Certes l’avion ne sera pas opérationnel avant au moins trois mois mais c’est une nouvelle page dans l’aventure aéronautique de l’avion européen. Ce mercredi 30 janvier 2019 Airbus Defense & Space a livré à la Republic Of Korea Air Force le premier exemplaire commandé de ses quatre ravitailleurs A330 MRTT. Un avion qui participe ainsi à la profonde modernisation de cette force aérienne majeure en Asie. Mais surtout c’est le symbole une belle victoire face à l’industrie aéronautique américaine.

À l’instar des exemplaires commandés en France par l’Armée de l’Air les Airbus Defense & Space A330 MRTT destinés à la Republic Of Korea Air Force sont dotés de réacteurs Rolls-Royce Trent 700. Des moteurs britanniques que les Sud-Coréens ont préféré aux General Electric CF6-80E1A4 et Pratt & Whitney PW 4170 américains également proposés.
Et comme les Phénix français les avions sud-coréens sont bien plus que de simples ravitailleurs en vol, ils assureront aussi des missions de transport stratégique, de transport de personnels et même d’évacuation sanitaire à longue distance.

Ce sont quatre avions qui sont attendus à terme dans les rangs de l’aviation sud-coréenne. Le dernier doit être livré au plus tard en 2022. Ils s’inscrivent dans une volonté de modernisation qui se traduit par l’achat d’avions dernier cri comme les avions-cargos Lockheed-Martin C-130J Super Hercules et les chasseurs multirôles F-35A Lightning II ou encore les avions d’entraînement primaire KAI KC-100 Naraon.
La ROKAF rajeunit et ça se voit !

Mais surtout cette livraison démontre la très bonne santé de l’avion ravitailleur européen. Il se vend bien, et largement au-delà des frontières de l’UE. Mieux il arrive, à l’image de la Corée du Sud, à s’implanter sur des marchés qu’on pourrait croire réservé à Boeing et à son KC-767. La preuve que non.

Photo © Airbus

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Je me suis toujours posé la question comment l’A330 MRTT pouvait emporter de la cargaison. Contrairement à un A400M, C-130, C-17 etc. l’A330 MRTT n’a pas de rampe. Au contraire du B747 cargo, l’A330 MRTT n’a pas non plus de « nez » qui donne accès à l’avion.
    Donc mise à part les accès passager ou encore les soutes, comment la cargaison peut-elle rentrer dans l’A330 MRTT?

    • Il possede deux portes à droite du fuselage sur la partie inférieure, à l’avant et à l’arrière de l’appareil. Elle font la taille de deux portes classique. Celà permet de charger des palettes et conteneurs aviation. Pas de blindés et autres véhicules.

  2. Bonjour Fred,

    Dans les A300-200F (cargo), une porte cargo (latérale) est rajoutée sur le pont principal. (derriere la porte L1 dans le cas du 200F).
    Ce genre de modifs est disponible pour la conversion passager vers freighter proposée par AI sur les A330 et je suppose qu’elle est aussi implémentée sur le MRTT….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom