Une superbe livrée pour les futurs Pilatus PC-21 de l’Armée de l’Air

Même si l’avion est absent des stands du salon, en dehors d’un maquette de bureau, il est de toutes les conversations des passionnés d’aviation militaire. L’Armée de l’Air a dévoilé la livrée des monoturbopropulseurs d’entraînement intermédiaire et avancé Pilatus PC-21 qui doivent entré en service l’année prochaine. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle tranche radicalement avec ce qui existe actuellement sur les tarmacs de Cognac et Tours.

Adieu le seyant mais terne gris uni des TB-30 Espilon et autres Alpha Jet E et bonjour le bleu de France rehaussé de touches de gris clair. Les futurs PC-21 de l’Armée de l’Air ne manqueront pas d’élégance mais aussi d’un certain punch dans leur esthétique très contemporaine.

Une esthétique que l’on doit à un officier de réserve de l’Armée de l’Air, le capitaine Régis Rocca, déjà auteur de la superbe livrée actuelle du Rafale Solo Display. Une chose est sûre et certaine, le capitaine Rocca est un homme de goût et il n’hésite pas à le démontrer.
Chapeau l’artiste !

Pour autant nous devront attendre 2018 pour voir enfin évoluer ces Pilatus PC-21 bicolores qui remplaceront petit à petit les Epsilon désormais usés et une partie des Alpha Jet E. Cette livrée préfigure t-elle aussi une utilisation de l’avion suisse par la Patrouille de France ? Seul l’avenir nous le dira.

Photo © Pilatus Aircraft Limited.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

10 Responses

  1. Un petit côté gendarmerie nationale. J’apprécie beaucoup cet appareil mais je ne le voudrais pas pour la PAF.

  2. Je les vois mal traverser l’atlantique avec cela.mais quel autre appareil pour remplacer les Alpha ?

  3. très satisfait pour les pilatus PC 21, choix très judicieux de l’armée de l’air pour l’école de pilotage des nouveaux pilotes!!!!!

  4. Bonjour,
    Merci pour cet article et les compliments à l’égard de mon travail. C’est très flatteur et j’en suis touché.
    Je suis ravi que mon travail vous plaise (il en va de même pour vos précédents articles élogieux sur d’autres de mes créations : Rafale (vert) “Monster Tiger”, Gadjet de la 8e escadre, Fennec du Parisis, dérives PAF USA…) car ce PC-21 n’est autre que mon… 21e projet pour l’Institution !

    1. Bonjour, je suis ravi de savoir que nous sommes suivis (et lus) par de si bons connaisseurs des choses de l’air. Et s’il vous plait, continuez de nous régaler de vos magnifiques créations pour les machines de l’Armée de l’Air. 🙂

  5. Carrément je le trouve trop beau. Mais pourquoi acheter un avion étranger, on ne sait pas en faire des comme ça en France?

    1. En fait non, on ne sait pas en faire. Il y a bien eu une tentative dans les années 1980-1990 avec le TB-31 Omega issu du TB-30 Epsilon mais cet avion n’a pas dépassé l’état de prototype. Par la suite d’ailleurs c’est avec des Emb-312 Tucano que l’Armée de l’Air a volé. Donc oui le PC-21 suisse comble bien une lacune de l’industrie aéronautique hexagonale.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié