Même si ce n’est pas encore l’heure de la retraite pour ce chasseur multirôle c’est une page importante dans l’histoire de celui qui succéda à tant d’avions de légende. Ce vendredi 1er février 2019 l’US Navy a procédé au retrait du service des derniers McDonnell-Douglas F/A-18C/D Hornet en dotation dans les rangs du squadron VFA-34 «Blue Blasters». Cette unité était la dernière formation d’active de l’aéronavale américaine à voler sur ce mythique avion de combat. Pendant les dix prochaines années ces biréacteurs ne voleront plus, dans l’aéronavale américaine, que sous les couleurs des unités de réserve et de l’US Marines Corps.

C’est donc sur la base aéronavale de NAS Oceana, près de Virginia Beach sur la côte est des États-Unis que l’évènement a eu lieu. Pour l’occasion c’est une bonne partie de l’aréopage de l’US Navy qui était présente. Car ce retrait de la première ligne implique également que désormais les McDonnell-Douglas F/A-18C/D Hornet ne devraient plus fréquenter les ponts des porte-avions américains, à l’exception bien entendu des quelques exemplaires appartenant à l’US Marines Corps. Une page de l’histoire aéronavale américaine se tourne.
Désormais donc ils voleront au profit des «pilotes du dimanche» comme sont surnommés les aviateurs de l’US Navy Reserve. Un surnom assez faux dans le sens où nombre d’entre-eux ont participé à la totalité des conflits dans lesquels l’Amérique fut engagé depuis Pearl Harbor.

Jusqu’en 2023 les McDonnell-Douglas F/A-18C/D Hornet demeureront donc encore en dotation globale dans l’US Navy, mais dès cette année-là ils décroîtront et ce jusqu’en 2030 année de le retrait total.
Historiquement le Hornet fut le premier chasseur multirôle américain conçu comme tel. Mais surtout il a remplacé en première ligne aussi bien des avions d’attaque que des chasseurs, aussi légendaires que les Grumman A-6 Intruder, Vought A-7 Corsair II, Vought F-8 Crusader, ou encore Grumman F-14 Tomcat. Excusez du peu.

Avril 2018, dernier embarquement (à bord de l’USS Carl Vinson) des F/A-18 Hornet du squadron VFA-34.

Comme d’autres unités avant lui le squadron VFA-34 est donc actuellement en cours de transformation sur Boeing F/A-18E/F Super Hornet. Cet avion de combat est bien plus moderne que le  McDonnell-Douglas F/A-18C/D Hornet même s’il enreprend l’architecture générale… en légèrement plus grand !

Photos © US Navy

Publicité

7 COMMENTAIRES

    • L’US Navy exige pour sa prochaine génération d’ avions un grand rayon d’action car elle estime que ses porte-avions doivent trop se rapprocher des côtes maritimes.
      Faudra attendra quelques dizaines d’années pour.

      • Mais pas que : Finlande, Malaisie, Suisse, Canada, Australie, Espagne, Koweit.
        C’est un tantinet plus vaste que cela, et vous noterez que certains de ces pays sont résolument neutres.

        D’ailleurs pour le moment seuls ceux de l’US Navy sont concernés, le corps des Marines et les autres nations utilisatrices n’ont pas planifié de mise à la retraite, même si les appels d’offres pour les remplacer sont en cours / à l’étude.

      • Vous pourriez me dire depuis quand le SU-57 s’est encore montré en public, je me suis laissé dire qu’a la dernière grand-messe aéronautique de Moscou, qu’il n’avait été montré qu’en statique et qu’il avait été rembarqué via un AN-124 Ruslan vers la base qui lui sert de maison de repos.

        Un site Russe non propagandiste (du moins jusqu’à maintenant) donne ceci, ou il est affirmé que tous les gros programmes sont stoppés y compris le SU-57….

        https://fr.rbth.com/tech/80669-russie-reduction-depenses-militaires-consequences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom