sanitaire, présent début 2017 à hauteur d’un seul et unique exemplaire de la version Yak-40A.

La Kazakhstan Air Force a décidé en 2004 d’externaliser la formation initiale de ses futurs pilotes. C’est ainsi qu’ils sont formés sur des appareils civils Bell 206L Long Ranger, Cessna 182, et Eurocopter AS-350B3 Écureuil appartenant à la société privée kazakh Sky Service. En pleine modernisation la Kazakhstan Air Force attend encore deux nouveaux C-295M ainsi que vingt hélicoptères Airbus Helicopters H225M Cougar qui seront livrés en kit depuis la France et assemblés sur place. Ces biturbines permettront de remplacer les plus anciens des Mi-17 encore en service. L’an dernier cette force aérienne a fait savoir qu’elle envisageait d’acquérir entre trois et quatre Lockheed-Martin C-130J Super Hercules afin de pouvoir remplacer ses antédiluviens An-12, Tu-134, et Yak-40 datant de l’ère soviétique.

Vous remarquerez au passage les livrées et camouflages assez sympas de ces aéronefs, qui tranchent un peu avec ce qu’on peut voir par chez nous.

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. C’est en effet une force qui se modernise. Mais je suis étonné qu’il n’y est pas beaucoup de transports de troupe « long-courrier » connaissant l’étendue du territoire de ce pays.

  2. vraiment sympas toutes ces livrées de couleurs différents !
    Surpris qu’au final, le plus grand nombre d’ exemplaires disponibles soient le MiG-31 !
    Un appareil ultra-exclusif , mais quand ça passe au dessus de chez toi ça doit donner !

  3. Je viens de découvrir votre site, je le trouve passionnant. Mais pourquoi traitez-vous d’une force aussi insignifiante et non de l’Armée de l’air ou de la V.V.S. ? Est-ce un parti pris de votre part.

    • Bonjour Jules,

      Si vous regardez attentivement dans notre site (au passage merci de le trouver passionnant, ça nous touche) vous remarquerez que ces deux forces aériennes majeures ont été traitées. La première en 2015 si je ne me trompe et la seconde en 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom